Les Investisseurs logo

Action Dassault Systèmes

Connaissez-vous l’un des dénominateurs communs majeurs entre Airbus, Tesla et la NASA ? Il s’agit de Dassault Systèmes. Passé du stade de la start-up composée d’une petite équipe d’ingénieurs en 1981 à une multinationale employant près de 20’000 personnes. En effet, Dassault Systèmes est une formidable success story française.
Dassault Systemes
Toutes les informations chiffrées sur cette entreprise sont disponibles sur le Club des Investisseurs
En savoir plus

Dassault Systèmes en bref

Cette société basée à Vélizy dans la périphérie de Paris compte désormais 270’000 clients à travers près de 140 pays.

Parmi ceux-ci, plusieurs sociétés sont pionnières dans des domaines aussi variés que la robotique, l’énergie, les transports ou encore la santé. Elles sont parfois des leaders mondiaux ou des entreprises de taille moyenne, voire de petites entreprises ou des start-ups, ou encore des institutions gouvernementales et des instituts de formation.

Précurseur dans la révolution numérique

Pour Dassault Systèmes, la révolution numérique ne date pas d’hier. Le rôle clé de l’innovation dans le monde virtuel s’était magnifié il y a plus de 25 ans. Ceci, grâce à la décision du groupe aérospatial américain Boeing, de recourir à la technologie de la maquette numérique en trois dimensions (3D) de Dassault Systèmes pour la mise en œuvre de son nouveau modèle long courrier révolutionnaire de l’époque, le 777.

Editeur de logiciels pour la conception d’objets en 3D, allant des systèmes de trains d’atterrissage des avions Airbus aux capsules pour l’Hyperloop d’Elon Musk, cette success story s’est aussi traduite par des gains très importants en bourse.

Rentable même avec le Covid !

En dépit d’un exercice 2020 impacté par la crise de la Covid-19, l’action Dassault Systèmes offre une rentabilité de +3,9% jusqu’ici cette année, contre -8.8% pour le CAC 40.

Cette hausse et cette surperformance peuvent-elles se poursuivre ? Tout semble concorder pour y répondre par l’affirmative.

La société a été issue du groupe Dassault Aviation en 1981 (lire encadré pour plus de détails). A l’époque, son objectif principal était de développer des logiciels de modélisation de maquettes aérodynamiques en 3D, permettant de réduire les essais en soufflerie. Depuis, le modèle d’affaires de la société a beaucoup évolué.

Aujourd’hui, Dassault Systèmes ambitionne d’être le catalyseur et le vecteur de la Renaissance de l’industrie du XXIème siècle, en mariant le réel et le virtuel.

La société concrétise déjà cette ambition à plusieurs égards. Elle se mesure par d’éminents contrats pour ses logiciels de conception en 3D, à l’instar de celui portant sur un milliard de dollars, décroché avec Boeing en 2017.

Modèle d'affaires

Le modèle d’affaires de Dassault Systèmes s’inscrit dans le long terme et s’appuie sur un modèle financier solide, comportant une part importante de revenus récurrents, représentant 72% du chiffre d’affaires. Ceux-ci sont garants d’investissements importants en recherche et développement et en marketing, même lorsque l’environnement macroéconomique devient plus incertain.

Le portefeuille d’applications logicielles 3Dexperience constitue la base du succès commercial du groupe et concentre les principaux investissements, tant en R&D qu’en marketing ou en acquisitions ciblées. L’offre d’applications logicielles 3Dexperience se compose d’applications de modélisation 3D, de simulation, de collaboration et d’intelligence de l’information. Dassault Systèmes se fixe pour objectif d’entretenir une offre de logiciels leaders sur leurs marchés respectifs et dont le rôle de chacun est d’apporter un maximum de valeur aux utilisateurs finaux.

Ralentissement pendant la crise sanitaire

Dassault Systèmes n’échappe pas bien évidemment pas au ralentissement causé par la crise sanitaire liée à la COVID-19. Mais ses perspectives long terme restent intactes. Une accélération est même envisageable au cours de ces prochaines mois, grâce à :

  • L’adoption par les entreprises des nouvelles fonctionnalités cloud (informatique dématérialisée) de la plateforme logicielle 3Dexperience ;
  • La poursuite du déploiement de la fonctionnalité Marketplace lancée en 2018, permettant à tout concepteur d’objet 3D d’accéder de manière simple, rapide et efficace à des prestataires de fabrication pour répondre à des appels d’offre ;
  • Une augmentation de son marché adressable à travers des acquisitions ciblées.

Au cœur du modèle d’affaires de Dassault Systèmes réside une volonté d’accompagnement des clients du groupe dans l’apprentissage continu et dans leur capacité d’innover, héritée de la culture de Dassault Aviation.

Recherche et développement

La recherche et le développement (R&D) est au cœur de la stratégie commerciale de Dassault Systèmes. Au 31 décembre 2019, les équipes de R&D du groupe comptaient plus de 7’500 personnes, soit près de 40% des salariés. L’augmentation de 26,4% par rapport à 2018 des effectifs dédiés à ce pôle s’explique principalement par l’intégration du personnel de la société Medidata, acquise la même année.

En proportion du chiffre d’affaires, les dépenses en R&D de Dassault Systèmes se montaient à 18,4% pour l’exercice 2019. Sur un montant alloué total de €737,9 millions, Dassault Systèmes bénéficie aussi des subventions (organismes publics, crédits d’impôt recherche Français et autres) à hauteur de près de 4% de ses dépenses en R&D.

A la pointe

Afin de rester à la pointe du progrès dans son domaine d’activité, Dassault Systèmes est engagée dans des collaborations techniques et scientifiques de long terme, par exemple avec des universités renommées comme Harvard ou MIT, ainsi qu’avec des institutions de premier ordre comme l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (INRIA) ou l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM).

À fin 2019, Dassault Systèmes disposait de plus de 600 inventions protégées, dont 48 nouvelles sur l’année 2019. Des brevets ont été délivrés dans un ou plusieurs pays pour 60 % de ces inventions, les autres étant en cours d’obtention.

Afin de protéger sa propriété intellectuelle, Dassault Systèmes a adopté une politique de lutte contre le piratage allant de la régularisation d’utilisations illégales au déclenchement d’actions en justice.

Moteurs de croissance

Dassault Systèmes s’est forgé plusieurs moteurs de croissance de long terme :

  • Elargissement de l’offre existante et potentiel de déploiement dans d’autres sociétés : la plateforme logicielle 3Dexperience bénéficie d’un succès commercial qui n’est plus à démontrer. Appuyé par une activité R&D de pointe, ses fonctionnalités se retrouvent sans cesse améliorées, soutenant l’hypothèse d’un renouvellement soutenu des licences contractées (représentant plus de 70% du chiffre d’affaires) et des souscriptions à de nouvelles fonctionnalités correspondant à une offre élargie.

 

De plus, son potentiel de déploiement dans d’autres sociétés reste important, compte tenu des étudiants en écoles d’ingénieurs qui en font l’apprentissage et qui demain composeront ou dirigeront des équipes de techniciens dans des entreprises prospectives potentielles. Dynamique, cette plateforme logicielle permet en outre à ses utilisateurs de gérer et de transformer leur activité de production, gage d’une excellence opérationnelle sur le long terme.

  • Les communautés d’utilisateurs des treize types de logiciels issus de 3Dexperience alimentent des réseaux d’innovation, de création de valeur et d’échange au niveau mondial. L’Entreprise bénéficie d’un écosystème composé de plus de 400 partenaires de développement, dont les applications complètent l’offre logicielle du groupe.

 

Un échange de savoir-faire

Les utilisateurs de Dassault Systèmes obtiennent également des réponses auprès de diverses communautés, échangent leur savoir-faire, organisent des webinaires et entretiennent des réseaux performants, garants d’une création de valeur « utilisateur » à long terme pour la société.

Migration vers l’informatique dématérialisée (cloud) : 

  • depuis sa création, la plateforme 3Dexperience a évolué selon une architecture collaborative en ligne (online). La migration vers le cloud s’inscrit ainsi dans une transition naturelle, source de nouvelles opportunités de développement, de nouveaux utilisateurs et de nouveaux usages.

Diversification dans de nouveaux domaines logiciels :

  • la société investit de manière continue dans l’extension de la couverture de chacune de ses offres logicielles et dans l’élargissement de leurs domaines respectifs. De ce fait, les logiciels de Dassault Systèmes s’adressent à un éventail diversifié d’utilisateurs, non seulement au niveau des équipes de recherche et d’ingénierie, mais aussi d’autres, allant jusqu’au marketing et aux points de vente.

Développement des marchés internationaux :

  • la société étend et renforce son implantation dans le monde entier, à partir de ses douze centres géographiques. Cette stratégie vise une hiérarchisation et un pilotage des initiatives de croissance à un niveau local, tout comme une proximité maximale avec sa clientèle.

Diversification sectorielle :

  • le groupe entend élargir sa présence dans chacun des onze secteurs d’activité qu’elle cible, en développant notamment son offre pour de nouveaux sous-segment

Stratégie d’acquisition : 

  • avec l’acquisition de Medidata en 2019 pour €5,8 milliards, Dassault Systèmes démontre une volonté d’accroître sa présence en-dehors des sentiers battus dans un esprit entrepreneurial. La société développe ainsi de nouveaux domaines d’expertise et accroît par là-même la taille de son marché adressable.Afin de consolider son positionnement concurrentiel, Dassault Systèmes a acquis au cours du temps plus de 40 sociétés, dont la plus récente est NuoDB, annoncée le 25 novembre dernier. Celle-ci contribuera au déploiement de grande envergure de l’offre de Dassault Systèmes selon le mode SaaS (cloud) sur le marché en plein essor des bases de données. Ses autres acquisitions notables sur ces deux derniers exercices incluent IQMS, acteur des progiciels de gestion industrielle (ERP) pour les PME basé en Californie et No Magic spécialiste de l’ingénierie systèmes, basée au Texas. A noter aussi la prise d’une participation majoritaire dans Centric PLM, une société spécialisée dans la gestion de vie de produit (Product Lifecycle Management-PLM) basée dans la Silicon Valley en Californie.

 

Marketing

Dassault Systèmes a consacré 48% de son chiffre d’affaires réalisé 2019 à la vente et au marketing. Sa stratégie commerciale distingue onze secteurs d’activité, subdivisé en trois catégories économiques principales (industries manufacturières, sciences de la vie & santé, infrastructure & villes).

La société a développé trois réseaux de vente et de distribution. Le groupe génère environ 60% de son chiffre d’affaires à travers les ventes directes et 40 % à travers deux réseaux de vente indirecte.

Dassault Systèmes cible les grandes entreprises et les entités gouvernementales par l’intermédiaire de son réseau de vente directe. Les petites et moyennes entreprises sont quant à elles ciblées à travers un réseau de vente indirecte, représentant 20% du chiffre d’affaires. Les 20% restant du chiffre d’affaires généré par le réseau de vente indirecte sont le fruit du marché grand public, englobant plus de 250’000 petites et moyennes entreprises au plan mondial. Ce dernier réseau est constitué de revendeurs et de distributeurs procurant aux clients formation, services et support.

Dassault Systèmes dispose en outre d’un écosystème solide et dynamique, regroupant

  • Partenaires commerciaux ;
  • Partenaires de développement de logiciels ;
  • Instituts technologiques ;
  • Instituts de formation et de recherche ;
  • Organismes de recherche ;
  • Intégrateurs systèmes ; et
  • Sociétés spécialisées dans la vente et le marketing.

Pour son développement commercial, Dassault Systèmes s’appuie sur une stratégie à trois niveaux :

 Les types de logiciels (marques)

Dassault Systèmes développe treize types de logiciels sous treize marques distinctes, s’appuyant sur sa plateforme logicielle 3Dexperience. Ils se déclinent en quatre catégories :

  • ENOVIA, 3DEXCITE, CENTRIC PLM ; Applications de collaboration :
  • SOLIDWORKS, CATIA, GEOVIA, BIOVIA ; Applications de modélisation en 3D
  • 3DVIA, DELMIA, SIMULIA ; Applications de simulation
  • NETVIBES, EXALEAD, MEDIDATA ; Applications d’intelligence de l’information

 Les territoires géographiques

 

Dassault Systèmes gère sa présence mondiale à partir de douze territoires géographiques. Chaque centre régional joue un rôle moteur de développement et pilote le modèle d’engagement client pour chaque secteur d’activité.

 

Répartition du chiffre d’affaires 2019 par région

Répartition du chiffre d’affaires 2019 par région Dassault

Répartition du chiffre d’affaires 2019 par secteur 

Répartition du chiffre d’affaires 2019 par secteur Dassault

Source : Rapport annuel 2019 du groupe

Les secteurs d’activité

 

Le groupe a développé une offre capable de répondre aux besoins de onze secteurs d’activité distincts, classés dans trois industries :

  • Industries manufacturières (transport et mobilité, aéronautique et défense, marine et offshore, équipements industriels, hautes technologies, maison et mode, produits de grande consommation et distribution) ;
  • Sciences de la vie et santé (sciences de la vie) ; et
  • Infrastructure et villes (énergie et matériaux, construction, villes et territoires, finance et logistique).

 

Les secteurs de la santé et des villes sont relativement nouveaux pour Dassault Systèmes, qui les identifie comme de nouveaux relais de croissance.

Avec ces deux nouveaux relais de croissance, Dassault Systèmes a récemment fourni une nouvelle estimation de la taille de son marché adressable potentiel, qu’elle chiffre à $100 milliards par an, à une échéance que la direction ne précise pas, contre une estimation précédente de moins de la moitié : $41 milliards.

La volonté affirmée du groupe de pénétrer de nouveaux marchés comme la santé, moins sensibles aux fluctuations du cycle économique, constitue une excellente nouvelle pour les investisseurs. En effet, traditionnellement, Dassault Systèmes était principalement exposé à des secteurs industriels plus classiques et cycliques comme l’aéronautique ou l’automobile.

 

 

La santé, nouveau vecteur de croissance

 

Le rachat l’année dernière du groupe Medidata pour près de 6 milliards d’euros est emblématique d’une volonté perpétuelle de renouvellement et de pénétration de nouveaux marchés.

Assistée d’intelligence artificielle, Medidata se profile comme un acteur central dans l’amélioration et l’accélération des études cliniques dans les différentes phases pour la commercialisation de nouveaux remèdes médicaux et de vaccins. Ses applications potentielles incluent également la médecine de précision et la médecine personnalisée. Medidata compte presque six millions de patients à travers le monde et comptabilise près de 20’000 essais cliniques.

Cet acteur méconnu du secteur de la santé possède une technologie très convoitée. En effet, 40% des médicaments approuvés par l’Agence américaine des aliments et médicaments (FDA -Food and Drug Administration) l’ont utilisée entre 2017 et 2019. En outre, durant la crise actuelle du Covid-19, Medidata a été sollicité par des laboratoires comme Moderna pour ses études cliniques de vaccin en phase trois.

Medidata : L'intérêt de Dassault Systèmes

L’intérêt de Medidata pour Dassault Systèmes réside dans son degré de reconnaissance, car dans le monde, dix-huit des vingt plus grands laboratoires pharmaceutiques utilisent la technologie développée par Medidata.

Cette acquisition comporte bien entendu des synergies, car la plateforme logicielle 3Dexperience de Dassault Systèmes augmente le potentiel de Medidata à de nombreux niveaux : découverte, développement, génération de connaissances, modélisation et fabrication.

Avec l’acquisition de Medidata, l’industrie des sciences de la vie et de la santé devient le deuxième plus important pour Dassault Systèmes en termes de chiffre d’affaires. Cette acquisition permet au groupe de se positionner à la pointe de la transformation numérique des sciences de la vie. Au total, Dassault Systèmes estime que plus de 1’400 clients et partenaires pourront accéder à ses données cloud issues du développement clinique et commercial de médicaments et de vaccins.

Mais Dassault Systèmes vise également les villes pour son développement futur.

 

Simulation des espaces dans les villes et les infrastructures

Le renforcement de la stabilité d’une ville nécessite une modélisation au-dessus de la surface, mais également au-dessous. A cela s’ajoute les défis engendrés par les changements climatiques et environnementaux, sans parler des défis rencontrés au niveau de la sécurité. Ainsi, Dassault Systèmes étend son offre logicielle de simulation des espaces pour les spécialistes de l’urbanisme, capables désormais d’optimiser davantage le fonctionnement des villes et leurs infrastructures.

L’utilisation de scénarios 3D pour le façonnage virtuel des villes, en tirant parti des données dynamiques et de la technologie de l’internet des objets constitue un nouveau vecteur de croissance pour le groupe. C’est donc aux architectes et aux urbanistes que s’adressent les nouvelles fonctionnalités logicielles de la société.

 

Positionnement concurrentiel

L’environnement dans lequel Dassault Systèmes évolue est hautement concurrentiel. Néanmoins, la société continue de tirer son épingle du jeu, comme ses résultats financiers en témoignent, année après année.

Les concurrents de Dassault Systèmes vont des start-ups technologiques aux plus grandes sociétés technologiques et industrielles dans le monde. Ses concurrents historiques du secteur de la gestion de cycle de vie du produit (PLM) incluent Siemens, Autodesk et PTC. Dassault Systèmes est néanmoins le leader de ce secteur, avec une part de marché proche de 20%, juste devant Autodesk.

Parmi les fournisseurs de simulation figurent Ansys, alors qu’Altair Engineering, et MSC Software concurrencent la multinationale dans les logiciels de simulation structurelle, des fluides, électromagnétique et multi-physique.

Au niveau de son offre dans les logiciels de processus d’entreprise collaboratifs et d’opérations industrielles, Dassault Systèmes est également en concurrence avec Oracle et SAP.

Enfin, dans le secteur des sciences de la vie, deuxième plus grand secteur d’activité du groupe après l’acquisition de Medidata, la concurrence est très fragmentée et nombreuse.

La concurrence comprend :

  • Les activités de recherche et de découverte, avec des acteurs comme Schrödinger et Dotmatics ;
  • Le développement préclinique avec des sociétés comme Labware ou LabVantage ;
  • Les essais cliniques où Oracle, IBM, Clinical Development, Medrio ou encore Veeva sont présents ;
  • L’industrie où le groupe fait face à des acteurs come SAP, SAS ou Tibco ; et
  • La commercialisation où l’on rencontre des entreprises comme Veeva, ZS ou Model N.

 

Risques

Si le cycle économique mondial venait à ralentir durablement dans le sillage de la crise sanitaire liée à la Covid-19, les affaires de Dassault Systèmes en souffriraient. En effet, dans ce cas de figure, ses clients seraient amenés à réduire, différer ou annuler leurs investissements. Ceci, pour une période indéfinie. Toutefois, la perspective de déploiement de différents vaccins au cours de ces prochains mois semble susceptible de réduire la matérialisation de ce risque.

Les autres risques à prendre en ligne de compte sont liés aux restrictions sur le commerce international, à la situation géopolitique ou encore au cyberterrorisme.
Ce dernier risque est capable de nuire au bon fonctionnement des systèmes informatiques du groupe et de causer des retards ou des dommages importants aux activités de la société.

En outre, des défauts, des erreurs ou des problèmes de performance dans les nouveaux logiciels ou fonctionnalités commercialisés par la multinationale pourraient nuire à son potentiel commercial et à son image.

Enfin, les risques liés à la transition de l’offre commerciale de la société sur le mode SaaS / cloud ne peuvent pas être complètement écartés.

 

Conclusion générale

Dassault Systèmes présente des caractéristiques de croissance et de stabilité attrayantes pour tout investisseur long terme. Outre les caractéristiques discutées ci-dessus, la recommandation d’achat de l’action repose sur la capacité d’innovation que la société entretient et perpétue depuis près de 40 ans. De plus, elle constitue une preuve tangible que la société a toujours su s’adapter, développer de nouveaux marchés et se profiler en leader dans bon nombre d’entre eux. La progression de son cours de bourse constitue un témoignage concret d’une santé de fer pour ce fleuron du CAC 40.

