Comment j’ai fini au McDonald’s pendant mon voyage en Chine.

J’adore voyager. J’aime aussi découvrir la cuisine locale. C’est pour ça que je choisis souvent mes destinations en fonctions de la gastronomie du coin.

Panse de brebis, langue de canard, rien ne me fait peur.

Pourtant, je me suis tout de même retrouvé dans un McDonald’s alors que j’étais en voyage au fin fond de la Chine.

C’était après une longue journée de visite à Yanshuo dans le Guangxi.

J’étais lessivé, je me sentais sale, il pleuvait et je crevais de faim.

Je n’avais pas de réseau Wi-Fi et aucun moyen de savoir quels étaient les bons restaurants dans ce coin. Guilin étant un peu touristique, j’avais peur de tomber sur un piège.

Tout à coup, j’aperçois le grand M jaune. Je n’hésite pas une seconde entre pour me faire une orgie de sucre et de graisse.

Comment, moi qui me prétend un grand aventurier gastronomique, j’en suis arrivé là ?



La réponse est simple.

C’est la puissance de la marque.

La puissance de la marque

Il y a peu de gens qui choisiraient d’aller au McDo pour vraiment se faire plaisir avec un excellent repas.

Par contre, des millions de personnes poussent les portes de ce fast-food tous les jours.

Tout le monde connaît :

  • son nom et son logo.
  • ses produits et leur goût standardisé.

De plus, tout le monde sait que :

  • les restaurants sont plutôt bien tenus.
  • le risque de se faire arnaquer est quasiment nul.

C’est simple, dans le doute ou dans un contexte où il faut décider vite, c’est un choix tout à fait rationnel et naturel que de se tourner vers quelque chose que l’on connaît.

Certaines personnes n’entreraient jamais dans un fast-food, quoiqu’il arrive, car c’est contre leurs principes.

Mais ce n’est pas important. Vous savez qu’il y a beaucoup de gens comme moi qui ne se feront pas prier pour franchir le pas.

J’ai savouré mon Big Mac et passé un moment de détente dans un environnement familier. Une heure plus tard, j’étais prêt pour repartir à l’aventure comme jamais (et peut-être une espérance de vie un peu raccourcie) !

Pourquoi je vous parle de mon régime alimentaire catastrophique ?

Parce que c’est la même chose pour la lessive, le jus d’orange, les voitures, et à peu près tous les produits de consommation.

La force d’une marque est un avantage capital pour la réussite d’une société.

Mon exemple le prouve.

Une marque puissante, c’est en fait des ventes automatiques qui ne dépendent pas réellement d’une comparaison détaillée avec la concurrence.

C’est pour cette raison que j’aime bien les valeurs dont la marque est très connue, et depuis longtemps.

Si celle-ci finit par faire partie de la culture populaire, c’est encore mieux. Il faut qu’elles apparaissent dans la presse, les films et les conversations courantes.

Certaines marques sont tellement emblématiques du produit qu’elles commercialisent qu’elles passent dans le langage courant : K-Way, Kleenex, Sopalin, etc.



Une vraie marque leader doit être la première à laquelle on pense lorsqu’on parle de son produit phare.

Téléphone portable ? iPhone.

N’oubliez pas de prendre en compte cet aspect lorsque vous analysez une entreprise. Les grands groupes ont souvent des portefeuilles de marques qui leur donne un avantage en toutes circonstances.

Quoiqu’il arrive, ils pourront toujours se reposer sur l’image de ces dernières pour rebondir.

Et vous, quelle est votre marque préférée ?

Date : 16 mai 2018

Publié par :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *