Les Investisseurs logo

Morningbull semaine 23 : Pas la semaine la plus drôle de l’année

Morningbull semaine 23 : Toujours obsédés par les risques d’inflation et de Tweet d’Elon Musk qui pourraient déstabiliser le Dieu Bitcoin.
juin 7, 2021
thomas-veillet-300x300-1

Morningbull semaine 23 : Pas la semaine la plus drôle de l’année

Nous voici à fond dans le mois de juin et la transition aura été sans grand intérêt. Nous naviguons toujours avec les mêmes thématiques.

Nous sommes toujours complètement obsédés par les risques d’inflation et les risques de Tweet d’Elon Musk qui pourraient déstabiliser le Dieu Bitcoin. Ou, pire, toute la smala de cryptomonnaies.

Au-delà de tout ça

Il faut quand même noter qu’on commence à se poser pas mal de questions sur l’état de santé mental du marché. Un marché qui continue de tenir le choc et qui refuse de baisser. Mais en même temps, on note un déséquilibre général qui fait peur. Un doute profond s'installe et certaines situations rappellent tout de même fortement la période de la bulle internet. Même si la majorité d’entre nous persiste à dire que, cette fois, c’est différent.

morningbull semaine 23 marchés graphique

Performance des marchés de la semaine– Source : Investing.com

Même s’il faut reconnaître que c’est différent parce que c’est pas pareil que la dernière fois, les similitudes sont tout de même frappantes.

On pourrait commencer à angoisser pour la suite des évènements

  • L’inflation commence à faire peur.
  • Le shortage des biens de consommation est un stress que l’on met un peu trop de côté à mon goût.
  • Le nombre de personnes qui quittent leur job pour devenir « crypto-trader » est un peu excessif.
  • Les injections monétaires dans le système sont encore plus importantes qu’elles ne l’étaient pendant la pandémie. Et personne ne sait d’où vient exactement l’argent (6'000 milliards prévus par Biden en 2022, le récent plan de relance de la France).
  • Le dollar est pratiquement dans le coma et semble à l’agonie.
  • L’augmentation des taxes qui commence dans tous les coins.
  • Le Warren Buffet indicator qui part en vrille.

Quand on voit tout cela et que les marchés refusent de baisser mais qu’ils ne montent pas non plus ... On peut se demander quand est-ce que cela va se terminer. Et surtout comment. Bon, pour ce qui concerne le comment, vu ce que nous sommes montés depuis 10 ans, on peut largement s’imaginer que la direction que l’on prendra sera celle du Sud, plutôt que celle du Nord. Mais étant donné que les banques centrales continuent de pousser dans le sens de la hausse et qu'elles envoient sans cesse leurs femmes et leurs hommes sur le terrain pour rassurer et convaincre le peuple, on se demande bien comment et surtout pourquoi le château de cartes finira par s’effondrer.

Les sujets de la semaine :

  • Musk, ses tweets et sa marque de voitures
  • Les chiffres de l’emploi
  • Après la folie AMC/GameStop, le tour du cannabis ?

Musk, ses tweets et sa marque de voitures

Comme toutes les semaines, Musk fait parler de lui. Cette semaine encore, il a « tweeté » au sujet du Bitcoin et tout le monde s’est précipité sur le sujet. Dans son tweet, il laissait imaginer qu’il envisageait la rupture avec le Bitcoin, ça n’était pas très sûr, ni très clair. Mais dans le monde merveilleux des cryptos, nul besoin de certitudes. Ce genre de nouvelle aura suffi pour faire planter le Bitcoin de 8%. Mais que l’on se rassure, il y a assez d'autres personnes influentes sur le sujet qui ont inversé la tendance.

Sur le bilan hebdomadaire, le Bitcoin s’en sort relativement bien

Il faut dire qu’il ne faut pas chercher très loin pour trouver des fans du culte crypto pour défendre leur chouchou, leur monnaie préférée.

morningbull semaine 23 bitcoin graphique

Graphique du Bitcoin – Source : Tradingview.com

Mais dire du mal du Bitcoin aura au moins masqué les chiffres des ventes de Tesla en Chine pour le second trimestre. Ventes qui sont 50% en-dessous de celles du premier trimestre et, cette fois, on ne peut pas le mettre sur le compte de la pandémie. À force de dire que tout va bien en Chine alors que la Chine elle-même hurle à tue-tête que ce n’est pas le cas, on passe pour des idiots. Bref, ça n’est pas la joie pour Tesla dans la région, mais Musk préfère faire joujou avec le Bitcoin et la susceptibilité des traders.

On n’oubliera pas quand même que la plupart des analystes qui sont méga-bulls sur Tesla parient sur l’explosion des ventes en Chine dans les prochaines années

Du coup, on peut se demander ce qui se passerait si Tesla se fait bouffer le marché par des boîtes comme Nio… Y aurait-il un impact sur les visions de gens comme Cathie Wood et consorts ? On peut se le demander. En tous les cas, quand on regarde le graphique, il y a danger dans la maison Tesla.

morningbull semaine 23 graphique tesla

Graphique de Tesla – Source : Tradingview.com

morningbull semaine 23

Les chiffres de l’emploi du mois de mai

Les employeurs américains ont donc augmenté le rythme de l’embauche en mai et ils ont également augmenté les salaires. Alors que des millions de chômeurs américains sont toujours à la maison en raison de problèmes de garde d'enfants, de chèques de chômage généreux et de craintes persistantes concernant le COVID-19.

