Les Investisseurs logo

Morningbull semaine 17 : A la fin, ce sont les Bulls qui gagnent

Morningbull semaine 17 : La volatilité pointe en direction de la confiance absolue, malgré quelques hésitations.
avril 26, 2021
thomas-veillet-300x300-1
avril 26, 2021
thomas-veillet-300x300-1

Morningbull semaine 17 : A la fin, ce sont les Bulls qui gagnent

Hésitation toute la semaine et, à la fin, ce sont les Bulls qui gagnent. Comme d’habitude serait-on tenté de dire.

D’un côté, on pourrait se méfier de cette persistance à la hausse et du fait que plus personne n’ait peur de la baisse. Mais un adage boursier nous ramène toujours au fait que l’on ne doit pas combattre la tendance. Et dans ce cas précis, la tendance est clairement établie : la hausse, la hausse et encore la hausse.

Néanmoins, la semaine dernière aura tout de même été placée sous le signe de l’hésitation

Lors du dernier rapport hebdomadaire, nous avions abordé le thème de la volatilité et du fait que cette dernière pointait en direction de la confiance absolue.

Durant les 5 jours de trading auxquels nous avons assisté, les marchés se sont clairement posés des questions sur la marche à suivre des semaines qui nous attendent. Les Cryptos ont encore eu leur mot à dire durant la semaine. Tout comme les chiffres trimestriels qui continuent à être tendanciellement bons, mais parfois victimes de l’interprétation des analystes.

Cette semaine nous aurons également été obligés de nous concentrer sur les nouvelles intentions de taxation que Joe Biden est en train de mettre en place.

Faisons le point

Tout d’abord, en ce qui concerne les performances de la semaine, on constatera que nous sommes plus ou moins proches de l’équilibre. Mis à part le fait que tout ce qui est croissance à tout de même subit un petit revers.
Sur la fin de la semaine, on s’est quand même recentré sur la rotation de secteurs qui nous occupait principalement depuis quelques mois. L’incertitude qui nous assaillait depuis mercredi dernier et l’intervention de Biden nous ayant poussé en direction d’une certaine stabilité.

Crypto-Claque

En analysant le tableau ci-dessous, nous pouvons facilement nous apercevoir que le gros perdant de la semaine restera le Bitcoin. Il s’est fait littéralement laminer en fin de semaine dans un calme absolu.

Tout le monde sait que ce n’est qu’une MAGNIFIQUE occasion de renforcer ses positions, puisque tout le monde sait que quoi qu’il arrive, le Bitcoin ira à 1 million. Au moins. Nous y reviendrons plus bas.

morningbull semaine 17 1

Performance des marchés de la semaine– Source : Investing.com

Les marchés actions perturbés par les taxations de Biden

La semaine prochaine, le président américain devrait donc proposer un nouveau plan fiscal.
Il augmenterait le taux marginal d’imposition de 37% à 39,6% et doublerait quasiment les taxes sur les gains en capital, pour les monter à 39,6%, pour les Américains dont les revenus annuels dépassent le million de dollars.

Joe Biden se prend donc officiellement pour Robin des Bois

Bien que dans mes souvenirs, l’ennemi juré du shérif de Nottingham était un peu plus jeune et vigoureux que ça. Mais techniquement, ils appliquent la même technique : ils prennent aux riches pour donner aux pauvres. En effet, le plan miracle de Biden est censé générer 1’000 milliards pour financer l’aide à l’enfance, des crèches et créer des congés payés.

Il est intéressant de noter que depuis que Biden est arrivé au pouvoir

Il arrose les Américains avec des espèces sonnantes et trébuchantes et dès que l’économie repart un poil : tsak ! DES NOUVELLES TAXES pour fêter le printemps. Alors oui, vous me direz : « bon, c’est pas grave, ça ne touche que les gens qui gagnent plus d’un million par an ».

Et vous aurez raison. Sauf que l’angoisse du jour c’est que ces gens-là ont des gros gains en capitaux. Et ils se pourrait bien qu’ils aient envie de liquider leurs gains en étant taxés à 20% au lieu de 40. C’est en tous les cas ce que j’aurais tendance à faire.

Vendeurs en embuscade

Le sell-off qui a été déclenché jeudi dernier n’est peut-être que la pointe de l’iceberg et les choses pourraient se gâter de manière un peu plus intense le jour où l’on saura la date de mise en place de ce nouveau plan quinquennal absolument génial imaginé par les Démocrates. Bref, les riches vont passer à la caisse et cela devrait faire plaisir à plus d’un, reste à mesurer les conséquences pour le marché à moyen terme. Selon l’équipe de Biden, ça devrait bien se passer, ce qui est clairement rassurant.

morningbulmorningbull semaine 17 6l semaine 17 6

Graphique du S&P500 – Source : Tradingview.com

Heureusement, vendredi nous avons été capables de relativiser l’impact de cette décision

Même si l’une des plus grandes banques d’affaires américaines estime que cette annonce pourrait entraîner des liquidations de positions qui pourraient impacter une baisse de 4% sur le S&P500. Si l’on a une vision un peu plus longue que celle d’un « high frequency trader », ça ne devrait pas non plus entraîner une panique délirante.

La taxe de 39,6 % s'ajouterait à la taxe Obamacare de 3,8 %, ce qui porterait le taux des plus-values à 43,4 % pour les plus hauts revenus. M. Biden prévoit d'annoncer officiellement ses plans fiscaux la semaine prochaine afin de financer son deuxième paquet de dépenses d'infrastructure, le "plan américain pour les familles".

Le plan se concentrera sur les programmes de garde d'enfants et d'éducation, dépensant 1 000 milliards de dollars pour les "infrastructures de soin". Mais la méthode utilisée par Biden pour financer le plan pourrait nuire aux marchés, notamment aux valeurs technologiques de haut vol.

morningbull semaine 17

Voici ce que 4 experts avaient à dire sur ce que la hausse des taux d'imposition des plus-values pourrait signifier pour les investisseurs

“La politique fiscale américaine restrictive n'a jamais été positive pour la formation de capital, l'expansion du travail ou l'investissement en capital. À moins que d'autres banques centrales n'imposent une politique similaire et applicable (le plan de Janet Yellen), les entreprises chercheront toujours des juridictions moins coûteuses et fiscalement avantageuses.”

"Ce qui est différent dans ce cycle, c’est l’aspect de la transformation numérique comme la 5G, le cloud, l'innovation dans les semi-conducteurs et l'adoption de l'Intelligence Artificielle. Les entreprises pourraient disposer d'un peu plus de souplesse pour compenser la hausse des taux d'imposition des sociétés en se dirigeant vers des technologies de nouvelle génération et des approches de travail et de collaboration hybrides post-Covid."

"L'impact réel potentiel sur les cours des actions technologiques pourrait ne pas être une hausse des impôts mais une inflation galopante qui conduira finalement à des taux et des niveaux de déficit sensiblement plus élevés. Des taux plus élevés et des multiples plus faibles constituent le risque réel dans certains secteurs de la technologie."

“Un autre point négatif potentiel en termes de pression de vente sur les investisseurs qui pourrait se développer est les ventes sur les mega-caps. Chaque année un travail de recherche sur les actions les plus détenues par les particuliers, les gestionnaires institutionnels et les fonds spéculatifs est effectué et l’on peut constater que ce sont à chaque fois les leaders de la technologie. Si l’on fait un calcul détaillé des gains en capitaux effectués sur des Google, Amazon ou Apple, sur les dix dernières années, les prises de profits pourraient indubitablement avoir un impact important. Important, pas non plus conséquent.”

La bonne nouvelle dans tout cela

C’est que le consensus considère qu'un météore à plus de chance de frapper la Terre que ce plan fiscal d’être accepté par le Congrès. Ce qui explique pourquoi les actions prennent cela à contrepied. Il est clair que les taux d'imposition vont augmenter. Mais pour l'instant, on estime que cette hausse peut être ou pourrait être marginale.

En même temps, force est de constater qu’il y a beaucoup de plus-values intégrées dans ces grands noms et ces dernières pourraient en souffrir en cas de validation du plan. Au cours des dernières semaines, le marché s'est montré à bout de souffle. C'est une raison de plus pour les investisseurs de prendre des bénéfices.

Le diable se cache dans les détails

Est-ce que ce sera rétroactif au 1er janvier de cette année. Et alors vous n'aurez pas besoin de vendre tout de suite ? Est-ce que ce sera au début de l'année prochaine ? Tout cela soulève la question de savoir si elle sera adoptée. Il y a beaucoup de facteurs aléatoires.

Une chose dont les investisseurs peuvent être sûrs, c'est que les impôts vont augmenter et qu’ils devront payer au moins partiellement pour tout l'argent qui a été dépensé pour la relance.

Pour l’instant, ce n’est pas frappant sur le Nasdaq

Mais les semaines à venir seront clés pour la suite des évènements. Nous sommes d’un côté toujours convaincus que les taux à zéro et le soutien de Powell et de sa banque centrale pourraient compenser.

Mais c’est comme un barrage, ça tient jusqu’à que cela ne tienne plus.

morningbull semaine 17 3

Graphique du Nasdaq 100 – Source : Tradingview.com

La Crypto en difficulté

L’autre événement de la semaine aura été la chute du Bitcoin et d’autres cryptomonnaies.

Les raisons sont diverses et variées. Certains pensent que c’est à cause du plan Biden, d’autres à cause de certains pays qui commencent à ruer dans les brancards et veulent régulariser les cryptos ou, autrement dit, les contrôler. Mais on parle aussi du fait que le patron d’une plateforme de crypto ait fui vers l’Albanie avec 2 milliards en poche, les deux milliards de ses clients.

