Les Investisseurs logo

Le marché monte ! Alors Bulle ou Bull ?

Le marché monte et ne s'arrête pas. La semaine qui vient de s’écouler vient donc de voir une nouvelle série de records tomber massivement.
clément bourdy square
Recevez GRATUITEMENT les 3 actions 2021 de l'investisseur de crise !
Découvrez les actions de Clément Bourdy
janvier 19, 2020
Lucas Marchand Carre 1

Le marché monte et ne s'arrête pas ! Après 22 mois de suspense, 22 mois de rumeurs, 22 mois de « tweets », 22 mois de spéculations et 22 mois d’espoirs et de doutes, les Chinois ont fini par atterrir à Washington pour signer ce « fameux » Trade Deal. Enfin, la première partie de ce dernier.

Si l’on se réfère à ce que l’on nous apprend dans les écoles de bourses, il faudrait donc vendre la nouvelle et le fait que cette signature marque la fin de cette période bénie qui nous laissait plein d’espoir. Normalement, il serait de prendre les profits. Cependant, on dirait que les théories de base ne fonctionnent plus dans ce nouveau monde qui est le nôtre. Depuis plusieurs mois, si ce n’est pas depuis plusieurs années – et surtout depuis que les banques centrales sont devenues nos amies – les théories se sont étiolées et les bases qui semblaient acquises sont remises en question jour après jour.

Des records, des records et encore des records

La semaine qui vient de s’écouler vient donc de voir une nouvelle série de records tomber massivement. Nouveau plus haut sur le S&P500, pareil sur le Dow Jones, le Nasdaq et sur mon ami le SOX (qui a enfin retrouvé la direction du ciel).

Quand on regarde cet engouement pour les marchés actions, alors que tout le monde tremble de peur, on peut bien se demander :  « mais qui peut bien acheter à ces prix ? »

Performance après 22 mois de suspens

performance des principaux indices mondiaux

 

Il n’est pas facile de donner une réponse à cette question. On sait que les sociétés elles-mêmes rachètent leurs propres titres, on sait aussi que les fonds diversifiés qui n’ont plus vraiment d’autre alternative que d’acheter des titres à dividendes pour générer du rendement sont aussi dans la course aux achats. Inévitablement, les fonds à tendance « short » sont en train de se faire démonter par l’accélération haussière de certaines valeurs. Ils se retrouvent aussi dans l’obligation de racheter leurs positions short – regardez ce qui s’est passé sur Tesla ces derniers mois et vous comprendrez en pratique la notion d’un « short-squeeze ».

En plus du fait que tous achètent comme des fous, on peut aussi logiquement se demander ce que font les énormes machines de guerre que sont les fonds de pension. Ces derniers sont « obligés » de générer du rendement et quand on voit le niveau des rendements offerts actuellement, on peut se demander s’ils n’ont pas le couteau sous la gorge. Il est clair qu’en dollars, c’est moins pire, mais en Euros et en Francs Suisses, avec les taux négatifs que l’on a, on peut difficilement voir comment on va pouvoir financer nos retraites dans 10 ans.

La FED et le REPO

Autre sujet qui pourrait stimuler les achats ; le QE synthétique de la FED. Depuis que la FED s’est vue obligée d’injecter des milliards dans le système interbancaire – plus connu sous le nom de REPO – le marché américain a pris 1% à chaque fois que le bilan de la FED augmentait de 1%.

Pas besoin de chercher très loin pour se rendre compte qu’il y a peut-être un lien de cause à effet. Je ne dis pas que c’est une certitude, mais je dis simplement que bien des gens le pensent.

Tout ça pour dire que les marchés ont l’air de se diriger gentiment dans une zone d’euphorie. Nous n’y sommes pas encore mais quand vous regardez la performance des 4 titres ci-dessous durant les 8 derniers mois, force est de constater que l’on est en train d’entrer gentiment dans une panique haussière.

Peut-être bien qu’aujourd’hui se sont les gros fonds diversifiés, les shorts et les fonds de pension qui paniquent à la hausse, mais nous avons définitivement besoin d’avoir une panique haussière de la part des gens qui, d’habitude se fichent totalement des marchés boursiers, de la part de ceux qui pensent que c’est « super-drôle » quand ça baisse parce qu’ils ne sont pas concernés.

Le jour où ces gens-là commenceront à s’intéresser aux marchés boursiers, le jour où ils penseront qu’ils sont en train de rater une occasion de devenir très très riche et qu’ils ouvriront un compte pour devenir trader, alors là…. Seulement là, nous auront atteint le pinacle de cette bulle et ce jour-là, la bulle explosera.

Sauf que, lors de la première baisse, personne n’y croira… C’est tellement du déjà vu que ça paraît presque trop facile. 

Le marché monte et si vous pensez que ça n’a pas monté tant que ça…

Graphiques d’Apple, Microsoft, Google et Tesla

En regardant les 4 graphiques ci-dessus, vous verrez que le marché monte et plutôt bien. Depuis les trous d’air du mois de juin dernier (quand Trump nous avait laissé entendre que le Trade Deal n’était pas une nécessité parce qu’il encaissait des tonnes de milliards en droits de douane), ces 4 actions ont repris entre 40 et 180%. Cette hausse aura été l’occasion d’imager le concept du « short-squeeze ». En effet, le retour sur les « grands-noms » aura été aussi spectaculaire que silencieux, sans compter qu’à chaque tranche de 10% de hausse supplémentaire sur l’un de ces titres, nous n’aurons pas manqué d’entendre quelqu’un, quelque part, nous annoncer que « ça ne peut pas durer et le krach va arriver » faisant le même effet que lorsqu’on cherche à éteindre un feu avec un baril d’essence.


Le SOX pas mort

La semaine dernière, dans cette même édition je vous présentais le graphique du Philadelphia Semiconductors Index (SOX) en vous mettant en garde parce que ce dernier semblait buter contre ses résistances et que ça pouvait montrer le début d’un signal comme quoi le marché ne pouvait plus en avant. Le jour où le SOX baissera et que le S&P continuera, ça sera le signal que j’attends depuis longtemps pour sonner la fin de la récréation.

Sauf que ce n’est pas encore pour cette fois. En observant le graphique ci-dessous, vous verrez de vos propres yeux que le moteur de la hausse de la technologie ces derniers mois et années, n’a pas encore dit son dernier mot.

Sox en bull apres 22 mois de suspens

Graphique du SOX

 

Plusieurs fois, nous avons buté sur la résistance des 1890. La signature du Trade Deal avec les Chinois a eu raison des 1890. Le prochain mouvement pourrait être une nouvelle hausse de 300 points – l’alerte mentionnée la semaine dernière est donc levée.

Le S&P500 – Bull ou Bull ?

Vous l’aurez compris, maintenant, la première partie du Trade Deal est signée ! Bien que les marchés montent et battent des records, on aborde régulièrement la théorie de la bulle financière.

Les bulles, on les connait depuis le temps, on a connu celle d’internet en l’an 2000, puis celle du Bitcoin plus récemment. Entre deux, nous voyons aussi que le cannabis n'est pas entièrement fumé. Mais aujourd’hui c’est redevenu à la mode : « le marché est dans une bulle et il va nous péter à la figure ».

Cela reste cependant un grand mystère pour moi. Un grand mystère parce que j’ai vécu la bulle de l’an 2000 et je peux vous dire que trois jours avant son explosion personne n’avait rien vu venir.


Par contre là, 20 ans plus tard, l’être humain serait capable d’anticiper ce genre de chose. Au nom de quoi ? Je n’en sais rien mais je suis plus enclin à croire que le concept de l’avidité est toujours autant ancré dans notre ADN plutôt que de croire que « soudainement on a appris de nos erreurs ».

Désolé, mais je refuse de croire que le monde de la finance est devenu plus intelligent qu’il ne l’était en l’an 2000 ou 2008 – vous verrez que si le marché monte encore, toutes ces belles paroles de prudence s’envoleront, tout comme les indices.

Le marché monte : la comparaison

D’ailleurs nous pouvons même faire une comparaison graphique de ce qui s’est passé en l’an 2000.

S&P 500, Une première cassure

Graphique du S&P500 – une première cassure explosive

 

En observant le S&P500 ci-dessus, on voit bien que la cassure des 3000 a ouvert un nouveau canal sur l’indice américain. En reportant l’amplitude des mouvements de l’indice en dessous de la résistance on peut facilement imaginer que le premier objectif « évident » est de 3500.

