Les Investisseurs logo

AT&T coupe le cordon...

AT&T tente de redresser la barre suite à une série de mauvais choix. Comment ce mastodonte en est arrivé là ?
mars 4, 2021
jeff brown

AT&T  : la descente aux enfers d'un mastodonte

Nous terminerons aujourd'hui avec une autre histoire incroyable de stratégie d'entreprise qui tourne mal. Il est toujours intéressant de tirer des enseignements de ce genre d'études de cas.

Nous avons déjà parlé de l'incursion de Verizon dans les médias avec l'acquisition des anciennes sociétés Internet telles qu'America Online (AOL) et Yahoo en 2015 et 2017.

Verizon a dépensé près de 9 milliards de dollars pour ces deux transactions... et elle a fini par réaliser une coupe budgétaire de plus de 50 % après avoir dû amortir 4,6 milliards de dollars sur ses activités médiatiques, 18 mois seulement après l'affaire Yahoo. Voilà un moyen rapide de perdre des milliards.

Eh bien à l'époque, AT&T n'était pas non plus très loin de faire une d'acquisition stupide.

Miser sur un service en déclin

AT&T a acquis DirecTV pour la somme incroyable de 49 milliards de dollars en 2015. Pourtant, c'était déjà évident que les services de télévision payante multichaînes étaient sur le déclin.

La tendance des consommateurs à "couper le cordon" et à abandonner la télévision par câble et par satellite pour les services de streaming était déjà bien engagée. Et la clientèle de DirecTV se réduisait en conséquence.

AT&T a continué en acquérant Time Warner pour la somme colossale de 85 milliards de dollars en 2018, accumulant ainsi une montagne de dettes.

Comme de nombreux lecteurs le savent, je suis sûr que ces deux acquisitions ont été un désastre. DirecTV et Time Warner meurent lentement, car de plus en plus de consommateurs coupent le cordon chaque année.

AT&T a acquis DirecTV pour la somme incroyable de 49 milliards de dollars en 2015
jeff brown expert tech USA
Entrez dans les coulisses de la tech
Rejoignez l'investisseur spécialisé dans la tech
Découvrez les technologies qui feront notre avenir
5 règles d'or pour cartonner en bourse avec la tech
inscrivez-vous à la newsletter gratuite de L'Investisseur Tech 

L'entreprise a compris son erreur

Et AT&T a finalement admis sa défaite. L'entreprise vient d'annoncer qu'elle s'associait au géant du capital-investissement TPG pour reprendre DirecTV, ainsi que ses propres services de télévision sur Internet, U-Verse et AT&T TV. Ces trois services télévisuels feront partie d'une nouvelle société autonome "créative" appelée New DirecTV.

AT&T conservera une participation de 70 % dans la nouvelle entité. Et en échange d'un investissement en espèces de 1,8 milliard de dollars, TPG détiendra 30 % de la nouvelle entité. Les deux espèrent valoriser l'entreprise à 16,25 milliards de dollars, soit environ un tiers de ce que AT&T a dépensé pour acheter DirecTV en 2014.

Étant donné que la participation d'AT&T sera inférieure à 11,4 milliards de dollars, la société déprécie en réalité 37,6 milliards de dollars sur l'accord avec DirecTV. Ça pique.

Et cela soulève la question : qu'en est-il de Time Warner ?

Le plan d'AT&T pour s'en sortir

Eh bien, New DirecTV prévoit d'emprunter environ 7,8 milliards de dollars aux banques pour rembourser AT&T pour les actifs. AT&T a annoncé qu'elle allait mettre cet argent en commun avec les 1,8 milliard de dollars reçus de TPG. Ensuite, AT&T utilisera ces 7,8 milliards pour rembourser une partie de la dette qu'elle a accumulée lors de l'acquisition de Time Warner.

Ce n'est pas une surprise. Trois ans plus tard, Time Warner est toujours un boulet pour AT&T. La société tente toujours de sortir du gouffre créé par ses mauvaises affaires.

Heureusement, AT&T a finalement compris qu'elle devait s'en tenir à son activité principale, l'exploitation de réseaux sans fil. C'est ce qu'elle aurait dû faire depuis le début.

Mais il semble que ces énormes entreprises historiques doivent toujours apprendre leur leçon à la dure. C'est assez évident, mais des entreprises comme Verizon et AT&T ne sont pas des entreprises de médias et ne devraient pas essayer de les imiter.

La bonne nouvelle est qu'AT&T peut se concentrer plus intensément sur son développement 5G maintenant que ses services de télévision ont disparu.

Et nous espérons que la société trouvera le moyen de se décharger des actifs de Time Warner afin de se concentrer entièrement sur ses compétences de base. C'est une stratégie que je pourrais soutenir.

Envie d'en savoir plus sur Verizon 

Avant d'approfondir ce sujet précisément, Lucas Marchand, directeur de Vauban editions, vous propose de découvrir les 5 règles d'or de la bourse pour vous permettre d'atteindre vos objectifs financiers.
5 règles d'or de la bourse

Envie de découvrir des articles sur la technologie ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
cross-circle
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x