Les Investisseurs logo

Bourse suisse

Les plus grandes entreprises mondiales de l'alimentation, du pharmaceutique ou encore du luxe sont cotées sur cette place financière de premier plan. La bourse suisse offre des opportunités d'investissement robustes et moins volatiles que les marchés mondiaux.
S'inscrire à la Newsletter gratuite
Menu de la page
Primary Item (H2)
bourse suisse bolsa batiment

Sur le même sujet

Bourse mondiale

Bourse anglaise
Bourse américaine
Bourse canadienne
Bourse française
Bourse italienne
Bourse luxembourgeoise
Bourse coréene

La Suisse est un petit ilot privilégié enclavé dans l'Union européenne. En Suisse, un petit actionnaire paie 0 % d'impôts sur ses plus-values. Contre 30 % en France. Comment est-ce possible ? Allons à la découverte des caractéristiques de cette place financière.

La bourse suisse : le Six

Le Six est l'organisme qui gère la place boursière suisse. Six pour Swiss Stock Exchange. Le Six group est une institution financière suisse, basée à Zürich. C'est la seule place de marché suisse depuis qu'ont fusionnée, en 1996, les bourses de Zürich, Genève et Bâle.

Le Six est la 4e place de marché la plus importante d'Europe

La société est détenue par 122 institutions financières nationales et internationales. Ces banques sont en même temps les propriétaires et les principales utilisatrices des services et de l'infrastructure de Six. Toutes les banques de ce réseau ont un droit de vote égal dans la prise de décision concernant la gestion et la réglementation de la bourse.

En termes d'innovation, SIX a été la première bourse au monde à intégrer un système de trading automatisé.

La bourse suisse en quelques chiffres

  • Le résultat d'exploitation pour l'organisation en 2020 s'élève à CHF 1,4 milliard, avec un profit de 439,6 millions.
  • Six compte 3 500 employés dans 20 pays.
  • Le volume de trading échangé en 2020 est de CHF 1 752 milliards.
  • 728 millions de transactions ont été générées l'année passée par le trafic des paiements interbancaires.
  • Sa capitalisation boursière flottante se monte à CHF 1 746 milliards.

Des chiffres qui confirment que, bien que le pays soit petit de taille, sa place financière est de premier plan.

L'infographie qui suit liste les volumes de trading par pays.

bourse suisse blue chip trading revenu

Les marchés les plus importants de la place boursière suisse en termes de revenus sont

  1. La Suisse, avec le Liechtenstein
  2. La France, avec Monaco
  3. Le Benelux, soit la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg.

L'organisme financier est, pour le moment, présent dans 20 pays autour du monde

Parmi lesquels on compte, en plus de ceux précédemment cités : USA, Angleterre, Irlande, Maroc, Espagne, Norvège, Suède, Danemark, Pologne, Allemagne, Autriche, Italie, Japon et Singapour.

Six compte environ 260 entreprises cotées

Parmi elles, des leaders mondiaux dans leurs domaines. Il est possible notamment de citer Nestlé, Novartis ou encore Roche. Trois compagnies cotées en Suisse qui apparaissent dans le top 5 européens des plus grandes entreprises en termes de capitalisation.

chess boudry
Recevez GRATUITEMENT les 3 actions 2021 de l'investisseur de crise
Découvrez les actions de Clément Bourdy

Novartis est classé 4e en Europe avec une capitalisation de 230 milliards de dollars, au 30 juin 2020

SIX héberge plusieurs entreprises pharmaceutiques parmi les plus grandes entreprises d'Europe.

Basé à Bâle, Novartis avait des revenus de 47,5 milliards de dollars pour un bénéfice net de 12 milliards en 2019. Ce groupe pharmaceutique fondé en 1996 de la fusion de Ciba-Geigy et de Sandoz est un leader mondial dans le secteur.

Roche se classe en 2e position en Europe

Roche est un autre géant pharmaceutique dont le siège social est à Bâle. Sa capitalisation boursière se monte à 300 milliards de dollars, au 30 juin 2020. L'entreprise compte 100 000 employés et a réalisé un chiffre d'affaires de près de 70 milliards de dollars en 2019.

La société a été fondée il y a 124 ans et compte parmi les plus grandes entreprises de biotechnologie du monde. Elle est la première entreprise à fournir des traitements contre le cancer.

La plus grande entreprise cotée sur le marché suisse est Nestlé

Il s'agit aussi de la plus grande entreprise européenne en termes de capitalisation. Et c'est aussi la plus grande entreprise de produits alimentaires et de boissons du monde entier. Son siège social n'est pas basé à Bâle, mais à Vevey, dans le Canton de Vaud.

Le géant suisse est présent dans plus de 180 pays sur 195 dans le monde. Nestlé pèse 328 milliards de dollars au 30 juin 2020. On le voit, son nom de géant n'est pas usurpé.

Nestlé est de fait impliqué dans la production de :

  • laits et aliments pour bébés,
  • aliments médicaux,
  • eaux en bouteille,
  • céréales,
  • thés,
  • cafés,
  • confiseries,
  • glaces,
  • chocolats,
  • aliments surgelés,
  • aliments pour animaux domestiques.

Entre autres.

Nestlé est également la plus grande entreprise laitière du monde. Et ce même en excluant toutes les ventes non laitières. Ce qui montre la taille et la force de l'entreprise.

En plus de ces 3 entreprises phares, la bourse suisse compte d'autres grandes sociétés

Parmi elles se comptent par exemple Chubb, la société d'assurance-dommage cotée en bourse la plus importante du monde. Ou encore Richemont, la 2e plus grande compagnie du monde active dans le luxe, juste derrière LVMH. Et qui possède des maisons comme Cartier, Piaget, Van Cleef & Arpels, Vacheron Constantin ou encore Jaeger-Lecoultre.

Six revendique une culture d'entreprise basée autour de 4 valeurs centrales

Ces dernières sont les suivantes :

  • Générer de la valeur ajoutée pour ses clients,
  • Collaborer de manière constructive avec ses collègues, clients et partenaires,
  • Conduire l'innovation,
  • Et promouvoir une culture d'ouverture et de confiance mutuelle.

Les services de SIX se construisent autour de 3 axes principaux

SIX est un opérateur boursier, mais pas uniquement.

L'institution offre aussi des services bancaires, en tant que centre de compétence pour le trafic de paiements suisses.

Et, troisièmement, l'entreprise est un fournisseur mondial d'informations financières. Elle offre des données de référence, de tarification et d'opérations d'entreprise et des indices.

Le SDX

Le SDX, pour Six digital exchange, est une infrastructure propre de gestion d'actifs numériques. Elle permet à SIX de proposer des services d'émission, de négociation, de règlement et de conservation.

SDX bénéfice des mêmes normes de surveillance et de réglementation que SIX. Et elle permet d'apporter sécurité et fiabilité à l'écosystème financier de demain.

L'organisation se targue de construire la première infrastructure de marché numérique réglementée au monde. Où les professionnels peuvent accéder, transférer et stocker de la valeur.

SDX est notamment actif dans les cryptomonnaies

Le 21 avril 2021, Tim Grant, Head of Business et membre de l'équipe de direction de SDX, rejoint le conseil d'administration de l'EEA.

L'EEA étant l'Enterprise Ethereum Alliance et ayant pour mission de favoriser l'adoption continue d'Ethereum. L'EEA permet aux organisations d'adopter et d'utiliser la technologie Ethereum dans leurs opérations commerciales quotidiennes.

"C'est une période passionnante pour Ethereum. Au cours de l'année écoulée, nous avons commencé à voir la véritable réalisation du potentiel d'Ethereum qui a donné naissance à la finance décentralisée, 'DeFi', ainsi qu'une accélération de l'intérêt pour cette plus grande des blockchains par les bourses et les banques centrales. L'expertise de Tim dans l'exploitation de solutions de registres distribués de niveau entreprise pour les services financiers sera déterminante pour que l'AEE s'aligne plus étroitement sur la direction des échanges DeFi, du Mainnet Ethereum, de la technologie Ethereum et de ses dérivés d'entreprise", a déclaré Dan Burnett, directeur exécutif de l'AEE.

VOUS SOUHAITEZ INVESTIR EN BOURSE ?
NE FAITES PAS CES ERREURS ! 

Indices de la place boursière suisse

Les indices phares de la bourse helvétique sont le SMI, le SBI, le SPI Multi Premia et le SARON.

Le SMI est le Swiss Market Index

L'indice suisse de référence. Il est composé des 20 actions les plus importantes en termes de capitalisation et les plus liquides du SPI, le Swiss Performance Index. En tant qu'indice de prix, le SMI ne prend pas en considération les dividendes. Cet indice date du 30 juin 1988.

Le podium de l'indice SMI est occupé par UBS en première position, suivi par Crédit Suisse et Novartis.

Le SBI, pour Swiss Bond Index, est un indice qui suit les obligations à taux fixe.

Le SPI Multi Premia comprend les 60 titres les plus importants du marché suisse.

Le SARON, pour Swiss Average Rate Overnight, indique le taux auquel les banques se prêtent des fonds.

En plus des indices boursiers suisses

SIX propose une large gamme d'indices de référence nordiques. Ainsi qu'une variété d'indices stratégiques, thématiques et d'indices personnalisés.

Histoire de la place boursière suisse

L'essor industriel du XIXe rendit possible l'émergence de la place boursière suisse. Avant cela, le commerce et les affaires de change étaient réalisés par les courtiers. La réglementation se faisait à niveau cantonal. Ces législations datent de 1683 pour Bâle et 1744 pour Zurich.

1850 voit apparaitre le trading des titres à Genève. La cité de Calvin étant alors la première place bancaire du pays. La première corbeille est reconnue par le gouvernement cantonal en 1856. La bourse de Bâle est datée de 1876 et celle de Zurich de 1884.

Par contre, Lausanne (1873), Berne (1885), Neuchâtel (1905) et Saint-Gall (1933) sont des institutions privées. Ces bourses sont spécialisées dans les titres régionaux. Leurs cantons respectifs prélevaient alors des impôts au prorata de leurs chiffres d'affaires.

bourse suisse corbeille de zurich

Source : Un "vendredi à la bourse", Zurich, vers 1920, Bibliothèque nationale suisse, Archives fédérales, consulté sur Dictionnaire historique de la Suisse

La Première Guerre mondiale a perturbé les cours, jusqu'à provoquer une suspension. Les années 30 furent le cadre des niveaux les plus bas jamais atteint par les bourses suisses. Les marchés furent à nouveau fermés durant la Deuxième Guerre mondiale.

La reprise, après guerre, fut l'occasion d'une professionnalisation des bourses. Zurich initia alors un processus de rassemblement des places financières. Mais elle ne fut pas suivie par les autres villes.

Il faudra attendre 1993 pour que soit créée la bourse helvétique.

Pourtant, dès les années 80, le projet de la création d'une bourse centralisée émerge. Dans ces années, les actions étaient encore échangées de manière traditionnelle. C'est-à-dire dans le cadre de ventes aux enchères individuelles. En 1996, le négoce à la criée est remplacé par un système totalement électronique.

Depuis ce moment-là, la bourse nationale est gérée par SIX.

Le secret bancaire

La place financière suisse est bien connue pour une caractéristique en particulier : son secret bancaire. Ce n'est pas une thématique directement liée à la bourse. Mais c'est un concept autant important que controversé sur la place financière et bancaire suisse.

Les lois suisses sur le secret bancaire visent à protéger les clients des banques et leur vie privée

Mais, au contraire de ce que son nom pourrait faire penser, il ne fournit pas de protection juridique aux banques.

A l'opposé, le secret bancaire oblige contractuellement les banques suisse à respecter le droit de leurs clients à révéler les détails de leur situation financière à leur propre discrétion.

Le secret bancaire englobe toutes les informations relatives aux relations d'affaires entre les banques et leurs clients

Ce qui veut dire que sont protégés :

  • les détails des actifs des clients,
  • toutes les informations personnelles relatives aux clients des banques,
  • et la transmission de rapports négatifs concernant les clients est également interdite.

Toutefois, le secret bancaire ne s'applique pas aux clients qui sont soupçonnés d'avoir enfreint le droit pénal suisse.

L'avis de l'expert Clément Bourdy

Clément Bourdy est expert en bourse. Il est spécialisé en Investissement de Crise et dirige une publication spécialisée sur les Small Caps du marché français. Il partage avec nous son avis sur la place boursière suisse. Un avis autant clair que précis et concis.

Robuste et moins volatile que les marchés mondiaux. J'investis beaucoup sur la bourse helvétique.

Sociétés cotées en Suisse

Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
cross-circle