Graphique du S&P500 (monthly) – comparaison avec l’an 2000

Graphique du S&P500 (monthly) – comparaison avec l’an 2000

Mais ce n’est pas tout. En regardant le graphique « mois par mois » que l’on peut voir ci-dessous, nous pouvons observer que lors de la bulle internet de l’an 2000. La dissociation de la moyenne mobile des 50 jours et l’accélération de l’indice ont déclenché un mouvement de hausse de 250% avant le krach final. Aujourd’hui, le S&P500 n’est monté « que » de 150% depuis le décollage. Comparer deux situations à 20 ans d’écart semble un peu aléatoire, mais si vous lisez et écoutez les experts en finance actuellement, on en parle beaucoup. Alors si l’on compare, le S&P50 peut encore monter allégrement jusqu’à 3800 (en étant conservateur, pour atteindre l’amplitude de la bulle de l’an 2000).

En conclusion, avant d’appeler au krach ou pire, au suicide collectif ou au stockage d’eau et de riz pour les 30 ans de post-krach qui nous attendent, je vais attendre que le SOX faiblisse et que tout le monde soit convaincu que ça ne peut plus baisser. Idéalement que mon coiffeur vienne me conseiller des investissements, alors là, on en reparlera.

Le marché monte encore ?Qu’attendre de cette semaine ?

La semaine qui nous attend pourrait être instructive. Tout d’abord il y aura les meetings des banques centrales en Europe, au Canada et au Japon. On n’attend honnêtement pas grand-chose de ce côté-là. Cependant, la BCE devrait donner de plus amples détails sur l’importance de son stimulus pour l’année à venir.

Certains pensent que 2 trillions sont déjà « dans les prix », bien que cela ne reste qu’une estimation à la louche. Si Madame Lagarde venait à venir avec des commentaires qui laisseraient à penser que ça serait inférieur à cela, le marché pourrait être démoralisé. Vous noterez l’utilisation quasi-abusive du conditionnel et du « SI ».

Trump à Davos

Le Président américain sera à Davos la semaine prochaine, au-delà du fait que tout le monde s’attend à ce qu’il en vienne aux mains avec l’égérie suédoise du réchauffement climatique, pas mal de monde s’attend à qu’il profite de sa venue en Europe pour annoncer une Trade War contre l’Europe.

Maintenant que la Chine est momentanément classée, noyons le poisson avec les Européens pendant que le procès pour le destituer commence aux USA.

La saison des résultats qui continue

Alors que la saison des chiffres trimestriels va accélérer cette semaine, les USA seront fermés lundi pour cause de Martin Luther King Day. Côté chiffres à observer cette semaine, il faudra se méfier de NetFlix, mais aussi de d’ASML, Texas Instruments et de Citrix qui lancent progressivement la saison pour les technos. Il y aura encore les « viennent-ensuite » dans le secteur bancaire.

Flash PMI’s

En toute fin de semaine, il y aura les chiffres du PMI (indice des directeurs d'achat) un peu partout dans le monde, le FMI qui annoncera ses perspectives pour le monde et surtout la croissance de son dernier après avoir longtemps observé la chose dans le marc de café. Et puis on commencera à parler du prochain meeting de la FED qui aura lui mardi 28 et mercredi 29 janvier – bien que Powell ne devrait rien annoncer de nouveau. Actuellement, les membres de la FED sont dans leur période calme avant le prochain meeting, ce qui veut dire qu’ils n’ont le droit que de se taire.

Passez une excellente semaine et à dans 7 jours.

Le marché monte

Envie d'en savoir plus sur pourquoi le marché se comporte comme ça ? 

Avant d'approfondir ce sujet précisément, Lucas Marchand, directeur de Vauban editions, vous propose de découvrir les 5 règles d'or de la bourse pour vous permettre d'atteindre vos objectifs financiers.
5 règles d'or de la bourse
Lucas Marchand transparence
Comment et quand investir en bourse ?
Que faut-il acheter comme actions ?
Quand doit-on vendre ou acheter ?
5 règles d'or pour investir en bourse
inscrivez-vous à la newsletter gratuite des Investisseurs et recevez le dossier spécial.
Envie de découvrir d'autres articles de Lucas Marchand ? 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
cross-circle
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x