Les Investisseurs logo

Bourse américaine

Wall Street, Manhattan, le Nasdaq, le New York Stock Exchange, une salle de trading remplie d'hommes en costumes noirs s'égosillant ... Voilà les images que fait apparaitre la bourse américaine, quand on l'évoque. Vous apprendrez tout ce qu'il faut savoir sur cette bourse mythique dans cette page. Mais accrochez-vous, son histoire est à l'image de son marché : dynamique et à fort potentiel !
S'inscrire à la Newsletter gratuite
Menu de la page
Primary Item (H2)
bourse américaine

Sur le même sujet

Bourse mondiale

Bourse anglaise
Bourse américaine
Bourse canadienne
Bourse française
Bourse italienne
Bourse luxembourgeoise
Bourse coréene

La bourse américaine

Le New York Stock Exchange (NYSE) est la plus grande bourse du monde, avec une capitalisation boursière d'un peu plus de 25,6 trillions de dollars américains en février 2021 (1).

La bourse suivante est le Nasdaq avec 19,5 trillions de dollars américains. Viennent ensuite la Bourse de Hong Kong (6,76 tri de $) et la Bourse de Shanghai (6,56 tri de $).

Les deux plus importantes bourses sont ainsi basées aux USA. La bourse américaine est sans nul doute la plus grande à niveau mondiale. Elle est aussi réputée pour le dynamisme de ses marchés.

La bourse américaine est composée de 3 bourses principales

  1. Le New York Stock Exchange (NYSE) est la plus ancienne et la plus importante bourse mondiale. C'est un marché aux enchères où les acheteurs et les vendeurs interagissent directement.
  2. Le Nasdaq est le deuxième plus grand marché boursier du monde. Des courtiers y coordonnent le processus d'achat et de vente pour assurer l'efficacité des échanges.
  3. Le Chicago Stock Exchange (CHX) permet aux entreprises cotées sur d'autres bourses de négocier sur sa plateforme.
chess boudry
Recevez GRATUITEMENT les 3 actions 2021 de l'investisseur de crise
Découvrez les actions de Clément Bourdy

Wall Street, emblème de la bourse américaine

Mais alors... Qu'est-ce donc ce Wall Street qui symbolise la bourse américaine ?

Wall Street, une rue de Manhattan, est devenue synonyme des marchés financiers américains. Pourtant, l'histoire de la rue remonte à bien plus loin que l'histoire de la bourse américaine.

Wall Street se réfère en fait à un mur. Ce dernier a été construit par les colons hollandais à la pointe sud de l'ile de Manhattan au XVIIe. Ainsi, le but de ce mur était d'empêcher les britanniques d'entrer dans l'ile. Des années après sa démolition, ce mur a laissé un héritage. Avec une rue qui porte son nom.

bourse américaine wall street

Wall Street est donc tout simplement une rue qui abrite le vestige historique d'un mur

Ce quartier devient célèbre comme centre financier de premier ordre en 1792. Lorsque l'accord de Buttonwood est signé à cet endroit, à l'actuel numéro 68 de la rue de Wall Street. Cet accord tire son nom, Buttonwood (un platane d'Occident), de l'arbre sous lequel il a été signé.

Il a été ratifié par 24 des premiers et plus importants courtiers des Etats-Unis. De fait, cet accord définit la forme commune de négociation des titres à la commission. Il marque la naissance de la première bourse américaine.

Et enfin la Bourse de New-York

La Bourse de New York vient plus tard, en 1817. Au moment où l'accord de Buttonwood est révisé. Et l'organisation des courtiers se rebaptise The New York Stock and Exchange Board.

Enfin, en 1865, cette société s'installe à son emplacement actuel : au numéro 11 de Wall Street. Une adresse où se fait encore aujourd'hui le commerce des actions.

action amérique 1

Une salle des marchés est une zone physique où se déroulent les activités de négociation d'instruments financiers, tels que les actions, les titres à revenu fixe, les contrats à terme, les options, etc. On s'y imagine des traders gesticulant pour opérer leurs trades.

Les salles de marché existent encore aujourd'hui. Pourtant, leur portée et leur capacité sont fortement limitées. Car elles ont été remplacées par des écrans.

Le NYSE

La bourse de New York, le New York Stock Exchange, est la plus grande bourse américaine en termes de capitalisation boursière.

La société mère de la Bourse de New York s'appelle désormais NYSE Euronext. Suite à une fusion avec la bourse européenne qui eut lieu en 2007.

Un modèle hybride

Pendant de nombreuses années, le trading au NYSE se faisait principalement face à face dans la salle des marchés. Aujourd'hui, le NYSE propose un modèle hybride. Avec un marché au sol et un marché électronique.

De fait, plus de la moitié des transactions du NYSE sont effectuées par voie électronique. Bien que les négociations du parquet soient toujours utilisées pour fixer les prix et traiter les volumes importants de certaines transactions institutionnelles.

Plus de 3 000 sociétés cotées en bourse se négocient sur cette bourse américaine. Certaines des plus grandes sociétés américaines sont cotées au NYSE. Des entreprises comme Goldman Sachs, Amkor Technology, Morgan Stanley ou Royal Dutch Sell.

Le NYSE a été fondé en 1791

C'était une entité privée jusqu'en 2006. Mais elle est devenue publique après avoir acquis la bourse de commerce électronique Archipelago la même année. Le NYSE est donc également une société cotée en bourse. Elle emploie 2 000 personnes.

En 2007

NYSE a fusionné avec la bourse européenne Euronext pour devenir NYSE Euronext.

En 2013, Intercontinental Exchange a acquis NYSE Euronext pour devenir la société mère de l'actuel NYSE. L'Intercontinental Exchange possède également NYSE Arca, l'ancienne bourse du Pacifique.

Pour être cotée sur cette bourse américaine, les entreprises doivent disposer d'au moins 4 millions de dollars d'actions.

Son bâtiment principal se trouve à Wall Street, New York. La négociation se fait sur le parquet ou par voie électronique.

Le NYSE est également appelé marché aux enchères

Car les spécialistes sont physiquement présents sur le parquet de la bourse. Les courtiers fixent généralement le prix d'adjudication, tandis que les acheteurs et les vendeurs se font concurrence pour obtenir le meilleur prix.

De nos jours, la plupart des ventes aux enchères d'actions ont lieu par voie électronique, l'ordinateur faisant office de courtier. Ainsi, les courtiers obtiennent toutes les informations par voie électronique.

VOUS SOUHAITEZ INVESTIR EN BOURSE ?
NE FAITES PAS CES ERREURS ! 

Le NASDAQ, 2e bourse américaine

Bien que généralement il n'y ait qu'une bourse par pays. Les USA en comptent plusieurs. Le NASDAQ est la 2e plus grande bourse américaine et du monde par la même occasion, en termes de capitalisation boursière. Après le NYSE.

Elle a été fondée en 1971. Et ses quartiers généraux se situent aussi à New York.

Une bourse électronique

La différence principale avec le NYSE réside dans le fait que toutes ses transactions sont digitales. Et son volume de transaction est plus important que toute autre bourse électronique dans le monde. Plus de 3 000 sociétés sont cotées sur cette bourse américaine pour une capitalisation boursière de 1,1 trillion de dollars américains. De nombreux géants de la technologie y sont. Tel que Apple, Microsoft, Intel ou encore Dell.

Le terme ASDAQ vient de

National Association of Securities Dealers Automated Quotations

La National Associations of Securities Dealers (NASD) a créé le Nasdaq le 8 février 1971

Le NASD est maintenant connue sous le nom de Financial Industry Regulatory Authority (FIRA). Le NASDAQ s'est séparé du NASD en 2006 et s'est associé au groupe boursier scandinave OMX pour former le NASDAQ OMX.

Le NASDAQ gère les marchés des actions, des titres à revenu fixe, des matières premières et des produits dérivés. Un total de 90 bourses de 50 pays utilisent également ses services.

Le NASDAQ est également connu comme le marché des négociants

Les acheteurs et les vendeurs y négocient par l'intermédiaire de leurs courtiers, contrairement au NYSE, où ils peuvent interagir directement. Les courtiers affichent des prix spécifiques pour les actions.

Les courtiers sont également appelés teneurs de marché. Il s'agit généralement de banques ou de sociétés de courtage. Les teneurs de marché permettent une mise en relation plus rapide des vendeurs et des acheteurs afin de garantir un processus de négociation efficace, qui se déroule par voie électronique.

Pour être cotées sur le NASDAQ

Les entreprises doivent être enregistrées auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) et doivent avoir au moins trois teneurs de marché avec elles. Ce marché est considéré comme volatile et axé sur la croissance. La plupart des entreprises technologiques y sont cotées. Le Nasdaq-100, ou les 100 premières actions de cette bourse américaine, a affiché une croissance de 118 % au cours des 5 dernières années et de 426 % au cours des 10 dernières années.

La bourse de Chicago

La Bourse de Chicago (CHX) est la bourse nationale des valeurs mobilières et le marché pour la négociation des titres de participation. Fondée en 1882, la CHX est l'une des plus anciennes bourses des États-Unis. L'Intercontinental Exchange (ICE) a acquis la CHX. Elle s'appelle désormais NYSE CHX.

CHX avait lancé le CHX-SNAP, un produit d'enchères, en 2016. CHX-SNAP permet de négocier des actions en masse en diminuant la vitesse de négociation. Il est utile pour les personnes qui n'obtiennent pas d'informations rapides sur les actions.

Les indices de la bourse américaine

Il existe plusieurs indices sur la bourse américaine. Certains étant des références mondiales dans leur domaines.

Le Dow Jones est un des indices emblématique de la bourse américaine

Le Dow Jones Industrial Average est le plus vieux indice de la bourse américaine. Mais aussi du monde. Il regroupe les cours des 30 actions les plus négociées à la bourse de New York (NYSE) et au Nasdaq. Il s'agit d'un indice qui aide les investisseurs à déterminer la direction générale des prix des actions. C'est un baromètre pour les investisseurs du monde entier.

Il est appelé le Dow Jones parce qu'il a été développé par Charles Dow et Edward Jones chez Dow Jones & Company

Tout simplement. Il a été créé en 1896 par ces deux hommes, deux journalistes. Ces derniers souhaitaient estimer quelles valeurs industrielles avaient le plus fort potentiel sur la bourse américaine.

Le S&P 500 est aussi un indice importante pour la bourse américaine

L'indice Standard & Poor's 500 est un indice regroupant les 500 plus grandes sociétés américaines, en termes de capitalisation boursière, cotées sur la bourse américaine. Du coup, il couvre environ 80 % du de la bourse américaine par sa capitalisation.

S&P est l'abréviation de Standard and Poor, les noms des deux sociétés financières fondatrices.

Le S&P 500 a été officiellement lancé le 4 mars 1957 par Standard & Poor. McGraw-Hill l'a acquis en 1966. Il appartient aujourd'hui au S&P Dow Jones Indices, une coentreprise entre S&P Global (anciennement) McGraw Hill Financial, CME Group et News Corp, le propriétaire de Dow Jones.

Cet indice est pondéré par le flottant

Ce qui signifie que la capitalisation boursière des entreprises est ajustée en fonction du nombre d'actions disponibles pour la négociation publique.

Au 31 août 2020, le S&P 500 avait un rendement annuel moyen sur 10 ans de 12,66 %.

Le podium du S&P 500 est occupé (en juin 2021) par Apple, Microsoft et Amazon. Vienne ensuite Facebook, Alphabet, Berkshire, Tesla, Nvidia et JPMorgan.

Je peux citer encore le Nasdaq composite comme indice de premier plan

Mais pourtant, de moindre importance comparé aux 2 premiers.

Le Nasdaq Composite Index est un indice pondéré en fonction de la capitalisation boursière de plus de 2 500 actions ordinaires cotées à la bourse américaine du Nasdaq.

Les types de titres composant l'indice comprennent des certificats américains d'actions étrangères, des actions ordinaires, des sociétés d'investissement immobilier (REIT) et des actions reflet. Ainsi que des participations dans des sociétés en commandite.

Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
cross-circle