Bien que la reprise de la croissance de l'emploi montrée dans le rapport sur l'emploi du département du travail ait manqué les prévisions des économistes

Elle a donné l'assurance que la reprise après la récession pandémique restait sur la bonne voie. L'économie est soutenue par les vaccins contre le virus, les mesures massives de relance budgétaire et la politique monétaire ultra-libre de la Réserve fédérale. Le décompte des emplois non agricoles d'avril, qui n'a fourni qu'un quart des nouveaux emplois prévus par les économistes, a provoqué une levée de boucliers chez certains analystes et investisseurs qui craignaient que la croissance ne stagne à un moment où l'inflation augmente.

Ce qui reste frappant dans ce rapport

C’est qu’il y a encore beaucoup de gens au chômage, mais il ne semble pas y avoir beaucoup d'empressement à travailler.

La masse salariale non agricole a augmenté de 559 000 emplois le mois dernier après avoir augmenté de 278 000 en avril. Cela a laissé l’emploi à environ 7,6 millions de postes sous le sommet atteint en février 2020. Les économistes interrogés par Reuters avaient prévu 650 000 emplois créés en mai. Environ 9,3 millions de personnes ont été classées au chômage le mois dernier. Il y a un nombre record de 8,1 millions d'emplois non pourvus.

Bien que les femmes aient occupé 56,2 % des emplois créés le mois dernier

Elles constituent une part importante des millions de travailleurs encore à la maison, car la plupart des écoles ne sont pas encore passées en présentiel. Près de 1,8 million de femmes ont quitté la population active depuis février 2020.

Ce que l’on constate surtout en analysant ces chiffres, c’est que l’emploi se renforce mais pas assez pour faire paniquer Powell et lui faire monter les taux. On dira donc que c’est bon. Mais pas assez pour être inflationniste. Mais suffisamment bon pour rassurer le marché sur le fait que l’économie reparte quand même. La psychologie très subtile des marchés financiers y croit encore.

Après la folie AMC/GameStop, le tour du cannabis ?

Ces dernières semaines auront vu la résurgence des titres de Wallstreetbets. Les sociétés comme GameStop et AMC ont à nouveau fait parler d’elles et les Hedge Funds vont à nouveau mettre plusieurs semaines à panser leurs plaies. Alors, serait-il possible que l’on change de secteur et que la folie passe dans le camp du Cannabis ?

Le rallye des mèmes-stocks qui a propulsé AMC Entertainment à plus de 2 200 % depuis le début de l'année montre des signes d'épuisement. Mais une récente reprise des achats de titres de cannabis, dont Tilray, suggère que cet espace pourrait être le prochain centre d'intérêt des investisseurs particuliers, selon un cabinet de recherche. Certains analystes sont venus déclarer que les achats de titres comme AMC ou GameStop ont probablement atteint un sommet mercredi dernier.

Pendant ce temps

Les flux entrants de 28,6 millions de dollars dans les actions des sociétés de cannabis Tilray et Sundial Growers jeudi ont été les plus forts depuis les rallyes précédents du premier trimestre de l'année. Cela a marqué les premiers signes clairs d'une rotation hors des actions mèmes. Enfin, on peut espérer.

morningbull semaine 23 graphique cannabis

Graphique de l’ETF Cannabis MJ – Source : tradingview.com

Une analyse des titres du cannabis laisse à penser que les flux acheteurs se sont reconcentrés sur le secteur et le fait qu’Amazon ait décidé de soutenir une politique plus « en faveur » de la Marijuana, redonne une seconde vie au secteur.

Le Warren Buffet indicator : Encore lui

Le ratio capitalisation boursière/PIB est un ratio utilisé pour déterminer si un marché global est sous-évalué ou surévalué par rapport à une moyenne historique. Le ratio peut être utilisé pour se concentrer sur des marchés spécifiques, comme le marché américain. Ou il peut être appliqué au marché mondial, selon les valeurs utilisées dans le calcul. Il est calculé en divisant la capitalisation boursière par le produit intérieur brut (PIB). Le ratio capitalisation boursière/PIB est également connu sous le nom de Warren Buffet indicator, du nom de l'investisseur Warren Buffett, qui a popularisé son utilisation.

Même si ça n’est pas la première fois que l’on crie au loup sur le sujet et que ça n’a rien changé

Voici que nous venons de dépasser encore une fois les plus hauts de tous le temps sur cet indicateur. Il est donc intéressant de garder cela dans un coin de la tête et de se souvenir que, par le passé, il a eu raison.

morningbull semaine 23 buffet indicator graphique

Warren Buffet Indicator – Source : Visualcapitalist.com

Qu’attendre et surveiller la semaine prochaine ?

Comme d’habitude, la semaine prochaine nous observerons tout ce qui rapproche de près ou de loin à l’inflation. Mais nous aurons aussi la BCE à surveiller ainsi que les tweets de Musk et le PIB en Angleterre.

Passez une excellente semaine et à lundi prochain.

Thomas Veillet

Envie d'en savoir plus sur le Warren Buffet Indicator 

Avant d'approfondir ce sujet précisément, Lucas Marchand, directeur de Vauban editions, vous propose de découvrir les 5 règles d'or de la bourse pour vous permettre d'atteindre vos objectifs financiers.
5 règles d'or de la bourse

Découvrez d'autres articles de Thomas Veillet

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
envelopecross-circle
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x