Les Investisseurs logo

Définition : les matières premières

Commençons donc par définir ce qu’est une matière première ...

Les matières premières sont des matières extraites de la nature. Que nous utilisons directement ou que nous transformons en biens de consommation. Elles sont à la base de tout processus de fabrication. Ainsi, une matière première est un produit initial qui sert à la production et/ou à la fabrication de produits finis.

Les matières premières sont cotées en bourse, achetées et vendues dans le monde entier. Ce sont des actifs utilisés par les investisseurs pour diversifier leur portefeuille. Les matières premières s’échangent sur le marché des facteurs. Car ce sont des facteurs de production, tout comme le travail ou le capital.

Liste non exhaustive

Le terme matières premières regroupe

  • les matières utilisées pour la fabrication des produits finis (physique)
  • les matières premières énergétiques nécessaires à la production (énergie)

Les matières premières peuvent donc être de différents types:

  • agricoles : blé, maïs, coton, huiles
  • minérales : fer, or, sable, minerais
  • énergétiques : pétrole, charbon, gaz

Les renouvelables

Les matières premières renouvelables viennent de la nature vivante. Ce qui veut dire qu’elles sont d’origine animale ou végétale. Elles sont en général produites par l’agriculture, la pêche ou la sylviculture (gestion des forêts).

La caractéristique d’une matière première renouvelable est qu’elle se régénère constamment et en cycle relativement court. Ce cycle durant entre quelques jours et quelques dizaines d’années.

Les matières animales sont, par exemple, la laine, les peaux, les os, la viande, les crustacés, les poissons, les graisses animales.

Les matières végétales sont, par exemple, les céréales, le bois, le caoutchouc, le coton, les algues, les graisses végétales.

Les non renouvelables

Ce sont des matières qui ne peuvent pas être régénérées à l’échelle humaine. Leur cycle de formation dure des millions d’années. Voir plus.

Les matières premières non renouvelables peuvent être de trois types.

  • Les énergétiques : le charbon, le pétrole, les gaz
  • Les métalliques : l’aluminium, le fer, l’or, l’argent
  • Les minéraux : le sable, le gravier, l’argile, l’ardoise

matières premières 1

Directes ou indirectes

Les matières premières peuvent être directes ou indirectes.

Les directes sont celles qui sont utilisées directement dans la fabrication du produit fini. Prenons par exemple, le bois employé dans la fabrication d’une table.

Les indirectes ne font pas partie du produit fini. Elles sont utilisées dans le processus de production. Pensons par exemple à l’énergie (gaz ou bois) utilisée pour faire tourner une usine.

Dans le monde

L’Afrique, le Moyen-Orient et la Chine possèdent les plus grandes réserves de ressources naturelles.

Selon la Banque mondiale, le Congo, la Libye et l’Irak sont les principaux producteurs de ressources naturelles dans le monde. Ces données sont en % du PIB (produit intérieur brut). Ces pourcentages sont calculés avec la rente de ressource naturelle.

La rente de ressource naturelle est le revenu restant après déduction du coût d'accès aux ressources.

  • Congo Republic 54.9%
  • Mongolia 40.1%     
  • Libya 43.4%           
  • Iraq 45.7% 
Offres spéciales :
Les Investisseurs logo

Intéressé par l'actualité financière ?
Envie de vous abonnez a des publications financières GRATUITES ?
Choisissez les publications GRATUITES 
faites pour
 VOUS !
Les Publications Gratuites
Offre Jeff Brown

Investir dans les matières premières

Le secteur des matières premières produit la majorité des éléments de base nécessaires à la fabrication des objets que nous utilisons au quotidien. Objet ou processus, pensons par exemple au chauffage de nos maisons.

De ce fait, c’est un secteur important pour les investisseurs. Un secteur à connaître.

Il comprend une grande variété d’entreprises. Par exemple des entreprises de manufacture ou minières.

  • Produits chimiques et plastiques
  • Matériaux de construction
  • Papier, produits forestiers et produits d'emballage
  • Métaux et minéraux

Les changements de l’économie influent fortement sur la demande de matières premières. Avec une économie plus faible, la demande baisse. Les prix aussi. Ce qui réduit la rentabilité des entreprises œuvrant dans les matières premières. C’est ce qui s’est passé début 2020, quand l’épidémie de Covid-19 a pesé sur l’économie et a frappé durement ce secteur.

Un secteur très compétitif

Ce secteur est extrêmement compétitif. Ce qui affecte la rentabilité et le rendement des investissements.

Par exemple, au cours de la période 2010 à 2019, l’indice Dow Jones des matières premières a progressé de 2%.

Dans le même temps, l’indice S&P 500 a progressé, lui, de plus de 190% !

C’est pourquoi, la prudence est de mise quand il s’agit d’investir sur le marché des matières premières.

Pour vous accompagner dans ce processus, nous publions régulièrement des actualités concernant exclusivement ce secteur. Retrouvez tous les articles ci-dessous.

L’indice S&P : indice basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les bourses américaines, représentatif du marché boursier américain.

Les facteurs à prendre en compte

Le secteur des matières premières a une nature cyclique qui influe très fortement sur les performances. Un investisseur doit donc prendre en considération deux facteurs avant de se lancer :

  • L’état actuel du cycle économique

Si l’économie est en récession, généralement les prix des matières premières souffrent. Si l’économie prospère, le secteur a tendance à suivre la courbe.

  • La solidité financière

Une entreprise active dans le secteur des matières premières doit avoir les reins suffisamment solides pour supporter et résister à une profonde récession. C’est un point qu’il est important de vérifier. L’entreprise doit avoir un bilan solide et un endettement relativement faible. Et, si ses coûts de production sont inférieurs à ceux de ses concurrents, c’est encore mieux. Car ça signifie qu’elle peut continuer à gagner de l’argent quand les prix baissent.

L’or

Une matière première très spéciale. Et, de par sa spécificité, fort intéressante. Acheter de l’or, c’est se sentir royal d’une certaine façon. Mais ce n’est pas toujours lucratif.

L’or a la réputation d’être la valeur refuge en cas de récession et de baisse des marchés. Quand la bourse subit une forte baisse, souvent, le prix de l’or augmente. L’idée que nous avons est que l’or est un investissement plus sûr que les actions.

L'ajout d'or à votre portefeuille peut vous aider à diversifier vos actifs, ce qui peut vous permettre de mieux résister à une récession. C’est certain.

Mais l'or ne produit pas de flux de trésorerie comme les autres actifs, et doit être ajouté à votre portefeuille d'investissement en quantité limitée et avec prudence.

Laurie Kayser vous développe dans son article 4 manières d’investir dans l’or ce point de vue.

Conclusion

La manière la plus efficace de résister à une récession ou à une fluctuation des marchés ? Que ce soit à propos de l’or ou du marché des matières premières plus généralement, la réponse se situe dans l’information !

Informez-vous, renseignez-vous et vous serez à même de faire le meilleur choix pour vous.

Pour vous accompagner dans cette démarche, et suivant notre philosophie de vous aider à gagner de l’argent en bourse, nous publions régulièrement des articles suivant l’actualité. Vous retrouverez ceux concernant spécifiquement les matières premières en bas de cette page. Mais nous éditons aussi plusieurs publications, avec conseils et stratégies rédigés par des experts reconnus ayant déjà fait leurs preuves. N’hésitez pas à les consulter pour devenir vous aussi un investisseur à succès.

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram