Les Investisseurs logo

Action Lufthansa

La compagnie aérienne a été fondée en janvier 1926 à Berlin sous le nom de Deutsche Luft Hansa. Cette naissance est liée à la fusion de deux compagnies aériennes allemandes : Deutsche Aero Lloyd et Junkers Luftverkher. A ses origines, Lufthansa était spécialisée dans les vols commerciaux, grâce à ses 162 appareils. C’est entre 1934 et 1938 que la compagnie va relier l’Europe à l’Amérique du Sud, puis l’Amérique du nord, sans oublier l’Asie. Malheureusement pour Lufthansa, la seconde guerre mondiale a considérablement réduit les vols internationaux.
S'inscrire à la Newsletter gratuite
Toutes les informations chiffrées sur cette entreprise sont disponibles sur le Club des Investisseurs
En savoir plus
Lufthansa logo
Recevez nos 3 actions
pour performer en 2021
Inscrivez-vous GRATUITEMENT à notre newsletter


Lufthansa : presque 100 ans d’histoire

L’après-guerre est une situation délicate en termes d’économie pour l’Allemagne qui a pour conséquence le placement de la société Lufthansa sous administration judiciaire. De plus, l’Allemagne doit reconstruire son bassin industriel et fait face à des réticences de la part du reste de l’Europe au regard du développement de ses grandes sociétés.

C’est en 1953 que le paysage industriel s’embellit en Allemagne avec la levée des restrictions européennes liées aux sociétés allemandes. Hans Bongers, ancien haut dirigeant de Lufthansa a dirigé entre 1951 à 1953 un comité d’étude initié par le ministre Allemand des transports ayant permis à son pays de réintégrer le trafic aérien dans son économie et de ce fait la Lufthansa est refondée en 1953.

Les vols domestiques se développent à partir de 1955 desservant principalement les aéroports de grandes villes allemandes telles que Hambourg, Düsseldorf, Francfort, Munich et Cologne.

Puis à partir de 1960, l’arrivée de la technologie de la propulsion à réaction va permettre à la compagnie d’augmenter son trafic longue distance, comme par exemple, la ligne entre Francfort et New York ou Los Angeles desservie par des avions de types Boeing 707.

Boeing 707 Lufthansa

 

En 1967, la Lufthansa passe une commande de 21 Boeing 737 auprès du constructeur américain et se démarque par cette acquisition comme pionnier dans toute l’Europe car les autres compagnies européennes disposent d’avions plus modestes.

La Lufthansa, jusqu’ici compagnie nationale, connait une situation économique préoccupante en 1992, du fait d’un manque de compétitivité et des pertes financières s’accumulent. La solution a été sa privatisation du groupe entre 1992 et 1997. Ce choix fut judicieux car il a permis à la compagnie d’annoncer son retour aux bénéfices, alors inconnus depuis de nombreuses années.

Dans les années 2000, Lufthansa passe une commande 15 avions Airbus A 380 de grandes capacités puis acquiert la compagnie Swiss International Airlines, faisant du la Lufthansa un acteur majeur Européen de son secteur.

Lufthansa est devenue tout au long de son histoire, la compagnie aérienne européenne numéro 1. Elle dispose début 2019, de 728 appareils principalement fabriqués par Airbus, ainsi que quelques Boeing.  La compagnie se positionne dans la catégorie premium.

Siège social de la Lufthansa, Cologne, Allemagne

 

Lufthansa : présentation

 

Trafic

Au titre de l’année 2018, la compagnie aérienne a transporté 142 millions de passagers avec un taux de remplissage de 81,4 % jamais atteint auparavant. Le groupe propose 205 destinations à travers le monde et compte 361 liaisons par semaine avec l’Allemagne.

Flotte

Fin 2017, la compagnie allemande compte 728 appareils, leur âge moyen est de 11,4 ans. La flotte Lufthansa est en croissance de 111 avions supplémentaires entre 2016 et 2017 ce qui montre le dynamisme du groupe. Les avions sont principalement des modèles fabriqués par Airbus (528 appareils) et Boeing (68 appareils).

Le reste de la flotte est constitué d’avions de marque Bombardier (88 appareils) modèles CRJ, C et Q et de marque Embraer (43 appareils). Le modèle le plus représenté au sein de la flotte Lufthansa est l’Airbus A320.

Lufthansa dispose également d’un carnet de commandes composé de 183 avions dont 106 modèles Airbus A320neo et 34 Boeing 777X.

Par exemple, le modèle A320 peut effectuer une distance de 3 600 km, il mesure 38 mètres de long et peut embarquer de 165 à 194 passagers. Son poids maximal au décollage est de 79 tonnes dont 26 730 litres de carburant.
Avion Lufthansa

Personnel de  Lufthansa

Fin 2017, Lufthansa compte 129 424 collaboratrices et collaborateurs dont :

  • 57 691 liés aux aéroports et personnel naviguant.
  • 4 511 liés aux services logistiques.
  • 21 502 liées aux services techniques.
  • 34 563 liés au catering (restauration).
  • Et 11 157 liés aux services administratifs et au management.

 

Filiales de la compagnie et Star Alliance

La compagnie propose ses services de voyages aériens par sa marque Lufthansa et possède également quatre principales filiales : Swiss International Airlines, Austrian Airlines, Brussels Airlines et Eurowings.

Compagnies de Lufthansa
Lufthansa est également créatrice de la Star Alliance, un regroupement novateur de compagnies aériennes internationales comptant 28 membres.

Star Alliance

Regroupement Star alliance

Rejoignez MAINTENANT le plus grand regroupement francophone d' INVESTISSEURS !

Développement durable

Lufthansa souhaite privilégier des avions efficients au sein de sa flotte à l’instar de l’Airbus A350-900 et du Boeing 777-9X, des avions parmi les plus modernes et les plus écologiques du monde.

L’Airbus A350-900 et le Boeing 777-X consomment en moyenne 25 % de kérosène en moins que les autres avions de leurs catégories, avec une consommation établie à 2,9 litres pour 100 km par passager pour le A350-900.

Les moteurs Rolls Royce Trent XWB du A350-900 d’une technologie de pointe en termes d’aérodynamisme possèdent en prime l’avantage d’être silencieux.

Moteurs de l’A350-900 Rolls Royce Trent XWB-Triebwerke

Moteurs de l’A350-900 Rolls Royce Trent XWB-Triebwerke

 

Lufthansa privilégie clairement ce type d’appareils modernes et économiques au sein de sa flotte comme le prouve sa commande de 2013 de 34 Boeing 777-9X et 25 Airbus A350-900.

Les commandes actuelles d’avions effectuées par Lufthansa totalisent 205 appareils pour une valeur totale de 30 milliards d’€ et seront livrés jusqu’en 2025. Ici encore ce sont des avions écologiques qui sont privilégiés comme par exemple, les A320neo. Privilégier des avions économiques présente le double avantage écologique et d’économies de coûts en kérosène.

Chez Lufthansa, les enjeux écologiques concernent également la consommation d’eau. Avec plusieurs dizaines de milliers de lavages par an, la compagnie a eu l’idée de mettre au point le système Cyclean à base de neige carbonique pour le nettoyage des moteurs. De ce fait, le double avantage est atteint par des économies d’eau et la possibilité de lavage en conditions de températures inférieures à 0°. Une innovation d’échelle mondiale.

Processus de nettoyage avec la technologie Cyclean.

 

Actualités

Dans l’actualité récente du groupe, Lufthansa est en phase de recrutement selon Air Journal, la compagnie ouvre 5 500 postes à pourvoir courant 2019.

Autre actualité au regard de la filiale Catering LSG (restauration), Lufthansa est à la recherche d’un partenaire en vue d’une fusion. La filiale possède une valorisation estimée proche du milliard d’€. Ce projet de fusion est encore au stade préliminaire et des discussions ont été engagées avec l’Autrichien Do&Co, la société SATS basée à Singapour et le Suisse, Categroup.

La récente rechute des cours du pétrole actuellement à 52 $ le baril tandis qu’il était à plus de 76 $ début octobre 2018, est bénéfique aux compagnies aériennes car l’or noir a un impact sur leurs factures énergétiques, le kérosène servant de carburant aux avions est moins coûteux.

Ressources Humaines

Comité de direction

Carsten Spohr

Carsten Spohr

 

Carsten Spohr est le président directeur général de Lufthansa depuis 2014. Ingénieur industriel de formation rejoint la Lufthansa en 1994 où il y a occupé des postes stratégiques. Il est titulaire d’une License de capitaine.

Thorsten Dirks

Thorsten Dirks

 

Thorsten Dirks est le directeur d’Eurowing depuis 2017, filiale de Lufthansa. Il est membre du comité de direction et occupait auparavant le poste de président directeur général chez Telefonica Deutschland Holding AG.

Harry Hohmeister

Harry Hohmeister

 

Harry Hohmeister est le directeur commercial de Lufthansa et membre du comité de direction depuis 2013. Il a rejoint la compagnie en 1985 où il occupait initialement le poste de responsable des plannings et développement de flottes.

Dr. Detlef Kayser

Dr. Detlef Kayser

 

Dr. Detlef Kayser occupe le poste de directeur opérationnel de Lufthansa depuis le 1er janvier 2019, il a rejoint le groupe en 2016 et est diplômé d’un doctorat en ingénierie aérospatiale.

Ulrik Svensson

Ulrik Svensson

 

Ulrik Svensson est le directeur financier du groupe Lufthansa depuis janvier 2017, il a précédemment occupé des postes à hautes responsabilités au sein de différentes  sociétés (Securitas, Esselte, Hexpol, Loomis, …)

Dr. Bettina Volkens

Dr. Bettina Volkens

 

Dr. Bettina Volkens occupe le poste de directrice juridique et des ressources humaines. Elle a débuté sa carrière en 1994 comme assistante scientifique auprès du ministère allemand de l’environnement, de la préservation de la nature et de la sécurité nucléaire.

Elle a ensuite été avocate d’entreprise chez Deutsche Bahn AG (société ferroviaire Allemande) avant de s’orienter vers le poste de directrice des ressources humaines. Elle a rejoint Lufthansa en 2012.

Fin 2017, Lufthansa compte également 129 424 collaboratrice et collaborateurs.

Risques

Les risques liés au compte de résultat de la société sont principalement une éventuelle baisse de la demande en voyages aériens, ainsi que des augmentations des coûts internes et/ou externes.

Les risques liés au bilan de Lufthansa sont une éventuelle baisse de la valeur des actifs et/ou une hausse des passifs décorélés des actifs.

Il existe également des risques liés aux marchés boursiers des actions :

Risque de perte en capital :

Le prix des actions fluctue quotidiennement sur les marchés financiers. L’investisseur verra donc son capital s’apprécier ou se déprécier en corrélation à ces variations de cours. L’environnement économique, les perspectives de l’entreprise sont des vecteurs pouvant influencer les cours des actions.

Risque de faillite :

En cas de difficultés structurelles, une société cotée peut faire faillite, déposer son bilan et être soumise à une liquidation.

Risque de liquidité :

L’investisseur peut être confronté à une impossibilité totale ou partielle d’acheter ou vendre ses actions. Il devra alors, soit patienter, soit réduire son cours d’achat ou de vente. Ce risque est surtout présent sur des sociétés ayant des faibles capitalisations boursières.

Risque de change :

Si l’investisseur dispose d’actions libellées dans des devises différentes à celles de son compte-titres, il s’expose au risque de change pouvant lui être favorable ou défavorable.

Nous vous rappelons en outre que la diversification est un élément clé de tout portefeuille, permettant de réduire considérablement le risque. Nous vous conseillons donc idéalement d’engager entre 2 % et 4 % de votre portefeuille par société, ce qui correspond à un nombre de positions comprises entre 25 et 50.

Comment investir en actions Lufthansa ?

L’acquisition d’actions Lufthansa est possible via un compte-titres ou un PEA du fait de son siège social situé en Allemagne.

Sociétés cotées en bourse

Télécharger GRATUITEMENT les 5 cryptos recomandées par nos experts
cross-circle