morningbull semaine 2

Morningbull Semaine 2 – Le Wall Street indestructible

Morningbull Semaine 2 – 2021

Première « VRAIE » semaine de l’année 2021. Ceux qui croyaient que la nouvelle année serait nettement différente de l’année précédente, EN MIEUX, doivent se mordre les doigts de n’y avoir pensé ne serait-ce qu’une seconde. Dans le Morningbull Semaine 2, on peut dire que cette première semaine de l’année aura donc été impressionnante. 

  • Impressionnante parce que le premier jour de l’année aura commencé par une journée fortement négative. Parce que soudainement, on s’est rendu compte que la pandémie de COVID était toujours présente et que malgré le vaccin, ça n’était pas encore gagné. Les investisseurs se sont immédiatement demandés si tout cela allait finir par se terminer un jour. Aussi, si on allait enfin s’en sortir. Un jour peut-être. 
  • Impressionnant parce que dès que cette journée de baisse nous aura frappé de plein fouet, tout le monde va se demander s’il y avait de quoi trouver une statistique qui nous permettrait d’anticiper ce qui allait se passer les 11 prochains mois, les trois prochaines semaines et les 4 prochains jours en fonction de ce premier jour de baisse. 
  • Impressionnant parce que l’on a passé la première soirée du premier jour de trading de l’année à remonter dans le temps. Ceci, pour savoir s’il existait des statistiques dans le passé pour nous guider sur l’avenir. 
  • Impressionnant parce que nous aurons passé la nuit à faire des statistiques pour se rendre compte que globalement et plus ou moins, c’était 50/50. En gros, si le premier jour de l’année, ça baisse de 1.5%, il y a 50% de chances que l’année soit en hausse et 50% de chances que l’année soit en baisse. Pour faire simple, il est impressionnant de constater que l’on a perdu du temps pour se rendre compte que la finance c’est plus ou moins du pile ou face. 
  • Impressionnant aussi, parce que lors des jours qui suivirent, nous sommes passés dans une autre dimension. En effet, les marchés sont parvenus à atteindre des plus hauts historiques. Alors même que le Capitole était envahi par des militants pro-Trump qui refusaient la confirmation de Biden comme Président. Mais aussi que les chiffres du COVID continuaient d’exploser pendant que l’économie continue de s’effondrer sans montrer le moindre signe de reprise. 
  • Impressionnant, parce que le marché se fiche totalement de la réalité et que l’on est en train de parier sur un éventuel recovery économique. Recovery économique qui ne vient toujours pas. 
  • Impressionnant aussi la vitesse à laquelle le Bitcoin est en train de monter à la verticale et impressionnant de voir que tout le monde est convaincu que la Cryptomonnaie va monter jusqu’au ciel. Les objectifs délirants tombent jour après jour. Tout le monde est capable de dire tout et n’importe quoi. Moi j’ai prédit 100’000 $ en 2021 en me basant sur le hasard et le fait que les gens aiment les chiffres ronds. Et puis il y a aussi JP Morgan prédit 146’000$, sans compter les autres objectifs plus vieux qui donnent 500’000 ou 1 million. 
  • Impressionnant de voir comment les gens deviennent complètement fous avec des titres comme Marathon Patent et Riot Blockchain qui sont en train d’exploser littéralement sous prétexte que le « mining de Bitcoin » est devenu l’avenir de l’homme et du capitalisme.
  • Et puis c’est aussi impressionnant de voir comment Elon Musk est devenu l’homme le plus riche du monde avec une boîte qui ne vend que 500’000 voitures par années, soit bien, bien moins que la plupart des autres constructeurs. Et qui gagne bien moins qu’Amazon – propriété de l’ancien homme le plus riche du monde. 

Wall Street et Main Street la déconnexion

Mais surtout, il est hyper-impressionnant de voir que jamais, mais alors pratiquement jamais dans l’histoire des marchés financiers, la déconnexion entre Wall Street et Main Street n’aura été si importante. Le chômage est au plus haut, l’Américain moyen est en retard de 3 à 6 mois sur son loyer, les charges hypothécaires sont à la rue et sont en retard comme jamais. Sans compter que les créations d’emplois sont au plus mal. Durant le mois de décembre, on s’était attendu à une création de 70’000 emplois. Ce qui était déjà globalement pourri, pour ne pas dire « merdique ». Alors que le chiffre officiel était de « moins » 140’000. Soit une perte totale de 210’000 emplois contre une expectative de création de 70’000 emplois. 

Au cas où vous aviez un doute, l’économie ne va PAS bien du tout. Alors oui, on sait tous que les plans de stimulus, les taux à zéro et les gouvernements qui font tout pour soutenir l’économie devraient avoir un résultat à un moment ou à un autre. Mais pour le moment, c’est plutôt Waterloo, morne plaine avec aucun signe de vie qui provient de l’économie. Aucun. 

Et pourtant, les marchés sont au plus haut de tous les temps et plus rien ne semble vouloir les arrêter.

Morningbull semaine 2 un titre spectaculaire

Je vous ai mis volontairement un titre « spectaculaire » pour vous attirer sur le sujet. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’effectivement le Dow Jones aura mis à peu près 30 jours pour arriver au plus haut de tous les temps et pour passer de 30’000 à 31’000. Les médias financiers ont donc passé leur semaine à se pâmer de joie devant cette performance exceptionnelle.

Pourtant, si l’on prend le temps de réfléchir ne serait-ce que 12 secondes, on se rendrait compte que plus le Dow Jones montera, plus 1’000 points à franchir seront faciles à réaliser. Oui, en effet, si l’on prend tout le temps de réfléchir ne serait-ce que 30 secondes, on se rendrait facilement compte que si un indice vaut 2’000, faire une variation de 1’000 points correspond à 100% de performance et est purement exceptionnel. 

En revanche, si l’on parle d’un indice qui vaut 1 million -1’000 points ne représentent plus grand-chose. Sauf que les médias financiers ont tendance à exagérer la chose un peu comme si l’on avait couru un marathon en moins de 60 minutes alors que l’on a pris un taxi à mi-chemin. 

Quoi qu’il en soit, on sent que cette manière de valoriser un exploit fait partie de l’immense folklore qui tourne autour de la finance actuellement, histoire que l’on reste impressionné par tout ce qui se passe, alors que la réalité économique est tout autre. 

Le SOX ce réveil

Un autre indice qui aura été impressionnant, c’est le SOX. L’indice des semi-conducteurs qui semblait ne plus vouloir avancer ces dernières semaines, a soudainement retrouvé la niak et la joie de vivre. Après les chiffres spectaculaires de Micron, l’indice s’est envolé et son fonctionnement en tant qu’indicateur avancé de la finance ne sera plus jamais remis en question. Si lui parvient à monter encore, il semble évident que le reste devrait suivre encore un moment. 

Pour les plus inquiets, il arrive par moment que l’on ait envie de se méfier et de se dire que si la musique venait à s’arrêter un jour, le retour à la réalité serait violente et difficile. Mais pour le moment si le SOX continue à fonctionner comme cela ; la route semble toute tracée. Comme disait l’autre : The Only Way is Up, Baby. 

Pour les records de la semaine, on notera que le DAX est au plus haut de tous les temps, que le S&P500, le Nasdaq, le SOX et le Dow Jones n’arrêtent plus de monter. L’on notera également la performance spectaculaire de l’indice anglais. Mis à part la sortie de l’Europe et le fait que l’on nous annonçait le BREXIT comme une catastrophe nationale, que les Anglais auraient bien intérêt à choisir Verbier pour monter un gouvernement de résistance, pour autant qu’ils aient des tests PCR à jours, le Footsie aura grappillé presque 7% sur la première semaine de l’année. Mis à part le Bitcoin et les « mineurs de Bitcoin », personne n’avait fait des performances pareilles. 

