Qu'est ce que le day trading

Qu’est-ce-que que le day trading ?

Voici quelques explications sur le day trding.
Je tape souvent sur les « traders en pantoufles ».

Des amateurs qui passent leurs journées les yeux rivés sur leurs écrans et tentent de gagner leur vie en multipliant les transactions en bourse, autrement dit, en faisant du day trading. 

La vérité est que peu d’entre eux réussissent.

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est la science.

Le trading court-terme demande une rigueur et un self-control absolus.

Pourtant, certaines personnes très douées font des merveilles. 

Leur secret : Travailler dur et y consacrer le temps nécessaire.

Trader n’est pas une sinécure !

L’histoire que je vais vous raconter aujourd’hui dépasse tout ce que j’ai entendu concernant le day trading. 

« CIS » l’otaku millionnaire  

L’homme dont je vais vous parler est un inconnu.

Il a accepté quelques interviews mais il ne veut pas dire son nom. 

Voici la seule image que j’ai trouvé de lui, lors de son passage dans un show télévisé japonais.

CIS le japonais milionnaire

Seules quelques personnes dans le milieu du day trading connaissent sa véritable identité.

On imagine assez bien les risques qu’on peut encourir quand on a gagné des fortunes.

On sait juste qu’il habite à Tokyo et qu’il est connu sous le nom de « CIS » qui signifie « mort » en japonais.

En vérité, CIS est son pseudonyme d’ancien addict d’un univers virtuel appelé Ultima Online.

Il affirme même que c’est dans ce jeu vidéo qu’il a appris à « construire et maintenir des actifs ».

Ce père, marié, 3 enfants, passe ses journées dans sa chambre que l’on décrit comme un « repère d’adolescent tapissé de bandes dessinées ».

On dit qu’il passe sa journée en pyjama devant ses quatre écrans et qu’il n’a jamais fait d’école de finance de sa vie. 

Au départ, il aurait juste voulu faire fructifier ses maigres économies. 

Difficile de démêler la réalité du mythe, mais l’histoire est édifiante.

Day trading : un travail de longue haleine 

Cis est un day trader.

Il ouvre et ferme ses positions dans la même journée.

Il effectue beaucoup d’opérations tous les jours, en quête du trade parfait.

Lorsqu’il trade, il se trompe 4 fois sur 10.

Ça vous paraît beaucoup ?

En fait, cela suffit amplement pour faire fortune.

Lorsqu’il se trompe, il revend très rapidement et réduit ainsi ses pertes au maximum.

Mais lorsqu’il gagne, il laisse les cours évoluer en sa faveur et maximise ses gains.

La construction d’une fortune

En 2013, CIS achète 300 000 actions de SoftBank Corp., un géant de la télécommunication.

En réalité… il a misé gros sur cette entreprise au moment où tout s’écroulait.

Suite à son achat, le marché reprend : tout le monde se jette sur les actions SoftBank.

Dans l’euphorie générale, il revend la totalité de son portefeuille… et empoche 140 millions de yens dans l’affaire.

Cette histoire doit cependant être comprise dans le contexte de l’époque.

Si le marché a ses règles de base, il peut être grandement influencé par des décisions macro-économiques, en particulier lorsqu’il s’agit de day-trading.

Au Japon, la même année, la banque centrale japonaise a annoncé une politique monétaire ultra-accommodante.

Les montants qui ont été échangés sur le marché de Tokyo ont doublé… rien qu’en 2013 !

Le Japon est entré dans un mouvement haussier pendant plusieurs années.

CIS a donc bénéficié de mouvements amplifiés par la banque centrale. 

Mais il serait faux de penser que son succès est dû à des facteurs extérieurs.

Sa vitesse d’enrichissement fut bien plus rapide que celle des autres traders à succès.

La vérité est qu’il ne s’intéresse pas vraiment à ce qui se passe dans l’actualité… 

Il le dit lui-même : « Je ne suis pas abonné au Nikkei ou à d’autres journaux. Je ne regarde pas les nouvelles politiques de la banque centrale ou leurs rapports. Je ne regarde pas non plus les mouvements généraux du marché. »

Sa spécialité, c’est de jouer sur les tendances de marché.

« Acheter ce qui est acheté, vendre ce qui est vendu. »

Une stratégie qui paraît simple mais demande en réalité un effort intellectuel constant.

Notre cerveau est fait pour parier sur les retournements et non pour suivre les tendances.

CIS suit les tendances lorsqu’il s’agit de day trading!

Son tempérament détaché et calculateur est donc la clé de son succès.

Les probabilités sont ses meilleures alliées et sa stratégie est basée dessus.

CIS a commencé à trader avec environ 10 000 € : la totalité de ses économies.

En multipliant les trades rapides, parfois jusqu’à un millier par jour, il a construit sa boule de neige et récolté des centaines de milliards de yens grâce au day trading. 

Vous imaginez le temps passé devant les écrans…

Alors que faire ?

Je pense que, comme moi, vous n’êtes pas un trader qui reste les yeux rivés sur les graphiques toute la journée… prêt à vendre et acheter à la moindre oscillation du marché

CIS lui-même affirme qu’il fait maintenant des investissements sur le long terme.

Son histoire est en fait exceptionnelle et donc difficilement généralisable.

Ce qu’il a accompli demande une intelligence et une volonté extraordinaire.

Cela démontre cependant que des gains extraordinaires sont possibles à ceux qui s’en donnent les moyens.

De votre côté, vous pouvez commencer votre propre voyage dès aujourd’hui.

Avec le Club des Investisseurs, vous pouvez obtenir un avantage dès le début.

Celui d’être accompagné par ceux qui ont déjà accumulé une précieuse expérience sur les marchés.

Notre équipe d’analystes vous fournit des infos exclusives qui ouvrent la porte à des gains de 20 %, 30 % ou 40 % en quelques semaines.

Lucas Marchand,
Les Investisseurs

Votre dossier cadeau OFFERT !

Les 5 Règles d’Or de la Bourse !

Téléchargez-le GRATUITEMENT!

Date : 24 janvier 2020

Publié par :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *