Les Investisseurs logo

L'IRS s'attaque aux cryptos grâce à l'IA

L'agence fiscale des États-Unis (IRS) utilise dès maintenant l'Intelligence artificielle pour traquer les revenus cryptos des américains.
avril 21, 2021
jeff brown

Nous avons récemment parlé de la façon dont l'Internal Revenue Service (IRS) intensifie ses efforts pour trouver des gains non déclarés dans l'espace des actifs numériques. Et ces efforts s'intensifient.

L'IRS vient d'annoncer qu'il utilisera l'intelligence artificielle (IA) et le machine learning (ML) sur les données blockchain et les sources publiques disponibles pour trouver les personnes qui n'ont pas payé d'impôts sur les gains d'actifs numériques. Cela se passe dès cette année.

 

Déclaration des impôts à l'IRS

Je ne saurais trop insister sur ce point - chaque transaction impliquant un actif numérique ou une crypto-monnaie est soumise à l'impôt sur les gains en capital aux États-Unis. Cela signifie que même si nous vendons du bitcoin ou de l'Ether pour acheter un altcoin moins connu, nous devons déclarer cette transaction à l'IRS.

Il en va de même si nous achetons un produit ou un service en utilisant des bitcoins. L'IRS considère cette opération comme un événement imposable.

Si le prix du bitcoin a augmenté depuis la transaction, nous devons payer des impôts sur les plus-values, même si nous avons simplement échangé nos bitcoins contre un produit ou un service.

IRS tax crypto

L'IA et le Machine Learning comme outils de traque de l'IRS

 

Oui, l'IRS adopte ici une approche lourde et contraignante. Mais il devient bon dans l'application de la loi. Et l'IA/ML va l'aider énormément.

Si on se souvient bien, l'IRS a forcé Coinbase à remettre les dossiers d'environ 13 000 utilisateurs il y a quelques années. Aujourd'hui, l'IRS demande à Kraken et à Circle, deux autres grandes places boursières, de lui communiquer également les données de leurs utilisateurs. Ils n'auront pas vraiment le choix en la matière.

L'IRS est donc très sérieux. Et maintenant que le marché total des actifs numériques et des crypto-monnaies a dépassé les 2 000 milliards de dollars, l'IRS considère qu'il s'agit d'un domaine propice à la collecte d'impôts.

Aussi onéreuses que soient ces règles, je recommande vivement à tous de se conformer aux politiques fiscales existantes et de déclarer avec précision les gains réalisés dans ce domaine. Bien que ce ne soit pas agréable, c'est bien mieux que de se retrouver dans le collimateur de l'État.

jeff brown expert tech USA
Entrez dans les coulisses de la tech
Rejoignez l'investisseur spécialisé dans la tech
Découvrez les technologies qui feront notre avenir
5 règles d'or pour cartonner en bourse avec la tech
inscrivez-vous à la newsletter gratuite de L'Investisseur Tech 

Envie d'en savoir plus sur  

Avant d'approfondir ce sujet précisément, Lucas Marchand, directeur de Vauban editions, vous propose de découvrir les 5 règles d'or de la bourse pour vous permettre d'atteindre vos objectifs financiers.
5 règles d'or de la bourse

Envie de découvrir des articles sur la technologie ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Albert DUPONT
Albert DUPONT
3 mois il y a

L'IRS n'intervient que sur le territoire américain. Les transactions effectuées par des non résidents américains échappent donc à toute déclaration auprès de cet administration, n'est ce pas.

Mais les Etats occidentaux ne tarderont pas à prendre des mesures similaires, d'où l'intérêt de trouver un lieu de résidence où l'Etat ne se soucie pas de ces revenus , car ils sont hyper marginaux pour leurs ressortissants. Ca ne durera pas, mais tant que c'est faisable autant faire fortune dans ces pays épargnés par la gabegie fiscale.

Laurie Kayser
Administrateur
3 mois il y a
Reply to  Albert DUPONT

N'est-ce pas ! Merci pour votre commentaire. Tout à fait pertinent !

Albert DUPONT
Albert DUPONT
3 mois il y a
Reply to  Laurie Kayser

Merci, je lis avec attention les articles de Jeff BROWN, toujours intéressants.
Ce serait bien d'avoir la correspondance de ses réflexions en fonction de la fiscalité française et européenne, qui se déchaine et se déchainera encore plus avec le passif accumulé ces derniers temps "grâce" à la manière catastrophiquement liberticide des Etats

Papin
Papin
3 mois il y a

Vos commentaires ne manquent pas d’intérêt. Mais concrètement quel investissement effectué ?

Laurie Kayser
Administrateur
3 mois il y a
Reply to  Papin

Bonjour, sur la publication gratuite de l'Investisseur Tech, vous pouvez suivre Jeff Brown. Mais pour des recommandations concrètes, qui vous conseillent sur l'action, son prix d'achat et sa pondération dans votre portefeuille, vous pouvez vous diriger vers le Millionnaire High Tech ou Trading Biotech, 2 publications de Jeff Brown.

Albert DUPONT
Albert DUPONT
3 mois il y a
Reply to  Papin

Les crypto monnaies sont un bon vecteur de gain, du moins la dizaine qui sont en tête.
Il ne faut pas attendre sagement que les cours montent, il faut acheter et revendre au fil des fluctuations, cela nécessite donc une grande vigilance .
Quant à la fiscalité, il faut trouver établir le lieu d'activité de ces transaction dans un pays à la fiscalité respectueuse des habitants et de leur esprit d'entreprise.
Pour ce qui est du numérique je conseille l'ESTONIE;

Laurie Kayser
Administrateur
3 mois il y a
Reply to  Albert DUPONT

Je ne connais pas spécialement la fiscalité de l'Estonie. Quand aux cryptos, vous avez tout à fait raison. Grande vigilance et pas mal de connaissances. C'est pour palier à cela, quand nous n'avons ni les moyens ni le temps de faire ces recherches, que nous proposons les conseils des experts Teeka Tiwari et Philippe Herlin. Ils ont la vigilance et les savoirs et nous présentent leurs conclusions avec explication sur un plateau d'argent.

Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
cross-circle
7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x