Action Colas

Vous souhaitez investir dans Colas? La démonstration chiffrée ainsi que les conseils détaillés sont réservés aux membres du Club des investisseurs. Cette page vous présente, l’entreprise de manière plus générale.

 

Accueil » Action » Action Colas

Colas - Logo

Colas est un groupe d’origine française, filiale de Bouygues, créé en 1929 et comptant 60 000 salariés.

Grâce à son implantation internationale au sein de 50 pays, l’activité principale de Colas est la construction et la maintenance des routes à hauteur de 89 % de son chiffre d’affaires (2019).

À cela s’ajoute des activités matériaux, ferroviaires, d’aménagements urbains, de génie civil, et de transport d’eau et d’énergie.

Colas : 90 ans d’histoire

Le groupe Colas a été créé en 1929, à l’initiative de deux sociétés : Shell et la Société Générale d’Entreprises. À cette époque, les technologies innovantes d’émulsions de bitumes « Cold Asphalt » permettent la réalisation efficace des routes. De ce fait, l’internationalisation de Colas débute très tôt. Dès 1930, le groupe est déjà présent en Afrique du Nord et de l’Ouest ainsi qu’aux Antilles. 20 ans plus tard, Colas diversifie son activité à la signalisation routière et acquiert l’entreprise Somaro en 1959. 

Puis, entre les années 60 et 80, l’internationalisation du groupe Colas s’intensifie en Afrique de l’Ouest ainsi qu’en Amérique du Nord (acquisitions d’actifs au Canada en 1962 et aux États-Unis en 1979) pour donner naissances aux filiales de Colas : Sintra et Barrett Paving Materials.

Fondation Cofiroute

Courant 1970, Colas participe à la fondation de Cofiroute dans le cadre de concessions autoroutières du quart Nord-Est de la France. Colas cède sa participation dans Cofiroute en 2014.

Le groupe Colas poursuit sa croissance dans les années 80 en profitant de l’expansion des réseaux routiers métropolitains. Ainsi, que grâce à des opérations de croissance externe et notamment l’acquisitions de PME du secteur routier comme la Sacer en 1992 et la Screg en 1996.

À l’international, Colas acquiert le groupe Grands Travaux de l’Est (GTE) actif dans les régions de l’Océan Indien. Le groupe grandit parallèlement au Canada et aux États-Unis. En Europe, à la suite de la chute du mur de Berlin, Colas acquiert également des sociétés spécialisées dans les infrastructures routières. Notamment en Hongrie, en Roumanie, et en République Tchèque. 

Le groupe procède aussi au rachat des participations de son actionnaire historique Royal Dutch Shell. Concernant ses activités au Royaume-Uni, au Danemark et en Irlande. En Indonésie, Colas participe à la construction de l’aéroport de Jakarta en 1981. L’entreprise lie un partenariat avec le groupe thaïlandais Tipco spécialisée dans la conception d’émulsions de bitumes.

À compter des années 2000, Colas élargit son horizon et se positionne sur les secteurs du génie civil, du bâtiment, des réseaux d’eau et d’énergie, de l’étanchéité dans le BTP, et du ferroviaire. Dans ce cadre le groupe Colas acquiert la Spac en 1993, la Smac en 1999, Seco-Rail en 2000 et Spie Rail en 2007. Colas investit également au sein de nombreuses carrières afin d’optimiser ses approvisionnements. En 2018, Colas acquiert le grand groupe canadien Miller McAsphat. Il s’agit de la plus grande opération de croissance externe de Colas.

Colas devient leader mondial

C’est grâce à son histoire riche en succès que la société Colas, d’origine française, est à ce jour considérée comme le leader mondial de la construction et de l’entretien des infrastructures de transport. Son chiffre d’affaires 2019 avoisine les 14 milliards d’€.

Activités de Colas

Routes 

En France, Colas compte 280 établissements spécialisés dans la construction et l’entretien des infrastructures routières du pays. À cela s’ajoute des activités d’aménagements urbains, de zones piétonnes, pistes cyclables, lignes de tramway, etc. 

Colas propose également son expertise en matière de génie civil, de déconstructions, de sécurité et de signalisation routière, ainsi que dans le BTP.

Matériaux 

Colas possède également des activités industrielles de production et de distribution de matériaux de construction principalement axés sur les granulats et les bitumes, auxquels s’ajoutent les bétons prêts à l’emploi, les émulsions et liants ainsi que les enrobés.

À l’échelle internationale le groupe possède 449 carrières et gravières, 151 usines d’émulsions et de liants, 526 centrales d’enrobages, 192 centrales de bétons prêts à l’emploi ainsi qu’une usine de production de bitume située en Malaisie.

Pour ne citer qu’un chiffre, Colas a produit 97 millions de tonnes de granulats en 2019. 

Toute la production de Colas n’est pas vendue, une quote-part est également dédiée à l’autoconsommation du groupe.

Le recyclage est également clé pour le groupe Colas, considéré comme faisant partie des 5 plus grands recycleurs mondiaux.

Ferroviaire 

Grâce à ses filiales Colas Rail implantées au sein de nombreux pays, le groupe propose ses services d’ingénierie et de conception de projets ferroviaires de types lignes classiques et à grande vitesse, tramway et métro. Colas opère également la construction, le renouvellement, la maintenance, et  la sécurité  des lignes ferroviaires.

Colas propose aussi le fret ferroviaire (transport de marchandises).

L’innovation selon Colas

Route Solaire

Sous le nom de « Wattway », Colas développe son concept de revêtements routiers photovoltaïques débuté et breveté il y a 5 ans en partenariat avec l’INES (Institut National de l’Energie Solaire).

Signalisation Dynamique de Colas

Grâce à ses projets « Flowell » en partenariat avec CEA Tech, Colas développe des dalles au sol rétro éclairées par LEDs dynamiques encapsulées. 

Mobility by Colas

Axées sur le digital et la gestion de « datas » (données), Colas développe des solutions d’optimisation de la mobilité telles que la gestion des flux de déplacements et de stationnements avec « Moov’Hub », la gestion préventive des routes et l’optimisation de leur sécurité avec « Anaïs », ainsi que la fluidité de la mobilité autour des grands chantiers urbains de BTP grâce à « Qievo ».

Chimie verte

Que ce soit en matière de recyclage ou grâce aux matériaux biosourcés, les pôles R&D de Colas permettent de réduire la consommation de matières premières lors de la réalisation de ses projets, notamment en ce qui concerne les routes. Pour ce faire, les liants végétaux, les enrobés à froid, et les bio fluxuants sont des éléments novateurs exploitées par Colas.

Transport d’eau et d’énergie 

Grâce à sa filiale Spac, Colas effectue la construction et l’entretien de pipelines pour le transport de fluides pétroliers et gaziers ainsi que des réseaux de distribution d’eau, d’électricité, de chauffage et de climatisation.

Colas se consacre aussi à diverses activités annexes telles que les stations de compression et les réseaux d’assainissements des eaux à titre d’exemples.

Exemples de chantiers réalisés par Colas

Sud-ouest de Dublin

Colas réalise un vaste chantier d’élargissement de l’autoroute M7 en périphérie de la ville de Sallins.

Paris-Orly

Le groupe a été sélectionné pour la construction des pistes 2 et 3 de l’aéroport Paris-Orly : prouesse technique et logistique pour le groupe Colas.

Gabon 

Dans la capitale du Gabon, à Libreville, Colas réhabilite 120 voies totalisant 86 km. Un grand chantier mobilisant près de 100 engins et plus de 200 techniciens Colas.

Port de Calais

Ce chantier prévu pour être livré en 2021, réalisé en collaboration avec Bouygues Travaux Publics, a pour but d’augmenter de 40 % le trafic maritime outre-Manche via la construction de 700 000 m2 de plateformes. 