L’Euphorie par les « miners » et le fait que quelque chose est en train de sentir mauvais 

Si vous vous intéressez un tant soit peu à la finance, vous vous rendrez compte que la folie du moment tourne autour du Bitcoin, mais pas que. On parle aussi beaucoup de deux sociétés qui font du Mining – en gros qui « fabriquent » des Bitcoins. Il s’agit de Marathon Patent et de Riot Blockchain. Leur « business » est de construire des fermes de serveurs qui fabriquent de la cryptomonnaie en permanence. Ces deux titres ont progressé de 2 à 3000 pourcents ces 8 derniers mois. Pour autant, les deux sociétés sont en pertes et n’ont, pratiquement pas d’employés. 

Comme il y a 30 ans

Pour être franc avec vous, je ne sais pas si ces boîtes valent vraiment quelque chose et pour être encore plus franc, ça m’étonnerait que ça vaille quoi que ce soit. Ce que je sais pourtant, c’est que la dernière fois que j’ai vu des comportements euphoriques à ce point pour des sociétés qui ne valent rien, c’était il y a 30 ans, peu avant l’explosion de la bulle internet. Si vous prenez ça, plus le fait que des journaux comme 20 minutes ont des théories sur le sujet tous les trois pages, je crois qu’il y a quand même de quoi avoir peur. 

Si vous ne savez pas quoi faire, allez jeter un coup d’œil aux bilans de ces deux sociétés. Vous verrez que même si vous n’y connaissez pas grand-chose, il y a de quoi avoir peur.

Qu’attendre de la semaine qui arrive 

Dans la semaine qui arrive il faudra se poser des questions sur l’avenir politique américain et les développements de l’affaire du Capitole. Il faudra aussi se poser des questions sur les confinements à venir et sur les mesures que vont prendre les gouvernements face à la pandémie. 

Il y aura aussi des Présidents de Fed qui vont parler, la suite des vaccinations, les espoirs de stimulus encore et encore et puis, pour terminer, il ne faudra pas oublier que les publications du quatrième trimestre vont arriver, à commencer par les banques en fin de semaine. 

J’espère que votre semaine vous sera agréable et on se retrouve lundi prochain.

Date : 11 janvier 2021

Publié par :

8 commentaires sur “Morningbull Semaine 2 – Le Wall Street indestructible”

  1. Edward de Burlet dit :

    Bravo pour votre analyse: à cause des comportements irrationnels nous sommes au bord du précipice

  2. Marc Soufflet dit :

    Bonjour
    j’ai reçu votre mail mais il est pénible à lire car s’étalant en dehors de la zone d’affichage, je ne sais pas comment vous avez réussi cela, mais en tous cas perso je n’aime pas car il faut sans arrêt faire défiler chaque ligne vers la droite
    Donc, si vous savez remédier à cet inconvénient vous aurez tous mes remerciements
    Bonne journée, merci d’avance

    Marc Soufflet
    marc.soufflet@hotmail.com
    06 6369 4349

    1. Laurie Kayser dit :

      Bonjour Monsieur,

      Merci beaucoup pour votre retour.
      Nous avons remonté le problème au service technique.
      Cependant, si le problème perdure, n’hésitez pas à nous écrire sur : contact@vauban-editions.com

      Excellente journée.

  3. Raymond Gauthier dit :

    Très bon article ,merci

  4. tillier dit :

    Bonjour Thomas
    Mon grand père et mon père qui s’intéressaient à la bourse, mais c’était avant 1970, m’ont toujours dit que « les arbres ne montent pas jusqu’au ciel ». Peut-être est-ce le moment de se le rappeler.

  5. Mark dit :

    Mr. Veillet, excellent article, divertissant. léger, mais vraiment informatif. Merci

  6. COSTA Jean dit :

    Alors pour les modestes,
    refuge sur l’OR plutôt que le bitcoinet sur les devises;
    commes les couronnes nordiques
    le dollard Singapore et même le US dollar??

  7. marc maisonneuve dit :

    tout va bien, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *