Peter lynch de face

Peter Lynch, l’investisseur qui croit en vous

Vous savez que j’aime prendre exemple sur les investisseurs les plus talentueux de l’histoire.

S’il faut s’inspirer de quelqu’un, autant regarder ce que font les meilleurs.

Parmi eux, Peter Lynch est un de ceux qui illustrent le mieux la philosophie que je défends.

Son travail est d’ailleurs une des inspirations de mon Guide des Investisseurs.

Et effectivement, le moins qu’on puisse dire, c’est que cet homme s’est montré performant.

Très performant.

Pendant 13 ans, il a constamment surpassé le marché avec son fameux Fonds Magellan qui s’est ainsi imposé comme le meilleur fonds de placement du monde, tout simplement.

En somme, c’est un peu le Usain Bolt de la bourse.

Dans le milieu, tout le monde sait qui il est et personne, ou presque, n’oserait remettre en cause sa domination.

Regardez-moi cette tête de geek. Comment douter une seconde du fait qu’il a une intelligence supérieure ?


On va donc prendre le temps d’écouter ce qu’il a à nous dire.

Fort heureusement, cela tient à quelques idées fortes.

Les 3 principes de Peter Lynch

Pour Lynch, l’investissement en bourse est :

  • Accessible à tous
  • Très rémunérateur si on sait choisir les bonnes sociétés
  • Une affaire de patience

Trois principes qui doivent, à mon avis, servir de piliers pour les investisseurs particuliers que nous sommes.

Investissez dans ce que vous connaissez

Permettre à chacun de s’enrichir en bourse est une des ambitions de Peter Lynch.

Il l’affiche d’ailleurs ouvertement dans ses écrits.

Dans son livre One Up on Wall Street, Lynch explique que l’homme de la rue a un avantage décisif sur les pros de Wall Street.

Comment est-ce possible ?

C’est tout simplement l’expérience directe de la vie qui lui permet de voir des opportunités boursières avant les spécialistes.

Au travail, il teste de nouveaux produits régulièrement. Certains sont parfois bien meilleurs que la concurrence et il peut le constater directement.

Imaginez un comptable à qui on fournit soudain un tout nouveau programme révolutionnaire qui automatise les tâches les plus répétitives.

Il sait le temps que prend ce travail et voit clairement les économies qui sont faites.

Pour lui, il est évident que tous les comptables de la planète ont intérêt acheter ce programme.

Si l’entreprise qui le commercialise est cotée en bourse, n’y a-il pas là un bon investissement ?

Mais il n’y a pas qu’au travail qu’on trouve des opportunités.

La vie de tous les jours est pleine d’indices qui peuvent vous aider à repérer des tendances.

Dans son livre, Lynch raconte l’anecdote de sa femme qui rapporte une paire de bas de la marque L’Eggs.

Un packaging original qui fera un carton


Il investit et en fait un des plus grands succès du Fonds Magellan puisque la valeur de l’action s’est trouvée multipliée par 30.

Nous avons tous un métier, un hobby ou juste un point de vue unique qui peut nous aider à trouver la prochaine société prête à décoller.

Bien.

C’est l’heure des révélations honteuses.

J’adore les jeux vidéo. Depuis gamin, je suis tout simplement dingue de ces trucs !

Aujourd’hui, je n’ai plus beaucoup de temps, mais je continue à pratiquer occasionnellement en souvenir du bon vieux temps.

À l’époque où j’y passais encore de nombreuses heures, j’avais beau ne pas être majeur et ne rien connaître de l’investissement, je nourrissais une grande frustration d’entendre mon père parler d’une “mode passagère”.

En tant qu’utilisateur chevronné, je savais que les jeux vidéo étaient là pour rester.

Mieux, ce n’était que le début de quelque chose de véritablement énorme !

C’était évident pour moi, en tant que consommateur, car je voyais le potentiel de développement et le progrès technologique constant.

Et surtout, je voyais qu’autour de moi l’enthousiasme ne faisait que grandir.

J’avais un avantage sur tous les autres investisseurs, même si je n’en étais pas un moi-même : Je baignais en plein dans une tendance de fond qui en était à ses débuts et je voyais cet immense marché se construire.

Des années plus tard, mes premières actions furent forcément celles de développeurs de jeux.

Des investissements gagnants !

Qui furent les premiers à comprendre le potentiel de Facebook ? Les gamins !

GoPro ? Gamins !

Snapchat ? Gamins !

Moralité : Si un profane complet est capable de dénicher les bons coups de demain, vous en êtes capable aussi.

En substance, c’est le message de Peter Lynch.

Bien-sûr, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas se renseigner plus en profondeur sur une société avant d’investir.

L’idée est plutôt de trouver des pistes que vous pouvez creuser jusqu’à trouver le candidat idéal à tous les niveaux.

Une fois que vous avez déniché votre poulain, il ne reste plus qu’à acheter et surveiller votre investissement.

Si tout se passe bien, vous pourriez tomber sur ce que Peter Lynch appelle un 10 bagger, une action dont la valeur est multipliée par 10 ou plus.

C’est en tout cas ce que je vous souhaite.

Date : 01 mai 2018

Publié par :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *