Pensez-vous que l’or va monter ?

Pensez-vous que l’or va monter ?

Je ne cherche pas à vous convaincre d’acheter de l’or. Je cherche simplement pour vous des opportunités de diversification. Pour les mois et années qui viennent.

Pensez-vous que l’or va monter ? C’est une question complexe.

Une question complexe

Mais il est normal de se la poser avant d’accumuler du métal précieux. Beaucoup de facteurs influencent le cours de l’or.

Certains paraissent évident, mais je vous préviens : Il n’existe pas de martingale. Aucun facteur (que ce soit les taux d’intérêt, l’inflation etc.) ne peut offrir une prédictibilité qui marcherait à tous les coups.

La réponse à pensez-vous que l’or va monter n’est ni figée ni absolue.

L’accumulation des facteurs

Dans le passé, certains facteurs (dont on va parler) ont compté. Parfois non. Ce n’est pas aussi facile que de dire “si l’inflation revient, le cours de l’or va monter”. En revanche, s’il y a une chose à laquelle je crois, c’est l’accumulation des facteurs. Les faisceaux convergents. C’est à cet exercice qu’on va se prêter aujourd’hui.

Analysons plusieurs des facteurs qui ont une incidence historique sur l’or. Et voyons s’ils convergent. Et si vous aussi vous feriez partie du camp des “pro-or”.

Lisez cet article et soyez capable de répondre, par vous-même à la question pensez-vous que l’or va monter.

Les facteurs qui comptent pour l’or

Pour répondre à la question pensez-vous que l’or va monter.

L’inflation

Ce n’est un secret pour personne. L’inflation est incontournable quand on parle d’or.

En effet, comme le métal est un moyen de se protéger de l’inflation, les investisseurs se dirigent naturellement vers le métal précieux lorsque la pression inflationniste guette. Ainsi, il est admis que l’inflation soutient généralement le cours de l’or.

Mais attention, méfiez-vous de ce qui est trop évident : le lien historique entre les deux ne se vérifie pas tout le temps.

Un point à noter

Mais c’est un point à noter.

Si vous pensez comme moi que le redémarrage de l’économie et sa surchauffe (par l’action conjointe des plans de relance colossaux et de la masse de capitaux qui ont été épargnés de force) conduiront à l’inflation… Alors vous avez un faisceau.

La pression inflationniste

La pression inflationniste peut aussi être amenée par l’augmentation de la demande en biens de consommation. C’est-à-dire par une augmentation forte de la demande face à l’offre plus inflexible à court terme.

En effet, lorsque vous sortez consommer à la fin d’un confinement et que vous allez au restaurant ou dans les commerces, vous participez à augmenter la demande, et donc à l’augmentation générale des prix.

Alors aller au restaurant participe à répondre à la question pensez-vous que l’or va monter ?

Les matières premières

La pression inflationniste peut aussi être amenée par l’augmentation du prix des matières premières : le pétrole, le cuivre, l’argent. Tant de matières premières ont beaucoup augmenté ces derniers temps.

La surabondance monétaire

Il est admis que la création excessive de monnaie et sa surabondance tendent à l’inflation (dépréciation de la monnaie). Ensuite, le mécanisme est le même que dans le point 1 et conduit à soutenir le prix de l’or.

Si vous pensez comme moi que la masse de monnaie créée depuis mars 2020 (masse inédite de par son volume) devrait déstabiliser le système et venir soutenir le prix de l’or…

…alors vous avez un deuxième faisceau.

Il faut noter que dans notre monde contemporain, on a pas de comparable à ce qui se passe actuellement sur le front monétaire.

pensez-vous que l'or va monter

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Chamyl Khodja
Chamyl Khodja
2 années il y a

L’or va monter quand il ne sera plus possible d’en acheter. Bretton Wood a crée l’hégémonie du dollar. Celui-ci par opportunité s’est décorrélé de l’étalon-or pour l’avantage monétaire. Il est possible que nous assisterons à la fin de Bretton Wood, de l’hégémonie du dollar et donc un retour à l’étalon-or dans la concurrence monétaire et économique. La Chine apparemment y travaille discrètement en accumulant le précieux comme un joker, en quelque sorte, en plus de ses performances économiques et d’exportations, une stratégie inversée de Nixon 1971. Il est possible que l’once d’or atteint des records de prix, mais il sera trop tard pour en acquérir ou même interdit de le faire ou d’en posséder pour l’investisseur lambda. Car comme la monnaie est outre un instrument de transaction, une unité de compte et un actif de réserve, est aussi la base du pouvoir économique et par extension politique et elle aura davantage de poids outre l’économique et le régalien militarisé si elle est adossée à un tangible millénaire mais monopolisé et peut importe alors si sa valeur numéraire devient inaccessible.

Chamyl Khodja
Chamyl Khodja
2 années il y a
Répondre à  Chamyl Khodja

Peu importe

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x