Découvrez d'autres entreprises cotées en bourse

mars 31, 2021
Action WM Morrisons

WM Morrisons : 120 ans d’histoire C’est en 1899 que William Morrison débute une activité de petit commerce d’œufs et de beurre, son fils Ken, nait en 1931. Il reprend l’activité d’épicerie de son père dès 1952 dans la ville de Bradford (Région d’Angleterre, Yorkshire). Six ans plus tard, Ken Morrison ouvre son premier magasin […]

Lire plus
mars 24, 2021
Action Village Supermarket

Présentation de Village Supermarket Village Supermarkets est une chaîne de supermarchés américains créée en 1937 composée de 30 magasins de type vente de produits alimentaires d’épicerie, fruits et légumes, produits secs, etc. Le modèle de Village Supermarkets est de type franchisé. Ses enseignes sont connues sous le nom de ShopRite. Majoritairement à New York Les […]

Lire plus
juin 24, 2019
Action UPM

Présentation d'UPM UPM-Kymmene est une société finlandaise figurant parmi les leaders mondiaux du traitement des produits forestiers afin d’en créer différents types de papiers, étiquettes, emballages, produits en contreplaqué. La société possède également une activité de bio raffinage. Le groupe dispose de 840 000 hectares de surface forestière qu’elle exploite en respect de l’écologie car seules […]

Lire plus
mai 20, 2019
Action Toll Brothers

  Toll Brothers : 50 ans d'histoire   C’est en 1967 que les frères Bob et Bruce Toll posent les premières pierres de ce qui deviendra au fil des décennies un empire de la promotion immobilière de types maisons de luxe aux États-Unis. L’entreprise Toll Brothers fut d’abord pendant 10 ans un constructeur de maisons […]

Lire plus
mars 11, 2021
Action Talanx

Présentation de Talanx Talanx AG est un grand groupe d’assurance et de réassurance allemand, se classant à la troisième place mondiale du secteur de la réassurance via sa filiale Hannover Re. Talanx AG est un groupe d’envergure internationale présent dans 42 Pays : 58 % de son chiffre d’affaires est réalisé en Europe, 28 % sur […]

Lire plus
octobre 23, 2019
Action Swatch

Swatch Group : les origines Swatch Group est né de la fusion de deux sociétés horlogères : SSIH et ASUAG. SSIH (Société Suisse pour l’Industrie Horlogère) fut créée en 1930 par la fusion des marques Omega et Tissot. ASUAG (Allgemeine Schweizerische Uhrenindustrie AG), d’origine suisse, fut créée en 1931. L’industrie horlogère suisse a profité de sa neutralité […]

Lire plus
mars 2, 2021
Action STMicroelectronics

STMicroelectronics et le marché des nouvelles technologies Mobilité propre, véhicules autonomes, Internet des objets et technologies 5G figurent parmi les principaux marchés qui vont soutenir les affaires de STMicroelectronics sur ces prochaines années. Selon son slogan « life.augmented », la société entend contribuer à travers ses produits à une vie meilleure pour chacune et chacun […]

Lire plus
mai 20, 2019
Action Société Générale

Société générale : 155 ans d’histoire La société générale est fondée le 4 mai 1864 en qualité de banque entrepreneuriale en faveur des acteurs de l’industrie et du commerce français. Le premier guichet de la banque française ouvre ses portes en 1865, à proximité de la Bourse située au Palais Brongniart à Paris. En 1871, […]

Lire plus
mai 25, 2020
Action Royal Dutch Shell

Royal Dutch Shell : 187 ans d’histoire Le logo de Shell en forme de coquillage fait référence à l’activité initiale de commerce de coquillages orientaux exercée par Marcus Samuel aux Pays-Bas. C’est en 1833 que ce brillant fondateur a eu cette idée originale couronnée de succès grâce à l’engouement des particuliers pour la décoration d’intérieure. […]

Lire plus
1 2 3 6
Recevez nos 3 actions
pour performer en 2021
Inscrivez-vous GRATUITEMENT à notre newsletter

cross-circle