Les Investisseurs logo

Du supersonique à l'hypersonique

Des nouvelles du monde aérospatial : des vols commerciaux supersoniques prévus pour 2026, Elon Musk prévoit déjà de passer à l'hypersonique...
juin 10, 2021
jeff brown

1 - L'essor du Boom Supersonic

L'année dernière, nous avons parlé pour la première fois de Boom Supersonic, une entreprise aérospatiale en phase de démarrage.

Il s'agit peut-être de l'entreprise la plus importante qui travaille sur un jet supersonique commercial de nouvelle génération.

Le jet supersonique de Boom sera capable d'atteindre des vitesses de Mach 1,7, ce qui est environ deux fois plus rapide que les avions de ligne commerciaux en service aujourd'hui. Cela signifie qu'il a le potentiel de réduire de moitié la durée des voyages en avion.

44 investisseurs sont derrière cette entreprise en phase de démarrage

Ce qui a vraiment attiré mon attention avec Boom, c'est la quantité d'argent de la sphère de la haute technologie qui soutient l'entreprise. Elle possède une liste incroyable de 44 investisseurs en phase de démarrage. Parmi eux figurent certaines des meilleures sociétés de capital-risque (CR) dans le domaine des technologies de pointe, ainsi que le cofondateur de LinkedIn, Reid Hoffman.

Et c'est là que ça devient intéressant : Boom Supersonic vient de conclure un accord fantastique avec United Airlines. Selon l'accord, United a accepté d'acheter 15 des jets supersoniques de Boom pour 3 milliards de dollars. Et elle a l'option d'acheter 35 jets supplémentaires à une date ultérieure.

Voici un aperçu du design possible :

L'avion Overture de Boom

Cet avion pourra voler à une vitesse supersonique

Source : Boom

Les premiers vols supersoniques d'ici 2026

Boom devrait livrer son premier Overture en 2025 et les vols auront lieu en 2026. Nous n'en sommes qu'à quelques années. C'est un calendrier rapide pour ce qui a traditionnellement été une industrie lente.

Et je ne peux pas surestimer à quel point cet accord change la donne. Il garantit pratiquement le succès de Boom.

Comme on peut l'imaginer, la conception et la construction de jets supersoniques nécessitent des capitaux considérables. Il faut des centaines de millions - voire plus d'un milliard de dollars - d'investissement rien que pour obtenir un avion supersonique prêt à voler.

Et il n'y a aucune possibilité de générer des revenus d'exploitation avant que le produit fini ne soit prêt.

C'est pourquoi investir dans ce type d'entreprise représente un risque énorme pour les sociétés de capital-risque et les investisseurs en phase de démarrage.

Le cas d'Aerion Supersonic

Prenez Aerion Supersonic - l'un des principaux concurrents de Boom - comme exemple. Aerion Supersonic a brusquement fermé ses portes il y a quelques semaines parce que l’entreprise était à court d'argent et ne pouvait plus lever de capitaux. Ses bailleurs de fonds étaient épuisés, et il ne pouvait pas en trouver de nouveaux.

Mais Aerion n'était pas soutenu par le type d'investisseurs high-tech que nous suivons dans l’Investisseur Tech. Au lieu de cela, elle a été soutenue principalement par Boeing et le gouvernement de Floride. Quand les fonds se sont taris, Aerion n'avait aucune chance.

Boom Supersonic ne connaîtra pas le même sort. Cet accord d'achat avec United Airlines indique aux investisseurs que sa technologie est la bonne et qu'il existe un marché pour ses avions. Avec cet accord en main, le prochain cycle de financement par capital-risque de Boom sera massif - probablement suffisant pour financer le développement des deux prochaines années.

Il s'agit donc d'une entreprise à suivre de près. Nous pouvons nous attendre à voir la progression de Boom s'accélérer à partir de maintenant.

Et ceux d'entre nous qui voyagent fréquemment peuvent se réjouir des perspectives de voyages supersoniques dans les années à venir. Pour ma part, j'ai hâte de pouvoir réduire de moitié mes déplacements entre New York et Londres ou San Francisco et Tokyo.

2 - SpaceX vient de mettre en place un plan audacieux

Vous parlez d'un développement cool...

SpaceX, comme d'habitude, fait une nouvelle chose assez incroyable.

Elle vient d'acheter deux plates-formes pétrolières flottantes. La société travaille maintenant à convertir les deux plates-formes en ports spatiaux flottants qui peuvent soutenir les futurs lancements de fusées. Jetons un coup d'œil :

Plates-formes de lancement converties

rampe SpaceX

Source : SpaceX

Bien sûr, ce n'est qu'un premier rendu. Mais c'est à peu près ce à quoi ressemblera le spatioport dans la vie réelle.

Falcon 9 partira de ces spatioports flottants

Ces spatioports flottants supporteront des missions de lancement standard. C'est quelque chose qu'Elon Musk sera capable de réaliser. Si c'était quelqu'un d'autre, nous serions légitimement sceptiques.

Et, comme toujours chez Musk, les noms sont assez intéressants. Les ports spatiaux sont appelés "Deimos" et "Phobos", du nom des deux lunes de Mars.

SpaceX a l'intention de lancer ses fusées Falcon 9 et Falcon Heavy à partir de ces ports spatiaux. La Falcon 9 est la fusée que SpaceX a utilisée pour lancer son vaisseau spatial Crew Dragon vers la Station spatiale internationale (ISS).

Et la Falcon Heavy est la fusée qui lancera le Starship et d'autres engins spatiaux directement vers la Lune et Mars.

Et cela nous amène à la question du pourquoi. Pourquoi un port spatial flottant ?

Pourquoi SpaceX a besoin de ces rampes de lancement ?

SpaceX a tellement de missions à venir qu'elle a besoin de flexibilité quant à l'endroit où les lancements auront lieu. Deux spatioports flottants permettront de disposer d'encore plus de capacités de lancement à une fréquence plus régulière.

Mais il y a une plus grande vision à l'œuvre ici...

Outre l'établissement d'une présence habitée sur la Lune et sur Mars, SpaceX a également des ambitions en matière de voyages commerciaux hypersoniques. Il s'agit d'une étape supérieure aux voyages supersoniques, dont nous avons parlé avec le nouveau projet d’avion.

Le voyage hypersonique implique le lancement d'un vaisseau spatial à des altitudes extrêmement élevées, juste au-dessus de la ligne de Kármán - la frontière entre la Terre et l'espace. À partir de là, l'appareil peut se déplacer beaucoup plus rapidement que s'il volait à des altitudes plus basses dans l'atmosphère terrestre.

Du supersonique à l'hypersonique

Nous avons vu que les vols supersoniques réduisaient de moitié la durée des vols commerciaux. Eh bien, les vols hypersoniques les réduiraient à nouveau de moitié. Ainsi, les passagers pourraient se rendre de New York à Tokyo en quelques heures.

Mais voilà, les vols hypersoniques seraient coûteux. Il serait donc logique que ces vols soient planifiés autour des villes les plus riches du monde. Du point de vue américain, on pense à New York, Miami, Los Angeles, D.C. et San Francisco.

Ces villes sont des zones urbaines très denses situées sur la côte. Il est peu probable qu'il y ait de la place pour construire un port spatial opérationnel dans ou autour de ces villes, du moins pas dans les prochaines années.

Pourtant, un port spatial flottant serait la solution parfaite... Il ne nécessiterait pas le long et difficile processus d'obtention de permis et d'achat de terrains pour construire le port spatial. Il suffirait de remorquer un port spatial flottant au large des côtes, et SpaceX serait prêt à fonctionner.

Je pense donc que SpaceX utilisera ces ports spatiaux pour de futures missions vers l'ISS comme preuve de concept.

Elle va acquérir d'autres plates-formes pétrolières flottantes, les convertir en spatioports et les installer dans les eaux entourant les villes les plus riches du monde afin de lancer son activité de voyage civil hypersonique.

C'est un plan brillant. Et quelle façon de voyager. J'ai hâte d'être capable de voler vers des endroits comme Tokyo en seulement deux ou trois heures.

3 - Axiom Space vient de signer un contrat pour trois missions supplémentaires

En parlant de voyage dans l'espace, Axiom Space est de nouveau en mouvement. La société vient de signer un accord avec SpaceX pour trois missions supplémentaires avec équipage vers l'ISS.

Axiom Space a annoncé sa première mission vers l'ISS le mois dernier. Pour mettre les nouveaux lecteurs au courant, cette société prévoit de construire la première station spatiale privée et autonome.

Elle commencera par un seul module habitable qui s'amarrera à l'ISS en 2024. Il deviendra le premier "hôtel spatial" du monde.

À partir de là, Axiom prévoit de construire une station entière autour de ce module. Puis, lorsque l'ISS sera mise hors service vers 2030, la station spatiale d'Axiom se détachera et sera autonome, de sorte que les États-Unis ne manqueront pas une occasion dans l'espace.

Voici à quoi elle ressemblera :

Modules "Hab" d'Axiom

Modules

Source : Axiom Space

Et tout commence avec la première mission habitée d'Axiom vers l'ISS. Cette mission, baptisée Ax-1, doit être lancée à bord d'une fusée Falcon 9 de SpaceX avec une capsule Crew Dragon en janvier prochain... C'est dans quelques mois.

Elle sera ensuite rapidement suivie par Ax-2, Ax-3 et Ax-4.

Je suis très impressionné par les progrès réalisés par Axiom Space.

Pourquoi Axiom a choisi SpaceX ?

Et ce n'est pas une surprise qu'Axiom ait choisi de s'associer à SpaceX pour rendre ces missions possibles.

SpaceX n'est pas seulement l'entreprise aérospatiale la plus performante et la plus fiable à l'heure actuelle pour transporter des biens et des personnes dans l'espace... C'est aussi le moyen le plus rentable de se rendre en orbite grâce à l'utilisation par SpaceX de technologies de pointe et à la réutilisation de ses boosters.

Les deux entreprises évoluent très rapidement dans un secteur qui, historiquement, n'évolue que lentement. Cela nous montre le potentiel que l'entreprise privée apporte au voyage spatial.

C'est donc le début de la première station spatiale privée et du premier "hôtel spatial" au monde. La station d'Axiom soutiendra les voyages spatiaux privés ainsi que la recherche parrainée par l'industrie. Et elle deviendra un élément essentiel de notre nouvelle civilisation spatiale.

Quelle époque passionnante !

Envie d'en savoir plus sur l'aérospatial 

Avant d'approfondir ce sujet précisément, Lucas Marchand, directeur de Vauban editions, vous propose de découvrir les 5 règles d'or de la bourse pour vous permettre d'atteindre vos objectifs financiers.
5 règles d'or de la bourse
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
rocketcross-circle
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x