Quoi qu’il en soit

Bien des intervenants attendaient que le Bitcoin casse le support formé par la moyenne mobile des 50 jours sur le graphique de la monnaie électronique. Cette cassure était susceptible de mener la crypto à 42’00$.

Pour l’instant, il y a encore de la place pour baisser puisque le Bitcoin se bat avec la zone des 50’000$. Bien des intervenants qui traitent en levier auront trouvé ce chiffre nettement suffisant pour rendre les armes la semaine dernière. La volatilité semble s’être mise en place dans le secteur. Et même si tout le monde confirme des objectifs à des années lumières de là où nous sommes, il y a également des banques comme JP Morgan qui voient le Bitcoin descender autour des 25’000$.

morningbull semaine 17 4

Graphique du Bitcoin – Source : Tradingview.com

Lucas Marchand transparence
Comment et quand investir en bourse ?
Que faut-il acheter comme actions ?
Quand doit-on vendre ou acheter ?
5 règles d'or pour investir en bourse
inscrivez-vous à la newsletter gratuite des Investisseurs et recevez le dossier spécial.

Qu’attendre de la semaine à venir ?

Les marchés se préparent à une volatilité accrue, car la semaine à venir sera dominée par plusieurs événements qui pourraient faire bouger le marché. Notamment un déluge de résultats et la réunion de la Réserve fédérale.

Cette semaine sera également marquée par la publication d'importantes données sur la croissance américaine au premier trimestre

Elles devraient conforter l'idée que l'économie continue de se remettre du ralentissement lié au virus. Les nouvelles propositions de dépenses et d'impôts de la Maison Blanche seront également au centre de l'attention.

FAAMG + Résultats de Tesla TSLA

Environ 180 sociétés du S&P 500, dont 10 composantes du Dow, publient leurs résultats au cours de ce qui sera la semaine la plus chargée de la saison des résultats du premier trimestre à Wall Street. L'attention se portera principalement sur les cinq méga-capitalisations technologiques les plus connues – Facebook, Amazon, Apple, Microsoft, et Google.

Ces cinq sociétés devraient connaître un nouveau trimestre de croissance exceptionnelle de leurs bénéfices et de leurs ventes, compte tenu de leur domination croissante dans le secteur des technologies. Le géant des logiciels et du cloud Microsoft et le titan de la recherche sur Internet Google devraient tous deux publier leurs derniers chiffres mardi après la clôture des marchés.

Apple et la société de médias sociaux Facebook suivront avec leurs résultats respectifs mercredi après la cloche

Quant à Amazon, ils devraient publier leurs résultats du premier trimestre jeudi après la clôture du marché.

Entre-temps, Tesla, la sixième société la plus précieuse cotée à la Bourse de New York, publiera ses résultats lundi.

Parmi les autres grands noms de la technologie qui feront rapport cette semaine figurent Advanced Micro Devices, Twitter, Pinterest, Shopify, eBay, Qualcomm et Texas Instruments.

Décision de la Réserve fédérale sur les taux

La Réserve fédérale ne devrait prendre aucune mesure concernant les taux d'intérêt à l'issue de sa réunion de politique générale de deux jours, mercredi à 14 heures. Les maintenant dans une fourchette comprise entre 0,0 % et 0,25 %. Le président de la Fed, Jerome Powell, tiendra ce qui sera une conférence de presse très suivie 30 minutes après la publication de la déclaration de la Fed. On s'attend à ce que Powell défende la politique de la banque centrale consistant à laisser l'inflation dépasser son objectif de 2 %, réitérant son message selon lequel la récente hausse des prix est considérée comme temporaire. En gros, la même chose qu’il nous dit depuis des mois.
PIB américain avancé du 1er trimestre

Les investisseurs garderont encore un œil sur une lecture préliminaire du produit intérieur brut (PIB) américain du premier trimestre

Pour obtenir de nouveaux indices sur la force de l'économie. Les données devraient montrer que l'économie a progressé à un taux annuel de 6,5 % au cours de la période janvier-mars, soit une accélération par rapport à la croissance de 4,3 % du trimestre précédent.

Bonne semaine à tous !

Thomas Veillet

Envie d'en savoir plus sur  

Avant d'approfondir ce sujet précisément, Lucas Marchand, directeur de Vauban editions, vous propose de découvrir les 5 règles d'or de la bourse pour vous permettre d'atteindre vos objectifs financiers.
5 règles d'or de la bourse

Découvrez d'autres articles de Thomas Veillet

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Serge
4 mois il y a

Une baisse significative des marchés serait plutôt une opportunité de soldes pour renforcer ses positions et augmenter son rendement sur les dividendes.

Laurie Kayser
Administrateur
4 mois il y a
Reply to  Serge

Connaissez-vous Clément Bourdy, L'Investisseur de Crise ? Si vous lisez ses derniers articles vous allez trouver sa réflexion sur ce point là...et je crois que vous coïnciderez ...

Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
envelopecross-circle
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x