Rennes

Afin de relier les stations de Saint-Jacques-Gaîté et Cesson-Viasilva, les collaborateurs de Colas bénéficient de la technologie d’hologrammes BIM (Building Information Modeling). Le gain de temps relatif aux opérations de contrôle est ainsi divisé par 10.

Actualité

Le 15 janvier 2020, Colas a annoncé que sa filiale américaine Reeves Construction Company avait acquis les actifs de Granite Construction LLC, une société ayant pour activité la production d’enrobés de routes et des travaux routiers aux États-Unis. Son chiffre d’affaires annuel est de 50 millions de $.

Le 20 décembre 2019, Colas a annoncé la signature d’un marché pour une durée de 33 ans avec la ville de Cayenne (Guyane) dans le cadre de la conception, de la réalisation et de la maintenance de réseaux de bus.

Ressources Humaines chez Colas

Frédéric Gardès est le directeur général de Colas depuis le 14 mai 2019. Il a intégré Bouygues en 1994 en tant qu’ingénieur, après des études à l’École Centrale de Paris et à l’Ecole polytechnique de Stockholm. Il a ensuite rejoint Saipem entre 2002 et 2011, date à laquelle il intègre le groupe Colas au sein duquel il sera nommé à différents postes de direction.

Eric Haentjens est le secrétaire général depuis mai 2017. Auparavant gestionnaire, et contrôleur de gestion, il occupe le poste de responsable administratif et financier chez Bouygues construction dès 1989. Après avoir occupé différents postes de direction, il devient directeur stratégie chez Bouygues Telecom entre 2002 et 2007. Eric Haentjens a rejoint Colas en 2016.

Thierry Méline est le directeur général France depuis 2015 et Océan Indien depuis 2019. Il a intégré Colas en 1990 en qualité d’ingénieur travaux. De plus, il a bénéficié de promotions successives au sein du groupe.  

Philippe Tournier est le directeur RH de Colas depuis 2008. Il a intégré le groupe en 1981 en qualité de cadre administratif. Il a également été DAF (Directeur Administratif et Financier) de filiales de Colas aux États-Unis ainsi que responsable juridique. 

Risques

Les risques liés au compte de résultat de la société sont principalement une éventuelle baisse de la demande mondiale en infrastructures routières ainsi que des augmentations des coûts internes et/ou externes.

Les risques liés au bilan de Colas sont une éventuelle baisse de la valeur des actifs et/ou une hausse des passifs décolérés des actifs.

Il existe également des risques liés aux marchés boursiers des actions :

Risque de perte en capital

Le prix des actions fluctue quotidiennement sur les marchés financiers. L’investisseur verra donc son capital s’apprécier ou se déprécier en corrélation à ces variations de cours. L’environnement économique, les perspectives de l’entreprise sont des vecteurs pouvant influencer les cours des actions.

Risque de faillite

En cas de difficultés structurelles, une société cotée peut faire faillite, déposer son bilan et être soumise à une liquidation.

Risque de liquidité

L’investisseur peut être confronté à une impossibilité totale ou partielle d’acheter ou vendre ses actions. Il devra alors, soit patienter, soit réduire son cours d’achat ou de vente. Ce risque est surtout présent sur des sociétés ayant des faibles capitalisations boursières.

Risque de change

Si l’investisseur dispose d’actions libellées dans des devises différentes à celles de son compte-titres, il s’expose au risque de change pouvant lui être favorable ou défavorable.

Nous vous rappelons en outre que la diversification est un élément clé de tout portefeuille. La diversification permet de réduire considérablement le risque. Nous vous conseillons donc idéalement d’engager entre 2 % et 4 % de votre portefeuille par société. Ce qui correspond à un nombre de positions comprises entre 25 et 50.

Comment investir en actions Colas

L’acquisition d’actions Colas est possible via un compte-titres ou un PEA.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT à notre newsletter
et recevez nos 3 actions préférées pour 2021.