Les Investisseurs logo

Bourse anglaise

Pour en apprendre plus sur John Castaing, la City et le Footsie : continuez votre lecture. La bourse anglaise est l'une des bourses les plus anciennes du monde, son histoire est fascinante. Découvrez aussi ce qui en fait toujours une place financière de premier plan aujourd'hui.
S'inscrire à la Newsletter gratuite
Menu de la page
Primary Item (H2)
bourse anglaise london stock exchange

Sur le même sujet

Bourse mondiale

Bourse anglaise
Bourse américaine
Bourse canadienne
Bourse française
Bourse italienne
Bourse luxembourgeoise
Bourse coréene

Bourse anglaise

Comment pourrions-nous passer à côté de la bourse anglaise ? Bien qu'elle ait été récemment secouée par le Brexit, la bourse anglaise reste un pilier de la finance européenne et mondiale.

La bourse anglaise est une des places boursières les plus anciennes du monde, une des plus importantes d'Europe et la plus grande de Grande-Bretagne.

L'importance de Londres en tant que centre financier remonte à 1688. La Glorieuse Révolution a permis à ce moment-là de poser un socle solide aux promesses de la couronne britannique de payer ses dettes et a enclenché un cercle vertueux pour le développement des marchés financiers anglais.

La bourse anglaise a été l'épicentre de la finance mondiale pendant des siècles

Et ce jusqu'à ce que le dollar américain devienne la monnaie de réserve mondiale au milieu des années 1920.

L'importance mondiale de la bourse anglaise a diminué après la deuxième guerre mondiale, avec l'apparition du système financier et monétaire de Bretton Woods. Elle est cependant restée pendant longtemps le centre financier le plus important d'Europe. Ainsi que le marché le plus important au monde pour les eurodollars et les devises.

London Stock Exchange

La principale bourse anglaise est le London Stock Exchange. Autrement appelé LSE. Il s'agit de fait de l'un des marchés boursiers les plus diversifiés au monde. Avec des entreprises représentant 40 secteurs différents.

Un rapport publié en mai 2021 par Statista Research Department recense à 3,88 bilions de livres sterling la valeur totale du marché de toutes les sociétés négociant au LSE.

Le London Stock Exchange est la plus grande bourse anglaise. Et ce fut aussi la plus importante d'Europe pendant longtemps. Mais ça ...

C'était avant

Le LSE était la plus grande bourse d'Europe. Avant de se faire détrôner par Amsterdam en janvier 2020. Suite à l'entrée en vigueur du Brexit. Thème que je vais aborder un peu plus loin dans cette page.

300 ans d'existence

Le London Stock Exchange est la fusion de bourses régionales, créées il y a plus de 300 ans. La bourse anglaise est ainsi l'une des plus anciennes places boursières du monde. Elle est située dans le très fameux quartier de la City, au cœur de Londres.

bourse anglaise city london

En 2007, le London Stock Exchange a fusionné avec la Bourse de Milan pour former le London Exchange Group, le LSEG.

Londres et sa fameuse City est depuis longtemps l'une des principales villes financières du monde. Connue pour être une plaque tournante du commerce international, de la banque et de l'assurance.

L'histoire de la bourse anglaise

Tout a commencé en 1698 quand un courtier a commencé à afficher les prix de certaines actions dans un café. C'était alors un lieu de rencontre très fréquenté des hommes d'affaires. Ce courtier, John Castaing, appelle cette liste qu'il affiche "The Course of the Exchange and other Thing". En Français, le cours de la bourse et autres choses.

Elle marque ainsi les débuts de la bourse anglaise

La bourse est officiellement créée en 1773 par un groupe d'agents de change qui négociaient dans les cafés du quartier. L'histoire dit que cette organisation a été mise en place parce que les agents de change étaient jugés trop grossiers. Par conséquent, ils n'étaient pas admis dans le Royal Exchange. Ce dernier était établi comme centre de commerce de la ville depuis 1571.

chess boudry
Recevez GRATUITEMENT les 3 actions 2021 de l'investisseur de crise
Découvrez les actions de Clément Bourdy

Un système plus formel

Pour dissuader les fraudeurs, un système plus formel se met en place dès 1801. A cette époque, un groupe de membres de la bourse anglaise collecte des fonds pour construire un bâtiment à Capel Court, dans la ville.

Les courtiers se mettent d'accord sur un règlement qui entrera en vigueur 10 ans plus tard. Ils instaurent aussi une cotisation pour faire partie de la bourse anglaise. Et ouvrent ainsi la voie à la première bourse réglementée de Londres.

bourse anglaise one pound pièce

Lors de la première guerre mondiale

La City était le plus grand centre financier du monde. Et le LSE était la plus grande bourse.

Après les Guerres, dès la fin des années 1950, les affaires ont explosé pour la bourse anglaise. A ce moment-là, le LSE a commencé à chercher des locaux plus grands. Les travaux de construction de la mythique tour de 26 étages ont commencé en 1967. Et le bâtiment a été inauguré en 1972.

Le LSE, au cours de son histoire, a fusionné avec 11 bourses régionales britanniques et irlandaises.

La bourse anglaise est marquée par de grands bouleversements durant les années 80

Le gouvernement Thatcher ordonne une série de changements, connus sous le nom de "Big Bang".

Ils suppriment notamment la différence entre jobbers et courtiers. Et remplacent les transactions à la criée par des transactions sur écran. Les détracteurs de ces mesures ont fait valoir que le rachat des courtiers par les banques de détail avait contribué à la crise financière. le Big Bang est un événement majeur dans l'histoire de la bourse anglaise. Il est d'ailleurs repris plus en détail plus loin dans cette page.

Aujourd'hui, le LSE se classe tout de même 8e parmi les places boursières les plus importantes du monde

Sans grande surprise, les bourses américaines dominent ce classement. Le NYSE en tête, avec 31,5 % des échanges. Suivi par le Nasdaq qui rallie 14,5 % des échanges. Le podium est complété par le Japan Exchange Group avec 6 %.

Selon ces chiffres daté d'avril 2020 et portant sur la capitalisation boursière, le LSE se classe donc à la 8e place avec 3,5 % de parts.

De très grandes et historiques compagnies sont cotées au LSE

Les 3 plus importantes en termes de capitalisation boursière sont Unilever, BHP et Royal Dutch Shell. Mais la bourse anglaise compte aussi Bristish American Tobacco, Barclays, Glencore, BP ou encore Vodafone.

La bourse anglaise et le Brexit

Le volume de transaction du LSE s'élève à 8.6 mia d'euros en janvier 2021. Contre 9.2 pour la place financière d'Amsterdam. Suite au retrait du Royaume-Uni de l'UE (Union Européenne), les volumes de cette dernière ont bondi. Se multipliant par 4 entre décembre 2020 et janvier 2021.

Avec le Brexit, 6 milliards de dollars d'échanges quotidiens d'actions européennes ont quitté Londres pour les marchés continentaux.

Le Brexit dessert le LSE. En effet, il oblige les investisseurs de l'UE (Union Européenne) à faire leurs transactions dans l'UE. Or, le LSE n'en fait plus parti depuis le 1 janvier 2020. Ainsi, la bourse anglaise ne peut plus négocier des actions cotées dans l'Union européenne pour des clients européens depuis la Grande-Bretagne.

Les experts voient deux options pour gérer le Brexit

La Grande-Bretagne a deux choix aux conséquences importantes.

Les responsables peuvent tenter de conserver l'accès au marché de l'UE

Et ce en maintenant les règles et réglementations du Royaume-Uni en étroite conformité avec celles de l'Europe. L'espoir est que les autorités de l'UE accordent au Royaume-Uni une "équivalence" et permettent à ses entreprises de vendre des services financiers sur le marché unique.

L'autre choix est celui de l'audace

Le Royaume-Uni peut oublier l'équivalence, renoncer à un accès facile au marché unique de l'UE et suivre sa propre voie. Et ce en exploitant pleinement sa capacité à élaborer ses propres règles et réglementations. Mais si le Royaume-Uni décide de s'écarter des règles de l'UE, cela pourrait inciter les responsables de Paris et de Francfort à redoubler d'efforts pour priver la Grande-Bretagne d'un maximum de services financiers.

Xavier Rolet, l'ancien directeur général du London Stock Exchange Group, doute que les politiciens britanniques choisissent la voie la plus ambitieuse.

VOUS SOUHAITEZ INVESTIR EN BOURSE ?
NE FAITES PAS CES ERREURS ! 

Le Big Bang de la bourse anglaise

Le Big Bang est un événement majeur dans l'histoire de la bourse anglaise. Comme son nom l'indique, il se réfère à un changement radical.

Le 27 octobre 1986, la bourse anglaise, le London Stock Exchange, est devenue une société anonyme privée. Ce jour-là, la bourse a été déréglementée. Ce qui a revitalisé le LSE, permettant à des sociétés externes d'entrer. Une cotation automatisée des prix a aussi été établie.

Tout commence à la fin des années 70

La bourse de New-York et la bourse de Tokyo se sont vu renforcée par l'élimination du contrôle des changes. La premières est 6x plus grande que la bourse anglaise en termes de capitalisation boursière au milieu des années 80. La seconde 2x plus grande.

Londres devait devenir plus compétitive

Sous la pression du gouvernement Thatcher, les membres de la bourse de Londres acceptent en 1983 des changements radicaux. Dans le but d'améliorer la capacité de la bourse anglaise à être compétitive au niveau mondial. Ce sont ces changements qui ont été appelés le "Big Bang".

Le 27 octobre 1986, le Big Bang a éliminé les commissions fixes sur les opérations sur titres

Il a autorisé les entreprises à opérer à double titre, en représentant les investisseurs (courtage) et en exécutant des opérations de gros (négociation ou jobbing) à la fois sur les actions et les titres de la dette publique. Il a également ouvert la bourse anglaise aux entreprises étrangères. Et enfin, a mis en place une plate-forme technologique sur écran au lieu de la négociation au sol.

Ces mesures se sont avérées efficaces pour atteindre les objectifs de la bourse anglaise

Le volume des actions négociées à la bourse et sa capitalisation boursière ont augmenté. Renforçant ainsi le leadership de Londres sur les marchés des prêts interbancaires, des obligations, des marchandises et des devises. Et facilitant les échanges 24 heures sur 24 dans le monde entier.

L'indice Footsie

L'indice le plus connu et le plus prestigieux de la bourse anglaise est le FTSE 100. Il est aussi appelé, plus familièrement, Footsie. C'est un indice qui regroupe les 100 entreprises avec la plus grande capitalisation boursière cotées à la bourse anglaise.

FTSE est une abréviation pour Financial Times Stock Exchange. L'indice date de 1984 et est souvent utilisé comme mesure de la santé économique anglaise.

bourse anglaise royal dutch shell

Un exemple d'une entreprise cotée au Footsie est la Royal Dutch Shell.

Le FTSE est aussi une organisation financière

Connue sous le nom de FTSE Russell Group et spécialisée dans la création d'indices pour les marchés financiers mondiaux. Le London Stock Exchange Group (LSEG) est propriétaire du RTSE Russell Group ainsi que d'un certain nombre d'institutions financières.

Le FTSE propose de nombreux indices

Les deux indices les plus connus sont le FTSE 100 et l'indice Russell 2000. Ce dernier est un indice boursier de petite capitalisation composé des 2 000 actions les plus petites de l'indice Russell 3000.

Lucas Marchand transparence
Comment et quand investir en bourse ?
Que faut-il acheter comme actions ?
Quand doit-on vendre ou acheter ?
5 règles d'or pour investir en bourse
inscrivez-vous à la newsletter gratuite des Investisseurs et recevez le dossier spécial.
Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
cross-circle