Les Investisseurs logo

Comment devenir un investisseur ?

Qu'est-ce qu'investir ? Et comment pouvez-vous commencer à investir ? Voilà les 2 questions auxquelles nous allons tenter d'apporter une réponse dans cet article sur comment devenir un investisseur.
Comment devenir un investisseur

Comment devenir un investisseur ?

Une question pertinente. Une question qui devient LA question à un million si on y ajoute comment devenir un investisseur "à succès" !

Qu'est-ce un investisseur ?

Commençons par les définitions voulez-vous ?

Un investisseur est : "une personne ou une organisation qui met de l'argent dans des projets financiers, des biens, etc. dans l'espoir de réaliser un profit." Selon l'Oxford English Dictionary.

Nous avons une page dédiée à ce sujet, celui de l'investisseur. Si vous voulez en savoir plus.

Qu'est-ce "investir" ?

Et comment pouvez-vous commencer à investir ? Voilà les 2 questions auxquelles nous allons apporter une réponse dans cet article.

Définition

Je trouve cette définition de l'investissement à la fois simple, claire et directe :

Dans le monde de la finance, l'investissement est l'achat de titres, de biens immobiliers et d'autres éléments de valeur dans la recherche de gains en capital ou de revenus. L'investissement est l'achat d'actifs. Ces derniers prenant de la valeur avec le temps. Leur rendement prenant la forme de paiements de revenus ou de gains en capital.

En résumé

Somme toute, investir c'est bloquer un capital (monétaire, mais pas uniquement) à court terme dans le but de l'augmenter à long terme. C'est acheter à bas prix un bien pour le revendre à prix plus élevé. La différence, le retour sur investissement, est appelé gain en capital.

Dans un sens large

Dans un sens plus large, l'investissement peut également consister à consacrer du temps ou de l'argent à l'amélioration de votre propre vie ou de celle des autres.

Comment devenir un investisseur 1

Comment fonctionne l'investissement ?

Exemples choisis

Quand un investissement prend de la valeur, entre le moment d'achat et celui de vente, on parle d'appréciation.

Quand une entreprise crée un nouveau produit ou quand elle met en vente un service à la mode. Cela stimule les ventes et augmente les revenus de l'entreprise. Par conséquent, ça fait monter la valeur de l'action sur le marché. Ainsi, l'action s'apprécie.

Un autre exemple peut être celui de l'obligation d'entreprise.  Si celle-ci rapporte un intérêt annuel de 5%. Et que la même entreprise émet de nouvelles obligations qui n'offrent que 4%. De fait, cela rend celle à 5%, la vôtre, plus désirable. Elle s'apprécie.

L'or

L'or peut s'apprécier avec une augmentation de la demande. Dans le cas où le dollar américain perd de sa valeur, par exemple.

La rénovation d'une propriété peut faire s'apprécier une maison ou un appartement. Ou le fait qu'une crèche ouvre à proximité. Ce qui rend le quartier plus attrayant pour les familles avec jeunes enfants.

L'investissement peut générer des revenus

L'appréciation du capital génère des plus-values et bénéfices, en cas de vente. Mais en plus de cela, l'investissement peut générer des revenus.

Au lieu de réaliser des gains en vendant un bien, le but de l'investissement de revenu est celui-ci : acheter des biens qui génèrent un flux de trésorerie, des revenus dans le temps. Et de conserver ces biens sans les vendre.

Par exemple, certaines actions versent des dividendes. Donc au lieu d'acheter pour revendre, les investisseurs en dividendes détiennent des actions. Et profitent du revenu de ces dividendes.

Différents types d'investissements

Il y a 4 catégories principales d'actifs dans lesquels investir pour profiter d'une plus-value. 4 catégories à connaitre si vous vous intéressez à comment devenir un investisseur.

  • Les actions
  • Les obligations
  • Les matières premières
  • L'immobilier

Ce sont les catégories historiques. Auxquelles on peut ajouter les objets d'arts, les cryptos. Ou encore, en cette année 2021, les revenus tirés de la DeFi. Il est aussi possible d'investir dans des fonds. Comme les fonds communs de placement et les fonds négociés en bourse (ETF).

Les actions

Pour financer leurs activités, les entreprises ont besoin de lever des fonds. Pour ce faire, elles vendent des actions. Ces actions représentent une propriété partielle de l'entreprise. Ainsi, elles vous permettent de participer aux gains (et aux pertes) de ladite entreprise.

Certaines actions donnent droit à des dividendes. Qui sont de petits versements réguliers venant des bénéfices de l'entreprise.

Etant donné qu'il n'y a pas de rendement garanti. Et que certaines entreprises peuvent faire faillite. Les actions présentent un risque plus élevé que certains autres investissements.

Les obligations

Une obligation permet à l'investisseur de "faire la banque". Quand une entreprise, ou un pays, a besoin de lever des capitaux. C'est-à-dire quand il a besoin d'argent. Il emprunte de l'argent en émettant des dettes. Qui sont les obligations.

Quand vous achetez des obligations, vous prêtez de l'argent pour une durée prédéfinie. En contrepartie de votre prêt, l'émetteur vous verse un taux de rendement fixe en plus de l'argent que vous lui avez initialement prêté.

Moins risqué que les actions

Les obligations sont aussi appelées des investissements à revenu fixe. Et elles sont généralement moins risquées que les actions. Grâce à leur taux de rendement fixe. Cependant, toutes les obligations ne sont pas des placements sûrs. Une obligation émise par une entreprise dont la notation de crédit est mauvaise sera plus susceptible de ne pas être remboursée.

Les matières premières

Ces actifs de base, comme l'or, sont cruciaux à connaitre dans cette démarche de comment devenir un investisseur.

Les matières premières regroupent les produits agricoles, les produits énergétiques et les métaux. Entre autres. Ces actifs sont généralement utilisés par l'industrie pour produire. Et leur prix dépend de la demande.

Par exemple, si une inondation détruit des champs de blé, cela va impacter négativement l'offre. Il y aura moins de blé disponible. Et sa rareté peut faire augmenter la demande et donc son prix.

D'autres moyens que de posséder un produit physique

Acheter des produits physiques signifie détenir des quantités de pétrole, de blé ou d'or. Mais vous imaginez bien que la plupart des investisseurs ne gardent pas des lingots dans leurs caves. Et encore moins des barils de pétrole. L'investissement dans les matières premières peut se faire par exemple avec l'achat de contrats à terme ou des options. Ou en investissant dans des entreprises productrices. Exploitant des mines, par exemple.

L'immobilier

Comment devenir un investisseur ? En achetant une maison, un bâtiment ou un terrain. Les investissements immobiliers présentent un niveau de risque variable et sont soumis à une grande variété de facteurs, tels que les cycles économiques, les taux de criminalité, la côte des écoles publiques et la stabilité des collectivités locales.

Si vous souhaitez investir dans l'immobilier sans posséder directement un bien, il est aussi possible d'acheter des actions d'une société de placement immobilier.

Fonds communs de placement et ETF

Les fonds communs de placement et les ETF investissent dans des actions, des obligations et des matières premières. Tout en suivant une stratégie particulière.

Ainsi, ils vous permettent d'investir dans des centaines ou des milliers d'actifs à la fois, lorsque vous achetez leurs actions. Cette diversification rend les fonds communs de placement et les ETF généralement moins risqués que les investissements individuels.

Il s'agit de deux types de fonds, mais ils fonctionnent un peu différemment.

Fonds communs de placement

Les fonds commun de placement négocient un large spectre d'actifs. De même, ils sont souvent gérés activement. Ce qui signifie qu'un professionnel de l'investissement choisit dans quoi il investit.

Cette gestion active et pratique signifie que les fonds communs de placement coûtent généralement plus chers en frais de gestion que les ETF.

ETF

Les ETF gèrent des centaines ou des milliers de titres individuels. Les ETF essaient généralement de copier les performances d'un indice de référence particulier. Ainsi, c'est une approche plus passive de l'investissement. Et qui signifie que le rendement de vos investissements ne dépassera probablement jamais la performance moyenne d'un indice de référence.

Comme ils ne sont pas gérés activement, les ETF coûtent généralement moins cher à investir que les fonds communs de placement. Et historiquement, très peu de fonds communs de placement gérés activement ont surperformé leurs indices de référence et leurs fonds passifs à long terme.

Comment devenir un investisseur 3

Comment penser le risque et l'investissement ?

En résumé, différents investissements s'accompagnent de différents niveaux de risque. Comment gérer cela et comment gérer votre risque ? Comment devenir un investisseur à succès ?

Une synthèse de la philosophie de Vauban en une phrase ? N'investissez que ce que vous êtes prêts à perdre. Ce motto vous permettra de continuer à dormir sur vos deux oreilles, quelque soit le niveau des marchés.

Prendre plus de risques peut vous permettre d'augmenter votre rendement plus rapidement. Mais vous risquez aussi dans ce cas de perdre de l'argent.

A l'inverse, moins de risques peut signifier moins de rendement. Mais aussi plus de sécurité.

2 facteurs importants

Il y a deux grands facteurs qui vont vous aider à déterminer quels investissements et quels niveaux de risque assumer. Dans cette démarche de comment devenir un investisseur (à succès !).

  • Votre engagement : c'est-à-dire le temps que vous êtes prêts à mettre pour gérer vos investissements. Et votre tempérament, votre résistance au stress.
  • Vos objectifs.

Votre engagement

Certains domaines vont demander d'être extrêmement réactif. Comme les cryptomonnaies. Et vont vous demander de suivre de près le marché, de vous tenir à jour en tout temps. D'autres placement de long terme, comme l'or, ne demanderont pas autant de maintenance, d'engagement, d'investissement de temps et d'énergie.

De plus, pour déterminer le niveau de risque à prendre, il faut évaluer votre tolérance au risque. Vous sentez-vous à l'aise avec un grand nombre de fluctuation à court terme ? Avec les bonds et creux en terme de valeur de vos actifs ? Avez-vous une bonne résistance au stress ?

Si votre tolérance au risque est plus faible, peut-être vaudrait-il mieux vous tourner vers plus de stabilité et des taux de rendement plus modéré.

Vos objectifs

Quels sont vos objectifs ? Protection de votre patrimoine, création de revenu annexe, gains à court terme, ... etc. De vos objectifs va dépendre le type d'investissement que vous allez faire.

L'importance de la diversification

Quelque soit votre tolérance au risque, l'une des meilleures façons de gérer le risque est de posséder une variété d'investissements différents. Pour devenir un investisseur à succès. Vous avez probablement déjà entendu le dicton "ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier". Dans le monde de l'investissement, ce concept s'appelle la diversification. Et le bon niveau de diversification permet d'obtenir un portefeuille d'investissement bien équilibré et réussi.

En détenant une gamme variée d'investissements, dans différentes entreprises et différentes catégories d'actifs, vous pouvez amortir les pertes dans un domaine avec les gains dans un autre. Ainsi, votre portefeuille continue de croître régulièrement et en toute sécurité au fil du temps.

Avec quelle somme débuter dans l'investissement ?

Comment devenir un investisseur : Avec ce que vous avez ! Cela est le point central et crucial de l'investissement. Je me répète mais : n'investissez que ce que vous êtes prêts à perdre !

Deuxièmement, vous pouvez tout à fait débuter avec 100 € de temps en temps. Et ajouter une somme , selon vos disponibilité, de temps à autre. De manière quotidienne, mensuelle ou hebdomadaire.

Il est relativement simple de commencer à investir. Ainsi, il n'est pas nécessaire que vous disposiez d'une tonne de liquidités ! Mais le plus tôt vous commencerez à investir, le plus rapidement votre capital prendra de la valeur.

Par où commencer ?

Par vous éduquer. Par lire, faire des recherches, faire des lectures, faire des recherches. Et puis par vous poser les questions que nous avons traitées plus hauts : quel est votre degré d'engagement émotionnel et en termes de temps. Et quels sont vos objectifs.

Quand vous aurez répondu à ces questions, vous pourrez démarrer avec une idée de stratégie.

Commencez à investir tôt, continuez à investir régulièrement

Un investisseur a plus de chance de réussir s'il construit son patrimoine de manière systématique, par des investissements réguliers.

Investir régulièrement aide à profiter des fluctuations naturelles du marché. Quand vous investissez de manière constante dans le temps, y compris avec des petites sommes, vous achetez moins d'actions quand les prix sont hauts et plus d'actions quand ils sont bas. Cela vous aide à payer moins en moyenne par action, à lisser votre investissement dans le temps.

Vous devez également vous rappeler qu'aucun investissement n'est garanti, mais que des risques calculés peuvent s'avérer payants.

comment devenir un investisseur 3

Se former

Rappelez-vous, la Bourse n'est pas une science exacte. Comment devenir un investisseur ? En développant votre esprit critique. Vous devez toujours avoir votre propre réflexion qui vous amènera à la bonne solution. Pour vous. Mais vous pourrez, dans votre cheminement, vous faire accompagner d'experts. Les experts sont des professionnels de la Bourse et de la finance. Et ils vous donnent accès à leurs analyses, leurs stratégies, leurs recommandations concrètes.

De plus Morningbull Plus, de Thomas Veillet possède un grand programme de formation à la Bourse. Couplé à l'analyse du marché de Thomas et à la gestion d'un portefeuille en toute transparence.

Concrètement, je débute par où ?

De manière tout à fait concrète : comment devenir un investisseur ?

  1. Vous ouvrez un compte en ligne sur une plateforme de trading : Interactive Brokers, Degiro, Binance, Coinbase, etc.
  2. Vous l'alimentez via votre carte de crédit ou un simple virement bancaire.
  3. Et vous pouvez acheter titres, actions ou crypto.
  4. Les revendre
  5. Percevoir des dividendes

Débutez le plus tôt possible

Quelle que soit la manière dont vous choisissez de commencer à investir : gardez à l'esprit qu'investir est une entreprise à long terme. Et que vous tirerez le plus grand profit d'un investissement constant dans le temps. Cela signifie qu'il faut déterminer une stratégie d'investissement. Et s'y tenir, que les marchés soient à la hausse ou à la baisse.

C'est le point le plus difficile de l'investissement. Se tenir à la stratégie établie, malgré les aléas des marchés et le stress engendré.

J'espère avoir répondu à votre question de comment devenir un investisseur. Mais s'il vous restait une question, n'hésitez pas à me la poser en commentaire.

Offres spéciales :
Les Investisseurs logo

Intéressé par l'actualité financière ?
Envie de vous abonner a des publications financières GRATUITES ?
Choisissez les publications GRATUITES 
faites pour
 VOUS !
Les Publications Gratuites
Offre Morningbull Plus
cross-circle
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram