Les Investisseurs logo

La course à la Lune s'accélère

Cette semaine la NASA a essayé son programme interne de lancement lourd pour mettre en orbite des charges utiles. La course à la Lune continue.
avril 7, 2021
jeff brown

La NASA passe à la vitesse supérieur dans la course à la Lune

J'ai été heureux de voir la NASA effectuer avec succès un essai à chaud avec son système de lancement spatial (SLS) il y a quelques jours.

Le SLS est le programme interne de lancement lourd de la NASA pour mettre en orbite des charges utiles. Cela inclut les vaisseaux spatiaux qui transporteront des astronautes et des marchandises sur la lune.

Pour que le test soit réussi, les moteurs du SLS doivent fonctionner parfaitement pendant huit minutes d'affilée. C'est le temps qu'il faut pour mettre en orbite une charge utile lourde lors d'un véritable lancement.

L'essai à chaud du SLS

La course à la Lune s'accélère

Source : NASA

La course à la Lune s'accélère

En 3 mois, la NASA progresse considérablement dans la course à la Lune

Il s'agit d'une grande amélioration par rapport au dernier test de la NASA en janvier. Lors de ce test, les fusées SLS avaient dû être arrêtées après seulement une minute. De nombreux progrès ont été réalisés depuis lors.

C'est donc un sujet que nous continuerons à suivre de près dans les mois à venir, alors que la NASA se prépare à un voyage de retour sur la Lune en 2024. Le premier véritable test de lancement de la fusée, de ses boosters et de la capsule Orion est prévu pour novembre. Ce sera le vol inaugural du SLS.

Ce que je trouve intéressant, cependant, c'est le fait que la NASA continue de faire les choses à l'ancienne. Elle gère le projet avec une longue liste de sous-traitants qui fournissent des sous-systèmes et des composants.

Une course à la Lune gérée "à l'ancienne"

Le géant de l'aérospatiale Boeing construit les étages centraux à Huntsville, en Alberta. Une société plus petite, Aerojet Rocketdyne, fournit les moteurs de propulsion. Northrop Grumman fournit la technologie de propulsion. Et plusieurs autres sous-traitants sont également impliqués dans le processus.

Cela fait beaucoup de pièces mobiles - et créé un projet qui souffre d'une complexité inutile et de retards réguliers. Et c'est exactement ce que nous avons vu avec le programme SLS.

Nous pouvons comparer cela aux projets que SpaceX a réalisés pour la NASA. SpaceX dirige le spectacle et tient ses promesses. Elle gère l'intégration des composants de son système de lancement et optimise tout pour réduire les coûts et améliorer la vitesse de mise sur le marché. Il s'agit d'une approche rationalisée. De plus, SpaceX utilise des fusées réutilisables alors que le SLS ne le fera pas.

jeff brown expert tech USA
Entrez dans les coulisses de la tech
Rejoignez l'investisseur spécialisé dans la tech
Découvrez les technologies qui feront notre avenir
5 règles d'or pour cartonner en bourse avec la tech
inscrivez-vous à la newsletter gratuite de L'Investisseur Tech 

SpaceX toujours en tête de la course à la Lune

Tout cela fait que SpaceX est capable de lancer des charges utiles plus rapidement et à moindre coût que le SLS de la NASA.

Nous allons certainement nous réjouir des projets de la NASA et son prochain lancement SLS. Cela dit, je soupçonne que SpaceX aura beaucoup plus de succès dans ses ambitions d'envoyer des astronautes sur la lune et au-delà.

De cette façon, SpaceX est essentiellement le plan de secours de la NASA en cas de nouveaux retards et problèmes avec le SLS. Je parie que SpaceX prendra l'avantage et sera la société qui nous ramènera sur la Lune... et cette fois, pour y rester.

Envie d'en savoir plus sur la course à la Lune 

Avant d'approfondir ce sujet précisément, Lucas Marchand, directeur de Vauban editions, vous propose de découvrir les 5 règles d'or de la bourse pour vous permettre d'atteindre vos objectifs financiers.
5 règles d'or de la bourse

Envie de découvrir des articles sur la technologie ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dewandre
Dewandre
8 mois il y a

Merci pour cet article. Vous mentionnez Huntsville en Alberta: je ne l'y ai pas trouvé. Serait-ce Huntsville en Alabama (où se trouve un centre NASA où j'ai travaillé)? C'est le centre où travaillait von Braun.

Jean Chevallier
Jean Chevallier
7 mois il y a

Bonjour,
Cessez SVP de parler de "retour" sur la lune. Quand on voit les difficultés, les délais nécessaires (quand Trump l'a exigé avant 5 ans, ses experts lui ont dit que c'était trop court), vous ne croyez quand même pas qu'il y 50 ans (!) on y allait comme on prend le métro ! Etant donné leur retard sur les Russes dans ce domaine à l'époque, les Américains avaient seulement un besoin impératif de le faire croire.
Cordialement,
J. Chevallier

Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
cross-circle
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x