Les Investisseurs logo

Cybersécurité : je pensais déjà que Microsoft ne pouvait pas faire pire...

Les entreprises considère la cybersécurité comme une dépense plutôt que comme un investissement. L'exemple de Microsoft est frappant.
mars 17, 2021
jeff brown

Microsoft a bradé sa cybersécurité depuis trop longtemps

Nous terminons aujourd'hui par un sujet très préoccupant.

Des failles critiques dans les serveurs de Microsoft ont exposé plus de 30 000 organisations américaines à un piratage massif soutenu par un État-nation et perpétré par la Chine. Il s'agit de divisions du gouvernement fédéral, de gouvernements locaux, de grandes sociétés et de petites entreprises. L'ampleur est telle que nous essayons encore de déterminer l'étendue des dégâts.

Rappelez-vous : Microsoft a affirmé qu'elle était prête du point de vue de la cybersécurité en réponse au piratage de SolarWinds en décembre dernier. Pas si vite...

Il s'avère que Microsoft était très vulnérable. Il y avait des bogues critiques dans ses serveurs Microsoft Exchange. Cela a permis aux pirates d'infiltrer Outlook et toute l'infrastructure serveur de Microsoft.

Chaque produit Microsoft est infiltré

Cela signifie que chaque produit Microsoft a été infiltré à un certain degré. L'ampleur de ce piratage est incroyable. Il est si important que le gouvernement américain ne sait pas quoi faire.

Bien sûr, Microsoft se démène pour corriger son infrastructure de serveurs et supprimer les "portes dérobées" dans ses systèmes informatiques.

Mais c'est trop peu, trop tard. Il faudra probablement des années pour nettoyer ce gâchis. Et nous commencerons à entendre parler de la façon dont les gouvernements et les entreprises ont été affectés entre-temps.

Ce qu'il faut retenir

Pour moi, il y a deux points à retenir ici.

Premièrement, il est temps pour les entreprises de s'éloigner de l'infrastructure Microsoft héritée. Tout est basé sur une architecture logicielle vieille de dix ans. L'entreprise peut la rafistoler, mais les problèmes persisteront.

Nous devrions migrer vers des logiciels de serveur de pointe qui ont été conçus dès le départ dans un souci de sécurité.

Les cybercriminels et les États utilisent des technologies de pointe. Et ils le font alors que les secteurs public et privé, en général, s'appuient sur des architectures logicielles vieilles d'une décennie ou pire.

Les logiciels de cybersécurité sont à revoir

Comment réduire le risque global de cyberattaques

Il est essentiel que le secteur passe à la prochaine génération d'architectures logicielles afin de réduire le risque global de cyberattaques.

Deuxièmement, il s'agira d'un catalyseur majeur pour le secteur de la cybersécurité.

Jusqu'à présent, les entreprises ont considéré la cybersécurité comme une dépense plutôt que comme un investissement. C'est un peu comme une assurance. Personne ne veut payer avant d'en avoir besoin.

Une opportunité pour les investisseurs ?

À l'avenir, nous verrons les entreprises augmenter leur allocation à la cybersécurité. C'est très positif pour le secteur.

En conséquence, nous verrons de fortes évolutions de la part des principales entreprises publiques et privées de cybersécurité. Cela sera excellent pour le rendement des investissements.

Et cela renforcera également la sécurité de l'infrastructure Internet de base dont la plupart d'entre nous dépendent quotidiennement.

Envie d'en savoir plus sur la cybersécurité 

Avant d'approfondir ce sujet précisément, Lucas Marchand, directeur de Vauban editions, vous propose de découvrir les 5 règles d'or de la bourse pour vous permettre d'atteindre vos objectifs financiers.
5 règles d'or de la bourse
Offres spéciales :
Les Investisseurs logo

Intéressé par l'actualité financière ?
Envie de vous abonner a des publications financières GRATUITES ?
Choisissez les publications GRATUITES 
faites pour
 VOUS !
Les Publications Gratuites
Offre Morningbull Plus
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
rocketcross-circle
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram