Les Investisseurs logo

Pourquoi Facebook se lance dans la recherche en biotechnologie.

Facebook Biotechnologie : Facebook vient de lancer un nouveau modèle de recherche en biotechnologie basé sur l'intelligence artificielle (IA)
mai 5, 2021
jeff brown

Facebook & Biotechnologie

À la surprise générale, Facebook vient de lancer un nouveau modèle de recherche en biotechnologie basé sur l'intelligence artificielle (IA). Il s'appelle le Compositional Perturbation Autoencoder (CPA). C'est tout un programme.

Le CPA est un algorithme open source axé sur la découverte de combinaisons de médicaments permettant de traiter le cancer et d'autres maladies graves.

En le rendant open source, Facebook permet à l'ensemble de l'industrie biotechnologique d'accéder à ce nouveau modèle et de l'utiliser.

Bien sûr, il peut sembler étrange que Facebook mette à disposition une IA axée sur la recherche biotechnologique.

Après tout, il s'agit d'une société de médias sociaux... Mais c'est logique.

Quelle est cette logique ?

Les algorithmes d'IA sont généralement de structure générique. Ils peuvent être appliqués à tout type d'ensemble de données pour rechercher des modèles, qui peuvent être utilisés pour prédire les résultats.

Dans ce cas, Facebook applique simplement son IA à des bases de données de développement thérapeutique existantes pour identifier des combinaisons de médicaments contre le cancer que les chercheurs humains auraient pu manquer.

En d'autres termes, l'ACP recherche des thérapies existantes qui pourraient être associées pour fournir un traitement efficace du cancer. Et le modèle semble très prometteur.

Facebook a testé le CPA sur des combinaisons de médicaments connus et le modèle a été précis à 90 % dans la prévision de la réponse cellulaire du corps humain à ces combinaisons.
En d'autres termes, l'ACP a correctement prédit l'impact d'une combinaison de médicaments donnée dans 90 % des cas.

Ces résultats sont excellents. Et ils impliquent que l'ACP pourrait fournir des prévisions précises pour des combinaisons de médicaments qui n'ont pas encore été essayées.

Mais cela soulève la question...

Pourquoi Facebook fait-il cela ?

De toute évidence, la recherche biotechnologique n'a rien à voir avec son activité principale de médias sociaux.

Facebook a eu des problèmes de réglementation à plusieurs reprises en raison de ses pratiques en matière de confidentialité.
Je suis sûr que les dirigeants de Facebook considèrent ce projet comme un moyen de redorer leur blason pour la prochaine fois qu'ils auront des problèmes légaux. Facebook pourra s'appuyer sur ce projet et dire qu'il fournit gratuitement un service à l'humanité.

 

facebook biotechnologie

Mais il peut y avoir un côté plus sombre à cela aussi.

Facebook pourrait potentiellement avoir accès à des dossiers médicaux afin d'entraîner son IA. Et ces dossiers donneraient à l'entreprise une connaissance approfondie de l'état des patients.

En outre, cette IA prédictive pourrait fournir des informations sur les patients qui seraient précieuses pour les annonceurs.
Ces informations seraient sans doute intégrées dans le dossier de Facebook sur les consommateurs individuels.

Je ne peux donc pas m'empêcher de penser que Facebook utilise peut-être ce système pour pénétrer dans l'industrie médicale par la petite porte, sous prétexte de faire le bien.

Facebook et la biotechnologie : l'objectif

Cela me peine d'être aussi cynique, mais ce n'est pas un sujet nouveau. C'est quelque chose que Google essaie de faire depuis des années pour la même raison. Il s'agit d'avoir accès aux dossiers médicaux pour la richesse des données qu'ils fournissent.

Le problème n'est pas l'utilisation des données pour aider à résoudre des problèmes complexes. Ce sont les motivations et le modèle économique sous-jacent de l'entreprise qui le fait.

Les revenus de Facebook proviennent de la vente aux annonceurs et de l'accès aux informations sur les consommateurs.

Une société de biotechnologie, en revanche, tirera ses revenus du développement de médicaments, de redevances ou d'autres accords de développement commercial qui soutiennent le développement thérapeutique. Il ne s'agit pas de revenus publicitaires.

C'est un point que nous devons surveiller de près. L'APC de Facebook peut en effet être utile à l'industrie biotechnologique, mais il se peut qu’il y ait une arrière-pensée plus néfaste.

Envie d'en savoir plus sur Facebook ou la biotechnologie 

Avant d'approfondir ce sujet précisément, Lucas Marchand, directeur de Vauban editions, vous propose de découvrir les 5 règles d'or de la bourse pour vous permettre d'atteindre vos objectifs financiers.
5 règles d'or de la bourse
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
rocketcross-circle
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x