Les Investisseurs logo

Cette faille nous aide à évaluer les SPAC...

La SEC vient de mettre le doigt sur une faille qui permet d'évaluer les SPAC plus facilement par rapport aux IPO traditionnelles.
mars 25, 2021
jeff brown

La SEC se penche sur une faille importante qui permet d'évaluer les SPAC

La Securities and Exchange Commission (SEC) vient de tenir une réunion du comité consultatif des investisseurs pour discuter des sociétés d'acquisition à vocation spéciale (SPAC).

Plus précisément, la SEC se penche sur une faille importante qui permet aux SPAC de présenter des projections prospectives... alors que les sociétés qui font une entrée en bourse traditionnelle (IPO) ne peuvent normalement pas le faire.

C'est important car cette faille fournit aux investisseurs avisés des informations clés sur la façon dont les sociétés privées envisagent leurs activités futures. Cela est très utile pour déterminer comment évaluer les SPAC.

Qu'est-ce qu'une SPAC ?

Pour mettre les nouveaux lecteurs au courant, les SPAC - ou sociétés à " chèque en blanc " - entrent en bourse afin d’acquérir une société privée existante. La société privée procède à une fusion inversée avec la SPAC cotée en bourse.

Et c'est de là que vient l'échappatoire...

La différence entre SPAC et IPO

Dans le cas d'une introduction en bourse traditionnelle, la réglementation est telle que les entreprises sont principalement limitées dans leur capacité à parler de leurs activités futures. Les déclarations prospectives au-delà de l'année fiscale en cours sont très inhabituelles pour les sociétés qui cherchent à s'introduire en bourse par le biais d'un processus traditionnel d'introduction en bourse.

Dans le cas des SPAC, la société à chèque en blanc entre en bourse avant de s'associer à la société privée. Ainsi, lorsqu'une société privée procède à une fusion inversée avec une SPAC, cela n'est pas considéré comme une introduction en bourse traditionnelle par la SEC. Elle n'est donc pas soumise à la même réglementation.

Les sociétés privées qui s'ouvrent au public par le biais d'une SPAC ont moins de restrictions concernant les déclarations prospectives et les projections de revenus futurs.

Comment profiter de cette faille pour évaluer les SPAC

Comment profiter de cette faille pour évaluer les SPAC

Ce que beaucoup d'investisseurs ne réalisent pas, c'est que les SPAC ont profité de cette faille. La plupart des SPAC prévoient d'importants flux de revenus dans un avenir lointain, parfois six ou sept ans à l'avance.

Et ces SPAC évaluent leur regroupement d'entreprises sur la base de ces multiples prospectifs. C'est pourquoi de nombreuses sociétés de capital-risque ayant peu ou pas de revenus aujourd'hui sont cotées en bourse avec des évaluations très élevées après l'annonce d'un regroupement d'entreprises.

C'est le sujet de la réunion de la SEC. Les régulateurs essaient de décider s'ils doivent appliquer aux SPAC la même structure que celle utilisée pour les IPO traditionnels... ou s'ils doivent supprimer les restrictions des IPO traditionnels afin qu'ils soient sur le même terrain que les SPAC.

Bien entendu, il est également possible que la SEC n'apporte aucun changement.

Ouvrir cette pratique aux IPO traditionnelles ?

Du point de vue de l'analyste, j'aime voir ce que la société privée qui entre en bourse pense de ses revenus futurs. Je ne suis pas obligé de les croire, mais ces prévisions me donnent un aperçu des hypothèses que ces sociétés font sur l'avenir. J'utilise ces données dans ma propre analyse pour évaluer les SPAC.

C'est exactement le genre d'informations que j'utilise pour déterminer si je veux recommander une société maintenant parce que son évaluation n'est pas bien comprise, ou si je veux attendre que le marché se rende compte que la société est largement surévaluée.

En fin de compte, si la société surévalue sa valeur j’attends que l’action retombe à une juste évaluation. C’est souvent après ce moment que je propose à mes lecteurs d’entrer sur la société.

Je préférerais donc que la SEC autorise les introductions en bourse traditionnelles à fournir des prévisions, tout comme les SPAC. Je ne pense pas que cela se produira, cependant. C'est un changement qui serait difficile à justifier pour la SEC.

La proéminence soudaine des SPAC en tant que véhicule permettant à des sociétés privées intéressantes d'entrer en bourse a vraiment attiré l'attention de la SEC. Beaucoup se demandent si cette tendance va persister dans le temps.

Pour moi, les SPACs sont là pour rester. Et bien qu'il y ait toujours des mauvais acteurs sur chaque marché, il y aura toujours des opportunités d'investissement incroyables et de haute qualité pour les années à venir.

Et bien sûr, nous continuerons à fournir des recherches de premier ordre sur les SPACs ici à l’Investisseur Tech. Nous avons notamment proposé plusieurs SPAC sur le Millionnaire High-Tech et je pense que je continuerai à le faire dans le futur proche.

Envie d'en savoir plus sur les SPAC 

Avant d'approfondir ce sujet précisément, Lucas Marchand, directeur de Vauban editions, vous propose de découvrir les 5 règles d'or de la bourse pour vous permettre d'atteindre vos objectifs financiers.
5 règles d'or de la bourse
Offres spéciales :
Les Investisseurs logo

Intéressé par l'actualité financière ?
Envie de vous abonner a des publications financières GRATUITES ?
Choisissez les publications GRATUITES 
faites pour
 VOUS !
Les Publications Gratuites
Offre Morningbull Plus
5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Guillaume
Guillaume
25 jours il y a

Bonjour Jeff,
Je suis nouveau sur Millionaire High Tech
Quelles sont les actions que vous avez recommandées adossées à un SPAC

Frédéric Duval
Frédéric Duval
25 jours il y a
Reply to  Guillaume

Bonjour,

Nous ne pouvons malheureusement pas divulguer publiquement les conseils de Jeff. La première SPAC qu'il a conseillé a fait l'acquisition de Desktop Metal et la 2ème n'a pas encore fait son acquisition mais ils ont déjà annoncé officiellement qu'il s'agira d'une société de semi-conducteurs. Il s'agit de la recommandation rajoutée le 12 février dans notre portefeuille.

Salutations,

DESEILLE
DESEILLE
25 jours il y a

Je pense que nous devrions avoir de la part de la SEC un changement sur les SPAC par rapport aux IPO d’une part et surtout les projections futures sur 5 ou 7 ans me semblent difficiles acceptables.

rocketcross-circle
3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram