Une énergie propre et économique dans moins de cinq ans

Une annonce importante pour l’énergie propre

Comme le savent les lecteurs réguliers, j’ai suivi de très près l’essor de la technologie de la fusion nucléaire. Et l’une de mes entreprises préférées dans ce domaine, Commonwealth Fusion Systems (CFS), vient de faire une annonce importante.

CFS construit une installation de recherche et de fabrication de 47 acres juste à l’ouest de Boston. L’installation fonctionnera à l’emplacement de l’ancien poste militaire Fort Devens, qui est maintenant une zone de développement économique. Cela signifie que CFS bénéficie d’incitations fiscales pour y construire. C’est une décision intelligente.

Un rappel sur la fusion nucléaire

Pour rappel, la fusion nucléaire est essentiellement l’énergie du Soleil. Elle consiste à prendre deux noyaux d’atome séparés et à les combiner pour former un nouveau noyau. Cela produit une énorme quantité d’énergie. Et c’est 100% propre.

Contrairement à la fission nucléaire, certaines formes de fusion nucléaire ne produisent aucun déchet radioactif.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Blanco
Blanco
2 années il y a

Client des publications de Jeff Brown, j’apprécie beaucoup sa technicité et prends un réel plaisir à le lire, en tant qu’ingénieur et physicien. Ses publications sur la micro-électronique et la biotechnologie sont passionnantes et m’ouvrent à des domaines que je n’avais jamais étudiés auparavant.
Cependant, ayant travaillé toute ma carrière à la fois sur la fission et la fusion, je suis assez circonspect sur ce qui est rapporté au sujet du CFR. Très brièvement, car il s’agit d’un sujet très vaste :

  • il est inexact d’affirmer qu’un réacteur de fusion ne produit pas de déchets nucléaires. Les neutrons de fusion, très énergétiques, activent beaucoup les matériaux de structure, à telle enseigne qu’il faut développer des robots spéciaux pour intervenir dans cet environnement très hostile, car très radioactif. Les structures activées peuvent le rester plus d’une centaine d’années. Il y a en plus la problématique du tritum, généralement utilisé dans les réacteur de fusion, qui est radioactif et qui passe facilement à travers toutes sortes de matériaux (par perméation).
  • Pour produire de l’énergie par fusion, il faut soit disposer de tritum, qui est horriblement cher et qui disparait de plus assez rapidement par décroissance radioactive, soit en produire au sein du réacteur par ce qu’on appelle des couvertures tritigènes, qui produisent du tritium par la même réaction que dans les engins thermonucléaires. La mise au point de ces couvertures est vraiment de la R&D à moyen terme (qui se compte en dizaines d’années).
  • Rien n’est dit sur la conversion d’énergie. C’est encore un problème compliqué, surtout si on prétend le coupler à un réseau électrique, comme c’est suggéré.
  • Le plasma confiné par un tokamak est sujet à des instabilités appelées disruptions. C’est un des problèmes les plus ardus, car ces disruptions sont très destructives pour les parois et son mal modélisées. A ce jour, rien ne permet d’affirmer que ce problème pourra être résolu pour un prototype comme ITER. Pas sûr que ça soit mieux pour CFR.

On sous-estime toujours la difficulté de la fusion. Mon père a eu l’occasion de participer à une équipe qui a pu mesurer de premiers neutrons de fusion, par implosion de cibles par laser. C’était au cours des années 60. Depuis une soixantaine d’années, on pense pouvoir y arriver tout en repoussant sans cesse la date d’un démonstrateur de fusion. En comparaison, il n’a fallu que 3 années entre les brevets de Joliot Curie proposant un concept de réacteur à fission en 1938 et le démonstrateur en 1941.

L’énergie nucléaire (à la différence de la microélectronique) est une activité de temps long, parce que les problèmes sont très spécifiques à ce domaine, complexes et intriqués. En fait, c’est encore maintenant une technologie nouvelle, y compris pour la fission, qui est loi d’avoir réalisé tout son potentiel.

Frédéric Duval
Administrateur
Frédéric Duval
2 années il y a
Répondre à  Blanco

Merci pour toutes ces informations très précises. Jeff n’a certainement pas votre expertise dans ce domaine. Je lui transmets votre témoignage.

EMME
EMME
2 années il y a

Bonjour !
Vont-il faire mieux et moins cher que ITER ?
Et pourquoi ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/ITER

Cordialement.

Jidé EMME

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x